Le Droit du disciple de La Vérité

“Je consacre cette maison…, en y plaçant Mon Nom à jamais ; Mes yeux et Mon coeur y seront toujours.” (1R.9:3)

Dieu dans Son infinie Miséricorde a consolidé les barres des portes de ce Puits qui Lui est entièrement dévoué. Dans ses murs Il a béni Ses enfants. Il leur révèle Sa paroles, Ses volontés et Ses lois ~ Toi qui le visites aujourd’hui, qu’Il te bénisse aussi et te garde en Son Amour toujours.

PAROLE DE DIEU pour ce jour

J’espère le Seigneur de toute mon âme ; je l’espère, et j’attends sa parole.

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 5,38-42.

En ce temps- là, Jésus disait à ses disciples : « Vous avez appris qu’il a été dit : ‘Œil pour œil, et dent pour dent’. Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant ; mais si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l’autre. Et si quelqu’un veut te poursuivre en justice et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau. Et si quelqu’un te réquisitionne pour faire mille pas, fais-en deux mille avec lui. À qui te demande, donne ; à qui veut t’emprunter, ne tourne pas le dos ! »

– Acclamons cette Parole de Dieu

Gloire à Dieu qui envoie Sa parole sur la terre: rapide, Son verbe la parcourt. Amen Alléluia +


O R A I S O N

“moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant”

 

Nous le savons a présent : Jésus est venu accomplir les Saintes Ecritures et point les abolir. De Lui Il a dit qu’Il est La Lumière du monde, Le Chemin, La Vérité et La Vie. Et un de Ses disciples  – celui qu’Il aimait – en qui Il avait pleine confiance – a dit de Jésus qu’Il est : “Le Verbe fait chair.” (Jn.1)

Jésus est donc La Parole de Dieu – tout ce qu’Il a dit vient de Dieu. Il est venu pour éclairer La Parole de Dieu que les hommes, au fil des temps, ont mal interprétées. Moïse pour commencer ! N’a-t-il pas conseillé aux hommes de se venger du mal qu’on leur faisait en pratiquant “l’oeil pour oeil et le dent pour dent”?

Hier j’ai été à deux pas près de chasser de ma maison une personne qui loge chez nous en ce moment – une incroyante à qui nous avions non seulement offert l’hospitalité de notre maison mais aussi ouvert notre coeur. Cette personne m’a gravement offensée en offensant Jésus. Après avoir prié et m’être confiée à Marie Mère de Jésus, j’ai ouvert La Bible et je suis tombée sur ce texte de saint Paul aux Corinthiens (2,6, 14-18) qui disait :

“N’allez pas avec ceux qui ne croient pas en Dieu, vous ne pouvez pas vivre ensemble. Ce qui est juste et ce qui est contraire à Dieu, est-ce que cela va ensemble ? Est-ce que la lumière va avec la nuit ? Est-ce que le Christ peut être d’accord avec Satan ? Est-ce qu’un croyant peut aller avec celui qui ne croit pas en Dieu ? Qu’est-ce qu’il y a de commun entre la maison de Dieu et les faux dieux ? Nous, nous sommes la maison du Dieu vivant. Dieu l’a dit : « Je vais habiter et vivre au milieu d’eux. Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. » C’est pourquoi le Seigneur Dieu dit : « Quittez ces gens-là et allez loin d’eux ! Ne touchez pas à ce qui est impur, et moi, je vous accueillerai. » Le Seigneur tout-puissant dit encore :« Je serai pour vous un père, et vous serez pour moi des fils et des filles. »”

C’est en m’appuyant sur ce texte que j’ai pris la décision de chasser cette personne non seulement de ma maison mais aussi de mon coeur. Mais par la suite je me suis ravisée car plus tard, quand j’en ai reparlé à Jésus, Il m’a posé cette question : “Est-ce que, vous aussi, vous voudriez devenir Mes disciples ? Jn,9,27 Et je Lui ai repondu : Bien sûr Seigneur… Je veux te plaire – là a toujours été mon ambition (2 Cor. 5,6-10). Et Jésus a répondu :

“Cherchez-Moi et vous vivrez. Cherchez le bien et non le mal, afin de vivre. Ainsi le Seigneur, Dieu de l’univers, sera avec vous, comme vous le déclarez. Détestez le mal, aimez le bien, faites régner le droit au tribunal ; peut-être alors le Seigneur, Dieu de l’univers, fera-t-il grâce à ce qui reste d’Israël.”(Amos.5)

“Faites le droit….” Ces Paroles résonnant, j’ai compris qu’en d’autres mots Jésus me demandait de faire ce que Lui aurait fait. Etrangement, à ce moment précis, ce n’est pas l’épisode de Jésus chassant à coups de fouets les bandits du Temple de Jérusalem qui m’est revenue à l’esprit, mais celui où sur Sa Croix Il a demandé pardon au Père pour ses bourreaux. Et c’est ce que je me suis empressée de faire : j’ai choisi la voie du pardon et de l’abandon et j’ai dormi paisiblement. Ce matin, Jésus Lui même vient me donner raison en Son Evangile du jour :

“« Vous avez appris qu’il a été dit : ‘Œil pour œil, et dent pour dent’. Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant ; mais si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l’autre.”

Quant au texte de saint Paul aux Corinthiens reçu hier, que dois-je en faire Seigneur ? Comment le comprendre en la situation où je le trouve ?

Et Jésus répondit :

“Persévérez dans l’amour fraternel. N’oubliez pas l’hospitalité; car, en l’exerçant, quelques-uns ont logé des anges, sans le savoir. Souvenez-vous des prisonniers, comme si vous étiez aussi prisonniers; de ceux qui sont maltraités, comme étant aussi vous-mêmes dans un corps.…” (Hébreux 13, 1-3)

Voyez vous mes biens chers frères et soeurs, cette personne qui loge chez moi en ce moment est prisonnière du démon qui l’habite. Il la maltraite et lui fait commettre des actes impurs dont elle n’est même pas consciente. Qu’est ce que je gagnerai à la chasser de ma maison ? En tous cas pas son âme ! Certes c’est une incroyante et comme dit saint Paul : “Est-ce qu’un croyant peut aller avec celui qui ne croit pas en Dieu ?” Tant que cette personne sera incroyante, je le sais ça ne marchera pas entre elle et moi. Nous n’avons rien en commun puisque nous ne partageons pas la même foi. Jamais nous ne pourrons cohabiter. Elle ne croit pas en Dieu et moi j’ai engagé ma vie à Le plaire. Saint Paul a raison…

Ce texte a éclairé ma vision – il m’a aidé à mieux comprendre la situation, à l’accueillir et à l’accepter tout en sachant que ce sera à moi de toujours tendre la joue, de ne pas riposter à ces méchancetés jusqu’au jour béni où cette personne aura compris et se tournera d’elle même vers La Lumière et recherchera d’elle même La Paix qu’elle trouve chez nous et qui pour le moment la dérange tant.

Cette personne je suis appellée à la revoir et à la recevoir à nouveau dans ma maison, car elle en fait partie.

Merci Jésus.

Amen +

A C T I O N  DE  G R A C E

MERCI Seigneur Jésus. Oui ce sera à moi qui veut être Ton disciple, de patienter, de m’accomoder et ainsi de préserver l’amour fraternel ! Je ferai Seigneur régner le droit au tribunal comme Tu me le demandes. Je lui dirai la Vérité comme elle est : que ma maison c’est Ta Maison, une Maison de prières pour tous les peuples, et que si nous offensait Maurice et moi, c’est Toi, Dieu en 3 Personnes, qu’elle offenserai.

Et Jésus dit : “Prête l’oreille, arrête-toi et considère les merveilles de Dieu. (Jb,37,14) Leurs yeux s’ouvriront et ils Me reconnaitront… (Lc,24,31)  

Amen ALLÉLUIA +