signe de contradiction

” Fils d’homme, je fais de toi un guetteur… Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part.”

Ezéchiel 3:17


PAROLES DE DIEU pour aujourd’hui

J’espère le Seigneur de toute mon âme ; je l’espère, et j’attends Sa Parole.

 

  • Première lettre de saint Jean 2,3-11.

    celui qui a de la haine marche dans les ténèbres sans savoir où il va, parce que les ténèbres ont aveuglé ses yeux.

  • Psaume 96(95)

    Chantez au Seigneur un chant nouveau

  • Évangile de Jesus-Christ selon saint Luc 2,22-35.

    Quand fut accompli le temps prescrit par la loi de Moïse pour la purification, les parents de Jésus l’amenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, selon ce qui est écrit dans la Loi : ‘Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur.’ Ils venaient aussi offrir le sacrifice prescrit par la loi du Seigneur : ‘un couple de tourterelles ou deux petites colombes.’ Or, il y avait à Jérusalem un homme appelé Syméon. C’était un homme juste et religieux, qui attendait la Consolation d’Israël, et l’Esprit Saint était sur lui. Il avait reçu de l’Esprit Saint l’annonce qu’il ne verrait pas la mort avant d’avoir vu le Christ, le Messie du Seigneur. Sous l’action de l’Esprit, Syméon vint au Temple. Au moment où les parents présentaient l’enfant Jésus pour se conformer au rite de la Loi qui le concernait, Syméon reçut l’enfant dans ses bras, et il bénit Dieu en disant : «Maintenant, ô Maître souverain, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples : lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israël. » Le père et la mère de l’enfant s’étonnaient de ce qui était dit de lui. Syméon les bénit, puis il dit à Marie sa mère : « Voici que cet enfant provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de contradiction – et toi, ton âme sera traversée d’un glaive – : ainsi seront dévoilées les pensées qui viennent du cœur d’un grand nombre. »


O R A I S O N

Parle Seigneur !

Il sera
 un signe 
de contradiction

Si Jésus était un signe de contradiction pour Son temps, nous, Ses disciples, le sommes aussi pour notre temps. S’Il a provoqué la chute et le relèvement de beaucoup, suscité discussions de tous genres, s’Il fut aimé de certains et détesté par d’autres, s’Il suscita l’amour et la paix de même que la haine et la violence, si le coeur de Sa mère fut transpercé d’un glaive, il en sera de même pour nous. Ne nous étonnons donc pas quand cela arrivera. Que rien, ni la honte ni la peur, ne freine notre foi ni notre élan de parler de Lui, et de nous tenir debout pour Lui devant les hommes ! Soyons jusqu’au bout fidèles à notre Seigneur et Sauveur comme Il l’a été pour nous, et nous recevrons la couronne de vie promise ! Demeurons avec Lui surtout quand le soir tombe et que les ténèbres se font pesantes. Que la puissance et la beauté de Sa Lumière brille alors et rayonne en nous pour éclairer les âmes qui tombent et se perdent parce que les ténèbres ont aveuglé leurs yeux. Et qu’au dernier de nos jours, au moment de Lui rendre notre esprit, nous puissions chacun Lui dire comme Syméon :

“Maintenant, ô Maître souverain, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples : lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple.”

Et Jésus nous répondra :

Je suis la résurrection. Qui croit en Moi, même s’il meurt, vivra. (Jn,11,25)

Amen Alléluia +

*******

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather

Une réflexion au sujet de « signe de contradiction »

Les commentaires sont fermés.