“Comment lis-tu ?”

“A qui irons-nous Seigneur? Tu as les Paroles de La Vie Eternelle !” (Jean 6:68)

PAROLES DE DIEU pour aujourd’hui

J’espère le Seigneur de toute mon âme ; je l’espère, et j’attends sa parole.

  • Galates 1,6-12.

    “Si je voulais encore plaire aux hommes, je ne serais plus serviteur du Christ.”

  • Psaume 111(110)

    “De tout cœur je rendrai grâce au Seigneur;
    Il apporte la délivrance à son peuple ; “

  • Luc 10,25-37.

    En ce temps-là, voici qu’un docteur de la Loi se leva et mit Jésus à l’épreuve en disant : « Maître, que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? » Jésus lui demanda : « Dans la Loi, qu’y a-t-il d’écrit ? Et comment lis-tu ? » L’autre répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ton intelligence, et ton prochain comme toi-même.» Jésus lui dit : « Tu as répondu correctement. Fais ainsi et tu vivras. » Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus : « Et qui est mon prochain? » Jésus reprit la parole : « Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, et il tomba sur des bandits ; ceux-ci, après l’avoir dépouill et roué de coups, s’en allèrent, le laissant à moitié mort. Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin ; il le vit et passa de l’autre côté. De même un lévite arriva à cet endroit ; il le vit et passa de l’autre côté. Mais un Samaritain, qui était en route, arriva près de lui ; il le vit et fut saisi de compassion. Il s’approcha, et pansa ses blessures en y versant de l’huile et du vin ; puis il le chargea sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui. Le lendemain, il sortit deux pièces d’argent, et les donna à l’aubergiste, en lui disant : “Prends soin de lui; tout ce que tu auras dépensé en plus, je te le rendrai quand je repasserai.” Lequel des trois, à ton avis, a été le prochain de l’homme tombé aux mains des bandits? » Le docteur de la Loi répondit : « Celui qui a fait preuve de pitié envers lui. » Jésus lui dit : « Va, et toi aussi, fais de même. »

– Acclamons cette Parole de Dieu

Gloire à Dieu qui envoie Sa parole sur la terre: rapide, Son verbe la parcourt. Amen Alléluia +


O R A I S O N

"« Dans la Loi, 
qu’y a-t-il d’écrit ? 
Et comment lis-tu ? »"

Cette question est interpellante et saisissante. Elle mérite réflexion et réponse.

Voilà plus de 18 ans que La Parole de Dieu bouleverse ma vie – que je la lis et la discerne chaque jour, année après année. Au début, en notant mes réflexions dans des cahiers, jusqu’au jour où mon cher et tendre me fit cadeau d’un ordinateur, et mon fils, de  ce blogue. Toutefois, si j’avais continué à réfléchir comme au tout début, selon mes propres moyens et idées préconçues, ma propre petite volonté et mon esprit étriqué, selon le catéchisme et la doctrine qui m’avais été imposés depuis mon enfance, j’aurai fermé ce blogue depuis longtemps déjà ! Dieu Lui-même l’aurait fermé ! Toute grâce Lui soit rendue de m’avoir accordé Son Esprit qui fait le boulot à ma place. Ce matin, c’est dans la première Lecture – la lettre de saint Paul aux Galates – qu’Il a soufflé la réponse à la question de Jésus. La voici :

“Si je voulais encore plaire aux hommes, je ne serais plus serviteur du Christ.”

Saint Paul, mes biens chers frères et soeurs, dit la Vérité car il n’a pas reçu Son instruction par invention  humaine, mais par révélation du Christ, comme il le dit lui-même,

L’Enseignement Divin – La Loi de Dieu en toutes Ses Paroles – est d’amour. Si nous discernons selon l’Esprit Saint en mettant l’Amour toujours en avant, nous ne pourrons pas nous tromper. C’est ce qu’a fait le bon samaritain de l’Evangile en laissant parler son coeur plein d’amour.

N’est ce pas Seigneur ?

Et Jésus répondit :

Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. Vous êtes mes amis, si vous faites ce que Je vous commande. “(Jn15)

Amen Merci mon Seigneur.

Mes biens chers frères et soeurs, n’importe qui peut lire Les Saintes Ecritures, mais seuls ceux qui sont abandonnés au Christ, sauront, non seulement comprendre et donner le bon discernement à ce qu’ils liront, mais mettre en pratique La Volonté de Dieu qui y est révélée pour le salut de l’Humanité.

La sagesse commence avec la crainte du Seigneur, dit le psalmiste. Être sage ce n’est pas parler en sage, et émettre des doctrines.  Craindre Dieu ce n’est point avoir peur de Lui jusqu’à être paralysé et être incapable de s’adresser à Lui simplement comme à un ami – Lui demander Son Avis à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Bien au contraire. Qui est sage lit et s’inspire de la Parole de Dieu à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Qui craint Dieu respecte Sa Parole où se révèle Sa Volonté et la pratique de jour comme de nuit. Car La Sagesse c’est une Personne : Dieu ! Et La Vérité : une Autre, en Son Fils Jesus-Christ. Et il y a une Troisième Personne : c’est l’Esprit Saint – leur commun Esprit qui souffle aux humains pour les rappeller ce que Dieu à travers Son Fils, a dit ! 

Comment savoir si ce qui est dit ici est La Vérité selon La Volonté de Dieu, et est digne d’être répétée ? Pour ceux qui doute encore, je propose de le demander à Jésus-Christ – Parole de Dieu incarnée.

Que dis-Tu Seigneur ?

Et Jésus répondit :

Maintenant, est-ce que je cherche la faveur des hommes ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? (Ga,1,10)

Amen Alléluia ! Merci Seigneur.

Chers frères et soeurs, chers pèlerins, amis ou ennemis, croyants ou incroyants, devant vous je me suis adressée au Christ, comme je le fais chaque jour, non pour Le mettre à l’épreuve, ou pour prouver à qui que ce soit quoi que ce soit – loin de moi la pensée ! Mais c’est afin que vous aussi vous croyiez en Lui de tout votre coeur, que vous soyez libérés de tous soucis et obteniez La Vie Eternelle. Ainsi, Le Père, par votre salut sera glorifié.

N’est ce pas Seigneur ?

Et Jésus répondit :

Votre Père qui est aux cieux veut qu’aucun de ces petits ne se perde. (Mt.18:14)

Amen Alléluia + Merci Seigneur – toujours Tu m’étonneras et je prie qu’aujourd’hui encore, Tu étonnes un autre enfant de Dieu qui, s’il est perdu, revienne à Lui. Tu vois Seigneur, c’est pour cette raison que je lis Ta Parole chaque jour, et que je la médite sous Ta supervision. Merci Seigneur pour Ta Présence en ce Puidamour et dans ma vie. Que de bonheur renouvelé chaque jour. Merci Jésus, Père, Saint Esprit. Sois bénie Trinité Sainte. Sois glorifié maintenant et à jamais.

Alors du haut du Ciel, une Voix se dit entendre et dit :

“Heureux ces serviteurs que le Maître en arrivant trouvera en train de veiller!” (Lc,12,37) Amen Alléluia +

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather