peuple mauricien, comprenons …

 

JESUS ET LA BIBLE

“Ta Parole Seigneur me réveille chaque matin, chaque matin elle me réveille pour que j’écoute comme celui qui se laisse instruire.”

clique sur Le Livre que Jésus tient dans Sa main pour lire Les Saintes Ecritures pour ce  jour

petite croix tau

REFLEXION

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

*« Vous n’avez donc pas compris ! Comme votre cœur est lent à croire tout ce qu’ont dit les prophètes ! Ne fallait-il pas que le Messie souffrît tout cela pour entrer dans sa gloire ? »

Réflexion : Elizabeth-Marie de la Miséricorde et de la Sainte Face

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

L’île Maurice a souffert, elle continue de souffrir des inondations qui ont ravagées une partie du pays – le retour à la normale n’est pas pour demain – il y a eu perte de vies !

Mais… ce matin… pourtant… mon cœur est gonflé de gratitude envers notre Dieu à TOUS, car Il a tenu la main au peuple mauricien qui s’est révélé encore une fois devant l’épreuve, solidaire et fraternel.

Peuple mauricien, comprenons ce qui vient de se passer et croyons : parce que nous avons souffert, parce que nous avons accepté notre souffrance en demeurant solidaires, Dieu nous a fait entrer dans Sa Gloire ! *

En ce temps d’épreuve, Il nous a rassemblés dans la souffrance ! Il nous a TOUS rassemblés !  Nous n’avons pas regardé nos différences, nous nous sommes rassemblés avec une seule question en tête : comment aider nos frères et sœurs dans le besoin ? et nous avons foncé… même si c’était dans le désordre, nous avons fait ce que notre cœur nous disait de faire.

Ceux qui ont de l’argent, ont donné de l’argent ; ceux qui ont de l’or, ont donné de l’or ; ceux qui n’ont ni or ni argent, ont donné de leur temps, de leur effort, de leur force, de leur courage, de leurs bras, de leurs corps, de leur prières, de leur écoute… Même ceux qui sont demeurés chez eux parce qu’ils ne pouvaient se rendre sur les lieux, ne sont pas demeurés indifférents ; ils ont suivi les nouvelles à la radio et à la télévision ; certains ont même pleuré… Ainsi nous sommes tous demeurés SOLIDAIRES avec notre prochain… Cela a suffit – le Bon Dieu a vu !

Comment ne pas Lui être aujourd’hui reconnaissant ? Comment ne pas lever les bras au Ciel en priant, en louant, en bénissant ? Car en cette épreuve, et parce que nous avons accueilli la souffrance en demeurant solidaires les uns vis-à-vis des autres, nous avons glorifié notre Dieu et avec Lui nous le sommes aussi !

Père, le peuple mauricien Te béni de lui avoir montré aujourd’hui encore tout comme Tu l’as fait à d’autres dans le passé, combien TU ES VRAIMENT RESSUSCITE, combien TU ES PRESENT et TOUJOURS VIVANT – VRAIMENT VIVANT dans le cœur de tous les habitants de notre île. Sois loué Père et daigne bénir chacun de nous, daigne nous combler de Ta Miséricorde ! Qu’en ce dimanche, tous unis dans l’amour, nous puissions de nouveau Te fêter, malgré le mauvais temps qui est annoncé ! Et qu’importe… rien ne nous fait plus peur car nous Te savons AVEC NOUS et PAS CONTRE NOUS !

Sous le poids des eaux,  certes, nous avons faibli, mais c’est notre faiblesse qui fait aujourd’hui notre confiance et notre force !

Merci Abba, Papa !

Amen +

petite croix tauen Christ et Christ à Dieu

 Fraternité Dieu Miséricorde, pour la gloire de Dieu et le salut de nos frères et soeurs de la Terre.

Oui, je les désire, ces angoisses du cœur, ces coups d’épingles dont parle l’agneau ; qu’importe au petit roseau de plier, il n’a pas peur de se rompre, car il a été planté au bord des eaux ; au lieu d’aller toucher la terre, quand il plie il ne rencontre qu’une onde bienfaisante qui le fortifie et lui fait désirer qu’un autre orage vienne à passer sur sa frêle tête. C’est sa faiblesse qui fait toute sa confiance…”

Sainte Thérèse de L’Enfant Jésus et de la Sainte Face

 
 

“Fais nous revenir vers Toi Seigneur et nous reviendrons

Renouvelle nos jours comme dans l’ancien temps”

(Lamentations 5:21)

dieu vous benisse

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather