Waow !

“A qui irons-nous Seigneur? Tu as les Paroles de La Vie Eternelle !” (Jean 6:68)

PAROLES DE DIEU pour aujourd’hui

J’espère le Seigneur de toute mon âme ; je l’espère, et j’attends sa parole.

  • 1 Co 8, 1b-7.10-13

    « En péchant contre vos frères, et en blessant leur conscience qui est faible, vous péchez contre le Christ lui-même »

  • Psaume 138 (139)

    Scrute-moi, mon Dieu…Vois si je prends le chemin des idoles, et conduis-moi sur le chemin d’éternité.


  • Luc 6, 27-38

En ce temps-là, Jésus déclarait à ses disciples : « Je vous le dis, à vous qui m’écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent. Souhaitez du bien à ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient. À celui qui te frappe sur une joue, présente l’autre joue. À celui qui te prend ton manteau, ne refuse pas ta tunique. Donne à quiconque te demande, et à qui prend ton bien, ne le réclame pas. Ce que vous voulez que les autres fassent pour vous, faites-le aussi pour eux. Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs aiment ceux qui les aiment. Si vous faites du bien à ceux qui vous en font, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs en font autant. Si vous prêtez à ceux dont vous espérez recevoir en retour, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs prêtent aux pécheurs pour qu’on leur rende l’équivalent.  Au contraire, aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien espérer en retour. Alors votre récompense sera grande, et vous serez les fils du Très-Haut, car lui, il est bon pour les ingrats et les méchants. Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux. Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez pardonnés. Donnez, et on vous donnera : c’est une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans le pan de votre vêtement ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira de mesure aussi pour vous. »

– Acclamons cette Parole de Dieu

Gloire à Dieu qui envoie Sa parole sur la terre: rapide, Son verbe la parcourt. Amen Alléluia +


O R A I S O N

"« Soyez miséricordieux 
comme votre Père 
est miséricordieux »"

A quoi sert d’avoir la connaissance si je n’ai pas d’amour dans mon coeur, s’il est dur, fermé à la compassion. Si je me dis chrétien, Christ est mon Maitre, mon Seigneur, mon Sauveur, mon Dieu; et Christ a donné Sa vie pour racheter les péchés de tous les hommes, indistinctement et sans faire de différences. Ainsi tous les hommes sont mes frères. Si j’en offense un, si je me ferme à sa souffrance, si je l’abandonne sur le bord du chemin, c’est Christ Lui même que j’offense, à qui je me ferme, que je laisse tomber.

“Aimez vos ennemis !” est le commandement qu’Il nous a donné. Il ne suffit pas d’aimer son ami, il faut aimer aussi bien son ennemi, car entre ami et ennemi Dieu ne fait pas de différence – sur tous Il fait briller le soleil et tomber la pluie. Alors qui suis-je pour en faire ?

Dieu est Juste. S’Il me donne un commandement c’est qu’Il le pratique Lui même. Ainsi s’Il me demande de ne pas juger ni condamner mon prochain, c’est que Lui même ne le fait pas. S’Il me demande de pardonner, d’être miséricordieux et de faire du bien, c’est parce qu’Il est Lui même misericordieux, Lui même est bon, Lui même me pardonne ! Dieu ne m’impose pas des fardeaux que Lui-même ne peut pas porter ! Sa Croix, Il l’a portée, Il est monté dessus, S’est laissé crucifié et y est mort ! Si je me dis Son enfant, héritière de Son Royaume, alors ma croix je la porterai aussi, je monterai dessus et y mourrai. Mais avec un grand avantage : c’est que ma croix est légère parce qu’Il la porte avec moi, tout comme quand Il était Fils d’homme, Le Père en Esprit l’a aidé à porter la sienne. Là est La Beauté et La Bonté de notre Dieu en 3 personnes, dont la toute puissance de miséricorde est infinie.

“Grandes et merveilleuses sont tes oeuvres, Dieu Maître-de-tout”, chantent les anges de Dieu… Grandes et merveilleuses doivent être les nôtres aussi puisque Dieu est notre Père, Son Fils notre Directeur, et par Lui nous recevons Son Esprit !

N’est ce pas Seigneur Jésus ? Que dis-Tu ?

Et Jésus répondit :

Quand Dieu a créé l’homme Il a dit : ‘Faisons l’homme à notre image, comme notre ressemblance’. C’est pourquoi Il marchera toujours avec vous pour combattre pour vous, et vous sauver. Il vous suffit d’y croire. Dieu existe et Il vous aime. Pour vous, Sa ressemblance, Il ne veut que du bien, du beau, du bon. Je suis venu pour vous le dire. J’ai donné ma vie pour vous montrer Ses oeuvres en les accomplissant devant vous et pour vous. Avant moi sont venus d’autres Messagers, ce qui vous prouve que depuis la nuit des temps Dieu essaie de vous rejoindre, qu’Il veut avoir avec vous une relation intime de Père à Fils. Toi tu as compris cela douce petite Épouse – malgré qu’au debut tu as pris peur, tu as beaucoup douté, tu cherchais constamment à savoir si c’était bien Son Esprit qui t’habitait, te parler, te diriger. T’en souviens-tu ? Tu as lutté et combattu l’idée, puis tu n’as plus pu résister quand voyant que tu devais craquer et t’éloigner, Il t’a envoyé Son Ange qui t’a révélé son petit secret à elle : la petite voie de la sainteté : l’abandon dans Mes bras ! Et tu as écouté son conseil, tu l’as mis en pratique sans même te rendre compte qu’il porte aujourd’hui son fruit en toi et à travers toi.

Oui Seigneur, je m’en souviens comme si c’était hier… avec Ton aide et celle du Saint Esprit j’en ai fait mon présent… Depuis ce jour où Le Père Seigneur m’a abrité à l’ombre de Sa main … Qu’Il a fait de ma bouche une épée tranchante, une flèche acérée… Depuis qu’Il m’a caché dans son carquois, qu’Il m’a dit : “Tu es Mon serviteur… en toi Je manifesterai ma splendeur.” … depuis ce jour Il me donne de voir Ses Oeuvres – des merveilles devant mes yeux ! Moi pour commencer –  la merveille que je suis devenue grâce à Lui. Dieu m’a fait non seulement voir, mais accepter que j’avais moi aussi droit à Son amour, que c’était ma récompense d’avoir porté ma croix, et que j’avais l’ardent désir qu’Il fasse mourir en moi le péché commis contre moi. Auprès de Toi mon Jésus d’amour, mon Seigneur et mon Dieu, j’ai trouvé le bonheur. Maintenant le Seigneur me parle, Lui qui m’a façonnée dès le sein de ma mère pour que je sois Sa servante, et point l’esclave de l’homme, que je rassemble Ses enfants et leur révèle Son amour … Oui, j’ai de la valeur aux yeux du Seigneur, c’est mon Dieu – Il est ma force. Je peux en témoigner… Je dois en témoigner car cela fait partie de mes obligations envers Lui pour tout le bien qu’Il m’a fait… et c’est avec grande joie que je le fais … et avec grande paix aussi – celle que Le Père avait promis de faire couler vers moi comme un fleuve – et que j’ai reçue de Toi Jésus, mon unique Directeur du Ciel, Parole et Promesse du Père, incarnées en Maurice mon époux de Terre… A nous trois dans l’Esprit du Père, nous formons une belle trinité… N’est ce pas Seigneur ? 

Et Jésus répondit :

Nul ne peut rien arracher de la main du Père. Ainsi toi et ton époux êtes sains et saufs. N’ayez donc pas peur de parler et de témoigner en Sa faveur et de Ses faveurs. C’est ainsi que vous Lui rendez grâce car pour vous, pour votre bonheur et celui de ceux qu’Il vous envoie, Il a agi, agit et agira. Aujourd’hui, en ce puits, Je le dis : Vous êtes les pasteurs de Son Choix, Amen Alléluia + Va !

*Ap,15,3*Gn,1,26*Dt,20,4*Is,49,2 *Is,66,12*Jn,10,29*Jr,3,15 

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather