de bouche à oreille


MEDITATION


 


 

“Ce que j’ai vu, je vais le raconter”

L’Ecclésiastique 42,15-25

Il m’arrivait quelques fois l’envie d’entrer dans ma coquille, de me terrer pour quelques heures, quelques jours mêmes, ne rien voir ne rien entendre ne rien dire surtout !  Or, depuis que j’ai donné ma vie au Seigneur, je me rends compte que ce désir ne m’atteint plus.  Bien au contraire, il me semble bien que je vois, j’entends et je parle plus !  Je vois ce qu’Il veut que je vois, j’entends ce qu’Il veut que j’entende,  et je dis ce qu’Il veut que je dise !   Ce qui ne plaît pas à tout le monde, surtout à ceux qui m’ont connu quand je vivais encore dans le monde. Néanmoins, voir, entendre, parler, je dois, pour la gloire de Dieu et le salut des hommes, et c’est avec une grande joie qu’à chaque fois, je m’exécute au simple son de Sa Voix.

Le texte qui nous est proposé aujourd’hui, explique bien le changement qui s’est opéré en moi au fil des années, plus précisément quand un beau jour, après L’avoir rencontré personnellement, entre Ses mains je me suis abandonnée, en Le suppliant de me guérir de toutes mes infirmités.  Ce texte qui rappelle qui est Dieu en vérité, je veux le partager avec vous dans son intégralité, afin qu’en le lisant et en le ruminant, vous compreniez ce qui se passe en une âme quand Il vient à sa rencontre, Se découvre à elle dans le plus simple des apparats,  et qu’avec une humilité non empruntée et qui la dépasse, elle lui dit : OUI, ME VOICI !

« Je vais rappeler les oeuvres du Seigneur. Ce que j’ai vu, je vais le raconter : c’est au moyen de sa parole que le Seigneur a réalisé ses oeuvres. Comme le soleil, dans son éclat, regarde chaque chose, ainsi la gloire du Seigneur rayonne dans toute son oeuvre. Il n’a pas été possible aux anges, les saints du Seigneur, de décrire toutes les merveilles de sa création, celles que le Seigneur tout-puissant a fondées pour que l’univers soit affermi dans sa gloire. Le Seigneur a scruté aussi bien les profondeurs de l’abîme que le coeur des hommes, il a discerné leurs subtilités. Car le Très-Haut possède toute connaissance, il a observé les signes des temps, faisant connaître le passé et l’avenir, et dévoilant les traces des choses cachées. Aucune pensée ne lui a échappé, pas une parole ne lui a été cachée. Il a organisé les chefs-d’oeuvre de sa sagesse, lui qui existe depuis toujours et pour toujours : rien ne peut lui être ajouté ni enlevé, il n’a eu besoin d’aucun conseiller. Comme toutes ses oeuvres sont attirantes, jusqu’à la plus petite étincelle qu’on peut apercevoir ! Tout cela subsiste pour toujours ; pour répondre à tous les besoins, tout lui obéit. Toutes les choses vont deux par deux, face à face, il n’a rien fait de défectueux, une chose confirme l’excellence de l’autre : qui peut se rassasier de contempler la gloire de Dieu ? »

Ce beau texte se passe de commentaire.  Je vais donc le laisser pénétrer et s’inscrire en vos cœurs, comme il s’est inscrit dans le mien, afin que de “bouche à oreille”, il se répande, se multiplie, et s’inscrive en d’autres coeurs.  Je vous souhaite une bonne journée remplie de reconnaissance du bonheur d’avoir été créé par un Etre aussi Merveilleux et plein de Bonté que Notre Père des Cieux !

Amen +

Pour la gloire de Dieu et le salut des hommes.


Sur mon chemin de vie, ce « petit pain de vie « m’accompagne aujourd’hui :


Guéris-moi, Seigneur, et je serai guéri, sauve-moi et je serai sauvé, car Tu es ma louange !

Jr,17,14


(clique sur l’icône ci-dessous pour obtenir le tien ! )



Sainte et paisible route et que Dieu en Son fils Jésus-Christ, te garde en Sa Lumière


Facebooktwittergoogle_plusmailby feather