le petit oiseau jaune

C’était il y a quelques 3 années de cela, je m’en souviens comme si c’etait hier, c’etait un jour comme celui-ci – Fête de la “Dédicace de la Basilique du Latran” ! Maurice et moi étions en prière, et il lisait le passage du livre d’Ezéchiel (47):

“En ces jours-là, au cours d’une vision reçue du Seigneur…”

Et soudain mon âme s’est échappée – elle aussi eut une vision : une grande église, un cortège de prêtres en tenues de service remontaient le long la nef, ils accompagnaient un cercueil. Soudain ils s’arrêtèrent et une dalle du sol s’ouvrit pour laisser voir une crypte. Les prêtres y introduisirent le cercueil et la dalle se referma. Soudain, du bout de la table de la salle à manger qui nous servait en ce temps de ‘lieu de prieres’ et où je me tenais, je ressentis comme un énorme poids sur mes épaules. Bien vite je me suis rendue compte que c’était moi qui était dans le cercueil, dans cette crypte, au milieu de cette immense église, ressentant son poids sur mes frêles epaules !

L’image que j’ai reçue tout de suite après cette prise de conscience fut celle d’un petit oiseau tout jaune tout jaune qui, affolé, traqué, battait des ailes farouchement, presqu’agressivement, comme pour fuir, s’échapper! Et il réussit, car l’image d’après était celle d’un petit oiseau tout jaune tout jaune qui sortait de la crypte et s’envolait, parcourait à toute vitesse la grande bâtisse pour finalement atterir sur son clocher.

Il s’y posa un court instant, regarda furtivement autour de lui, puis s’envola. Il n’alla pas loin – se posa par deux ou trois fois sur d’autres clochers, d’autres églises, et puis il disparu !

Je crois bien que ce jour là une Parole des Saintes Ecritures (Psaume 124:7), s’est accomplie :

” le filet s’est rompu et l’oiseau s’échappa du filet de l’oiseleur”.

Ce jour là mon âme a prit son envol. Dieu Lui même l’a libérée ! Et depuis ce jour elle brûle encore plus d’amour pour Lui qui est Amour, qui est Le Dieu miséricordieux.

N’est ce pas Seigneur Jésus ? Que dis-Tu ? Fais-moi connaître, Seigneur, Tes voies, enseigne-moi tes sentiers. Dirige-moi dans ta vérité, enseigne-moi. (Ps.25,4-5)  Et Jésus répondit :

” Vous n’avez qu’un Directeur, le Christ. ”

(Mt.23,10)

Amen Alléluia Merci Seigneur Jésus ! Tu es béni, Dieu de miséricorde! Que ton Nom soit béni dans les siècles, et que toutes tes oeuvres te bénissent dans l’éternité! (Tb.3,11) 

Bien chers amis, notre coeur n’est-il pas tout brûlant au-dedans de nous, quand Dieu nous parle ainsi ? Quand Son Saint Esprit nous explique les Ecritures ? (Lc,24,32) Que nous admirons Sa Présence et adorons Sa Gloire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *