cadeaux d’anniversaire

Evangile de Jésus Christ selon Saint Jean 4,43-54.

“En ce temps-là, après avoir passé deux jours chez les Samaritains, Jésus partit de là pour la Galilée.– Lui-même avait témoigné qu’un prophète n’est pas considéré dans son propre pays. Il arriva donc en Galilée ; les Galiléens lui firent bon accueil, car ils avaient vu tout ce qu’il avait fait à Jérusalem pendant la fête de la Pâque, puisqu’ils étaient allés eux aussi à cette fête. Ainsi donc Jésus revint à Cana de Galilée, où il avait changé l’eau en vin. Or, il y avait un fonctionnaire royal, dont le fils était malade à Capharnaüm. Ayant appris que Jésus arrivait de Judée en Galilée, il alla le trouver ; il lui demandait de descendre à Capharnaüm pour guérir son fils qui était mourant. Jésus lui dit : « Si vous ne voyez pas de signes et de prodiges, vous ne croirez donc pas ! » Le fonctionnaire royal lui dit : « Seigneur, descends, avant que mon enfant ne meure ! »Jésus lui répond : « Va, ton fils est vivant. » L’homme crut à la parole que Jésus lui avait dite et il partit. Pendant qu’il descendait, ses serviteurs arrivèrent à sa rencontre et lui dirent que son enfant était vivant. Il voulut savoir à quelle heure il s’était trouvé mieux. Ils lui dirent : « C’est hier, à la septième heure, (au début de l’après-midi), que la fièvre l’a quitté. » Le père se rendit compte que c’était justement l’heure où Jésus lui avait dit : « Ton fils est vivant. » Alors il crut, lui, ainsi que tous les gens de sa maison. Tel fut le second signe que Jésus accomplit lorsqu’il revint de Judée en Galilée.”

 


Méditation

Accueille les paroles de ma bouche, le murmure de mon cœur ; qu’ils parviennent devant Toi, Seigneur, mon rocher, mon défenseur !

"signes et prodiges"

Ce ne sont pas sur des signes et des prodiges que le croyant base sa foi, mais sur L’Invisible Dieu dont il recherche la face et chante les louanges jour et nuit. Alors de signes et de prodiges, il n’en manquera pas – Dieu Lui-même y veillera !

Le signe qu’Il donne au croyant aujourd’hui se trouve en une promesse – une promesse qu’Il a jadis tenue à Son prophète

Isaïe (65,17-21).

Écoutons ce qu’Il dit :

“Voici : je vais créer un ciel nouveau et une terre nouvelle, on ne se souviendra plus du passé, il ne reviendra plus à l’esprit. Soyez plutôt dans la joie, exultez sans fin pour ce que Je crée. Je vais recréer un ciel nouveau pour que Mon peuple devienne joie.”

Et chaque homme, chaque femme Lui dira : Je t’exalte, Seigneur : tu m’as relevé. Quand j’ai crié vers toi, Seigneur. Seigneur, tu m’as fait remonter de l’abîme et revivre quand je descendais à la fosse.

Voici Son Messge d’hier soir après avoir prié en compagnie de Marie, la Reine du Rosaire, la Reine de la prière de supplication, la Reine de la ferveur, de la fidélité, de l’obéissance à La Parole de Dieu :

“Tiens ton âme en paix et silence, comme un petit enfant contre sa mère. Courage ! Au travail ! Car Je suis avec vous… Ne craignez pas !” —

(Psaume 131:2*Agee 2:4)

Mes biens chers frères et soeurs, on ne peut pas dire que Dieu n’est pas avec nous dans cette bataille. Il combat Lui-même pour nous. Voyez tous ces Messages et Messagers qu’Il nous envoie ! Certes il y a des faux, mais sachons les discerner en gardant un contact étroit, journalier, quotidien, avec Son Saint Esprit par la prière et la Lecture de Sa Parole. Nous y trouverons aussi et non seulement signes et prodiges déjà accomplis, mais aussi consolation et espérance.

Il renouvelle en ce moment la face de la Terre : L’Humanité ! Elle sera obligée de changer en se tournant vers Lui. Elle sera obligée de L’adorer en esprit et en vérité, et aimer son prochain de même ! Déjà elle a commencé – cette année, pour mon anniversaire, personne n’est venue me visiter, je n’ai pas reçu de cadeaux emballés, mais les voeux ont afflué par internet, et la plupart ressemblaient à des prières venant du coeur. Oh comme j’ai préféré cela !

Notre monde apprend en ce moment l’essentiel de l’Essentiel !

N’est ce pas Seigneur, Roi du Ciel et de la Terre ?

Alors La Voix venue du Ciel se fit entendre et dit :

Vos cheveux même sont tous comptés. Soyez sans crainte.

—Luc12:7

Amen Merci Seigneur Jésus + Encore une Bonne Nouvelle, un nouveau Message, une Promesse, un Signe, un Prodige ! Tu nous gâtes vraiment ! Alléluia. Je transmets sur le champ !

Je t’aime Seigneur, ma Joie, ma Force. C’est Toi que mon coeur a cherché. C’est Toi qu’il a trouvé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.