Dieu est mon Juge car Dieu me suffit !

Seigneur donne moi un coeur qui écoute et qui comprend. Par charité, accorde moi Ton Esprit. Viens Esprit Saint, remplir ce moment de Ta Présence, de Ta Lumière. N’ôte pas de ma bouche la Parole de Vérité, car j’espère dire La Volonté du Père révélée par Le Fils Jésus-Christ mon Seigneur. Amen †

Le lundi de la 30e semaine du temps ordinaire

LECTURES DU JOUR

Lettre de saint Paul Apôtre aux Éphésiens 4,32.5,1-8

“Frères, soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ. Oui, cherchez à imiter Dieu, puisque vous êtes ses enfants bien-aimés. Vivez dans l’amour, comme le Christ nous a aimés et s’est livré lui-même pour nous, s’offrant en sacrifice à Dieu, comme un parfum d’agréable odeur. Comme il convient aux fidèles la débauche, l’impureté sous toutes ses formes et la soif de posséder sont des choses qu’on ne doit même plus évoquer chez vous ; pas davantage de propos grossiers, stupides ou scabreux – tout cela est déplacé – mais qu’il y ait plutôt des actions de grâce. Sachez-le bien : ni les débauchés, ni les dépravés, ni les profiteurs – qui sont de vrais idolâtres – ne reçoivent d’héritage dans le royaume du Christ et de Dieu ; ne laissez personne vous égarer par de vaines paroles. Tout cela attire la colère de Dieu sur ceux qui désobéissent. N’ayez donc rien de commun avec ces gens-là. Autrefois, vous étiez ténèbres ; maintenant, dans le Seigneur, vous êtes lumière ; conduisez-vous comme des enfants de lumière –”†

Psaume 1,1-2.3.4.6.

“Heureux est l’homme qui n’entre pas au conseil des méchants, qui ne suit pas le chemin des pécheurs, ne siège pas avec ceux qui ricanent, mais se plaît dans la loi du Seigneur et murmure sa loi jour et nuit ! Il est comme un arbre planté près d’un ruisseau,
qui donne du fruit en son temps, et jamais son feuillage ne meurttout ce qu’il entreprend réussira. Tel n’est pas le sort des méchants. Mais ils sont comme la paille balayée par le vent : Le Seigneur connaît le chemin des justes, mais le chemin des méchants se perdra.”†

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 13,10-17.

En ce temps-là, Jésus était en train d’enseigner dans une synagogue, le jour du sabbat. Voici qu’il y avait là une femme, possédée par un esprit qui la rendait infirme depuis dix-huit ans ; elle était toute courbée et absolument incapable de se redresser. Quand Jésus la vit, il l’interpella et lui dit : « Femme, te voici délivrée de ton infirmité. » Et il lui imposa les mains. À l’instant même elle redevint droite et rendait gloire à Dieu. Alors le chef de la synagogue, indigné de voir Jésus faire une guérison le jour du sabbat, prit la parole et dit à la foule : « Il y a six jours pour travailler ; venez donc vous faire guérir ces jours-là, et non pas le jour du sabbat. » Le Seigneur lui répliqua : « Hypocrites ! Chacun de vous, le jour du sabbat, ne détache-t-il pas de la mangeoire son bœuf ou son âne pour le mener boire ? Alors cette femme, une fille d’Abraham, que Satan avait liée voici dix-huit ans, ne fallait-il pas la délivrer de ce lien le jour du sabbat ? » À ces paroles de Jésus, tous ses adversaires furent remplis de honte, et toute la foule était dans la joie à cause de toutes les actions éclatantes qu’il faisait.»


“ne laissez personne vous égarer par de vaines paroles. Tout cela attire la colère de Dieu sur ceux qui désobéissent. N’ayez donc rien de commun avec ces gens-là.Heureux est l’homme qui n’entre pas au conseil des méchants, mais se plaît dans la loi du Seigneur et murmure sa loi jour et nuit À ces paroles de Jésus, tous ses adversaires furent remplis de honte, et toute la foule était dans la joie à cause de toutes les actions éclatantes qu’il faisait”

Après des jours qui nous ont paru une éternité à Maurice et à moi, à combattre pour une bonne cause, nous voici enfin arrivés sur Le Chemin de La Grâce. Une parcelle est tombée hier – un lien avec l’Ennemi a été coupé, une bonne décision a été prise. Ce qui nous encourage à demeurer dans La  Grâce et de continuer à prier notre Bon Dieu afin que tous les liens soient enfin coupés.

Oui beaucoup d’encre ont coulé pendant cette éternité de jours, beaucoup d’échanges de mots pour essayer de décanter une situation critique et grave à nos yeux, il le fallait.

Même si au final, cela a dû prendre 20 secondes à notre Bon Père des Cieux pour régler, couper et trancher dans le vif, nous Lui sommes très reconnaissants.

Oui, comment ne pas nous arrêter un moment pour simplement et avec grande humilité Te remercier et Te louer Père Céleste ! Tu es grand et Ta Puissance de Miséricorde toujours excèlera notre faiblesse, notre petitesse ! Car, oui, au final, Tu as eu pitié de nous Papa, quand finalement nous avons pris du recul, fait une pause, pris ce repos forcé où Jésus nous a conduits pour enfin Te donner pleine liberté pour Te laisser passer et agir ! Et Tu as agis, Père, Tu as agis vite ! Et nous avons pu eviter Ta colère ô Père Céleste ! Car, c’est vrai, jadis, et comme le dit si bien saint Paul, grand pécheur devenu grand prédicateur de Ta Parole par Tes soins, – quand personnellement je “marchais dans les ténèbres”, j’ai été témoin de l’étendu de Ta colère. C’est pourquoi, je ne souhaite pas à personne, ni même à mon pire ennemi, malgré tout le mal qu’il m’a fait, qu’elle retombe sur lui. Au contraire Père, maintenant que par Ta Grâce de miséricorde “je marche dans Ta Lumière”, je Te supplie d’épargner les oppresseurs, car, aveuglés par l’ennemi, ils ne savent pas ce qu’ils font ni ce qu’ils disent.

Pardonne Père, oui pardonne l’offense, libère et guéri l’offenseur,  mais de grâce ne déverse pas Ta colère sur lui mais sur l’Ennemi. Fais qu’il s’en aille honteux de ses mauvaises actions. Il vaut mieux reconnaître humblement ses erreurs, que subir le feu de Ta colère.

Punis Père, si cela est Ta Volonté, punis Tes enfants récalcitrants. Montre leur clairement leurs fautes, qu’ils les reconnaîssent et s’en repentent humblement,  pour ne plus recommencer les mêmes erreurs. C’est ainsi que Tu m’as corrigée, et sans cesse je T’en remercie. Mais de grâce épargne leur Ta colère. Tu sais Toi-même les dégâts que cela fera. Je te le demande avec foi. Mais, à la fin du jour, ce que Tu auras décidé, je l’accepterai. Que Ta Volonté soit faite sur la Terre comme elle est au Ciel. Tu es et reste notre Juge.

En attendant Père, je promets de ne pas Te décevoir en allant contre Ta Volonté ! Je te promets de rester éloignée, de ne pas me tenir en conseil avec qui que ce soit. Ce serait trahir la confiance que Tu as posée en moi, car Toi Tu sais pourquoi Tu me l’as demandé. Merci Père de m’aider à tenir cette promesse, car ce n’est pas facile toujours d’attendre en silence de voir enfin la Grâce tomber. Mais la guerre n’est pas terminée, cela je le sais. Garde moi loin d’elle et près de Toi, assise dans Ta Maison à Te louer chaque jour dans cette chambre la plus retirée – aux pieds de Jésus où est ma place. Tu me suffis Papa ! O comme Tu me suffis. Et comme ces Paroles inspirées du Saint Esprit, résonnent à mes oreilles tout un carillon de  beatitudes. Merci Merci Merci 

Alors du Haut du Ciel une Voix se fit entendre et dit :

C’est bien petit coeur du Coeur de Jésus ! Le Seigneur est bon pour qui se tourne vers Lui, et Le cherche. Oui tu as raison de le dire : la guerre n’est pas encore terminée. Il y a encore des liens à trancher. Mais en attendant, avec ton époux, chantez Les louanges de votre Père des Cieux pour apaiser Sa colère. Continuez à reconnaître que c’est grâce à Son Amour, que, malgré votre âge certain, vous n’êtes pas aujourd’hui anéantis  par tout le mal qui vous a été fait. Reconnaissez avec grâce que Ses tendresses ne s’épuisent pas – mais qu’elles se renouvellent chaque matin par Sa fidelite qui surabonde. (Lamentations de Jérémie 3)

Oui Saint Esprit. Nous Le ferons et redirons avec joie : « Le Seigneur est mon partage, c’est pourquoi j’espère en Lui. »

Et Le Saint Esprit ajouta :

Il est bon pour l’homme de porter le joug dès sa jeunesse. Vous avez tous deux porter le vôtre, a présent il est temps de vous retirer et de profiter du temps qui reste. Quant à l’ennemi qui vous opresse qu’il reste assis, solitaire, en silence, tant que le Seigneur le lui impose ; qu’il tienne sa bouche contre terre : peut-être y a-t-il pour lui un espoir ! Qu’il tende la joue à qui le frappe, qu’il se laisse saturer d’insultes. Car le Seigneur ne rejette pas pour toujours ; s’il afflige, il fera miséricorde selon l’abondance de sa grâce ; ce n’est pas de bon cœur qu’il humilie, qu’il afflige les enfants des hommes. Quand on foule aux pieds Ses enfants, quand on les retient captifs, quand on fait dévier le droit d’un homme à la face du Très-Haut, quand on lèse quelqu’un dans son procès, le Seigneur ne le voit-il pas ? Qui donc parle, et cela existe, sinon le Seigneur, lui qui décrète ? N’est-ce pas de la bouche du Très-Haut que sortent malheurs et bonheur ? De quoi l’homme vivant se plaindrait-il ? Qu’il soit plutôt vaillant à combattre ses péchés !

Ceci dit petit coeur, a présent va ! Appelle ton époux et ensemble :  élevez votre cœur et vos mains vers Dieu qui est au ciel. † (selon Lamentations 3 : 25-26)

♥Je cours Seigneur, je vole, pour la gloire de Dieu et le salut des Ses enfants du monde entier ♥

Et de loin j’entendis encore La Voix du Saint Esprit qui disait :

“Ne vous affligez point : la joie du Seigneur est votre forteresse.” (Nehemie 8:10) ” Les cheveux de votre tête sont tous comptés. N’ayez donc aucune crainte ; car vous, vous avez plus de valeur que toute une volée de moineaux.” (Matthieu 10.30-31) Amen Alléluia †

Seigneur, merci du fond du cœur. Tu es le Dieu fidèle qui non seulement pouvoit mais prévoit tout pour Ses enfants qui Lui obéissent. Tu es Le Dieu qu’un jour j’ai eu La Joie de rencontrer, et qui en me déclarant Son Amour, S’est incarné et pourvoit depuis à tous mes besoins. Que Ton règne vienne. Que Ta volonté soit faite dans ma vie ! Je Te fais confiance. Amen.†

Dans le même Souffle, permets que je Te dérange encore un moment pour Te demander la Grâce de libérer tous ceux et celles qui vivent encore dans les ténèbres. Que Ta Lumière inonde aujourd’hui leur coeur et qu’ils Te fassent honneur en reconnaissant leurs erreurs. Merci Papa, je sais que Tu entendras ma prière car c’est pour que je prie pour la conversion des pécheurs que Tu m’as graciée et engagée à Ton Service. A ceux et celles qui m’ont offensés, je pardonne. Pardonne Toi aussi Papa. Merci.” 

Alors, et de nouveau, une Voix du Haut du Ciel se fit entendre et dit :

“Vie et mort, bien et mal, sont devant l’homme; ce qu’il aura choisi lui sera donné.”

Ecclésiastique 15:18


Ah ! je vois bien que rarement les âmes le laissent dormir tranquillement en elles. Jésus est si fatigué de toujours faire des frais et des avances qu’il s’empresse de profiter du repos que je lui offre. Il ne se réveillera pas sans doute avant ma grande retraite de l’éternité, mais au lieu de me faire de la peine cela me fait un extrême plaisir…

(Pensée de ma mère spirituelle : Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face)

Merci petite soeur en Jésus. Tu m’en vois ravie. Comme il me tarde de venir Te rejoindre afin qu’ensemble nous fassions bloc au Coeur de Jésus† Mais en attendant que je diminue, et qu’en moi Il puisse grandir et agir pour le bien de tous.

Et Thérèse répondit :

Pour t’encourager dans la voie que j’ai jadis marchée, je te confie ce que Marie la Reine des petits anges, un jour m’a dit et me charge aujourd’hui de te dire : “ne crains pas, plus tu seras pauvre, plus Jésus t’aimera, Il ira loin, bien loin pour te chercher, si parfois tu t’égares un peu. Il aime mieux te voir heurter dans la nuit les pierres du chemin que marcher en plein jour sur une route émaillée de fleurs qui pourraient retarder ta marche. Je t’aime, je t’aime plus que tu ne saurais le comprendre.”

Je t’aime Seigneur, ma Joie, ma Force. C’est Toi que mon coeur a cherché. C’est Toi qu’il a trouvé.❤


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.