parlez-moi encore d’amour

“A qui irons-nous Seigneur? Tu as les Paroles de La Vie Eternelle !” (Jean 6:68)

PAROLES DE DIEU pour aujourd’hui

  • 2 Corinthiens9,6-10 : “Dieu est assez puissant pour vous donner toute grâce en abondance”
  • Psaume112(111) : “Il ne craint pas l’annonce d’un malheur : le cœur ferme, il s’appuie sur le Seigneur.”
  • Jean 12,24-26 : “Si quelqu’un veut me servir, qu’il me suive “

 

J’espère le Seigneur de toute mon âme ; je l’espère, et j’attends sa parole.

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 12,24-26.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Amen, amen, je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. Qui aime sa vie la perd ; qui s’en détache en ce monde la gardera pour la vie éternelle. Si quelqu’un veut me servir, qu’il me suive ; et là où moi je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera. »

– Acclamons cette Parole de Dieu

Gloire à Dieu qui envoie Sa parole sur la terre: rapide, Son verbe la parcourt. Amen Alléluia +


O R A I S O N

"Si quelqu'un veut me servir, 
qu’il me suive "

L’amour n’impose pas, ni ne s’impose. Il ne met pas de conditions à son amour – il est gratuit et pour toujours. L’amour ne vieillit pas – les années passent, lui pas; et même la mort ne peut avoir de prise sur lui. L’amour se vit à chaque instant dans la confiance et la fidélité, dans l’assurance de l’après. Quand on rencontre un amour comme celui là c’est Dieu Lui-même que l’on rencontre. Alors il est vrai et on peut lui faire confiance.

Dieu est Amour. Dieu est Vie. L’amour de Dieu ne s’apprend pas – il se reçoit et se donne naturellement… dans le service.

Servir c’est offrir sa vie en vue du bonheur de l’autre.

Si quelqu’un veut me servir, qu’il me suive.”

Il faut désirer un amour tel que Celui là, de tout son coeur le vouloir pour soi, et non pas se contenter de copies conformes qui un jour disparaîtront dans l’au delà sans jamais un jour se manifester.

Mon papa aime ma maman de cet amour là. Je disais avant hier, le 8.8.2018, que cela fait 10 ans qu’il est mort – que son corps est redevenu poussière – mais il n’y a pas un jour depuis ce jour où Le Père l’a rappellé à Lui, que son âme a quitté maman, ni cessée de l’aimer et de la chérir de sa présence. Bien au contraire, Papa est bien plus présent auprès d’elle qu’il ne l’était auparavant ! Bien plus présent que ses 4 enfants !

Un amour comme celui là ne meurt pas car il vient de Celui qui est La Vie.

Un jour que Papa avait eu besoin d’un extrait de son certificat de naissance, il s’est rendu à l’état civil. L’employé a ouvert devant lui le grand livre à la page du 16 juillet 1926, date de la naissance de Papa, et à sa grande surprise sur la gauche dans le même livre, il a vu le certificat de naissance de Maman qui elle est née de la même année et du même mois, le 6 juillet 1926. Ce qui veut dire qu’entre le 6 et le 16 juillet 1926, à l’Ile Maurice, il n’y a pas eu de déclaration de naissance ! L’employé fut encore plus étonné d’apprendre qu’en effet, 24 ans après – soit le 7.8.1950 – ces deux mêmes personnes s’étaient mariées ! “Jamais vu ça”avait-il déclaré à Papa. 🤔🤓

J’aime à dire que Dieu avait uni mes parents dans Son Amour !😍😍

De quoi vous enlever toute question, tout doute, toute angoisse sur la mort et sa finitude, et vous donner foi en l’Amour et en La Vie.

N’est ce pas Seigneur Jésus ? Que dis-Tu ?

Et Jésus répondit :

“Descends vite car, il me faut aujourd’hui demeurer chez toi.” (Lc.19:5) 

🤔  Oui tout de suite Seigneur, j’arrive ! Vois-Tu, quand je parle de l’amour de mon Papa pour ma Maman, et de cette histoire à l’état civil, j’ai tendance à m’éloigner de Terre, à m’élever quoi ! Mais Tu as raison, pardonne moi Seigneur… je descends vite fait de mon petit nuage ensoleillé… Tu disais avoir besoin de mes services ?… Que puis-je faire ? Me voici Seigneur pour faire Ta Volonté…

Et Jésus répondit :

Mais qui ici t’a fait des reproches ? En tous cas ce n’est pas Moi.* Sois heureuse douce petite Épouse, si je T’ai demandé de descendre c’est uniquement parce que là où tu es montée, Je ne puis te rejoindre. Et J’aime à t’avoir à Mes côtés, à te garder tout près, car Tu es Mon Épouse, et Je T’ai gravée sur les paumes de Mes mains.*

Oh Seigneur Jésus Merci ! Arrêtes ou sinon Tu vas me faire rougir ! Dis moi plutôt ce que je peux faire pour Te faire plaisir…

Et Jésus dit :

“Que celui qui exerce la miséricorde, le fasse en rayonnant de joie.”(Rm.12:8)Au sein de Mon Eglise c’est à dire La Terre, au milieu des êtres humains et pour les êtres humains, tu as choisi d’être miséricordieuse, d’avoir du coeur plutôt que de l’esprit. Que Ta mission te rende heureuse et Je serai le plus heureux des Époux.

Oui Seigneur – que je Te rassure tout de suite – je le suis ! Je suis heureuse, même très très heureuse dans mon service. Alors Jésus ajouta :

Dans ce cas, “Le soleil de justice se lèvera portant la guérison dans ses rayons.”(Ml.3:20) Tu le sais, si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera. Voici qu’Il te béni ainsi que ta maison, ta mission et tous ceux et celles qui de toi s’approcheront. Justice sera faite dans tous les cas et tous seront guéris. Amen Alléluia, comme tu dis !

Merci Seigneur, sois béni aussi. Amen Alléluia !

Mes biens chers frères , biens chers amis pèlerins, L’Amour de notre Dieu est toute-puissance – assez puissant pour vous donner toute grâce en abondance, icomme le dit l’Ecriture Sainte. Mais hélas, elle s’arrête là où commence nos refus de nous aimer les uns les autres; et ce n’est pas parce que Dieu est limité ou bien qu’Il pose des conditions. Son amour nous le savons est inconditionnel. Lui veut nous aimer d’un amour fidèle et éternel, mais c’est nous qui en refusant de Le reconnaitre, refusons Son Amour.

Ainsi, le jour où le Papa de Maurice a téléphoné à mon Papa pour lui faire part qu’il n’approuvait pas que Maurice vienne me visiter, j’avais alors 13 ans et lui 16, ce jour là, il a mis, sans s’en rendre compte, un terme à une relation approuvée par Dieu. Par la suite, pour obéir à mon papa, sans me rendre compte moi aussi que mon obéissance était envers mon Père des cieux, j’ai du écrire à Maurice pour lui demander de ne plus chercher à me revoir. Ce dernier, malgré son grand désarroi, n’a pas craint l’annonce de ce malheur : le cœur ferme, il s’est appuyé sur Le Seigneur, * et sur sa foi qu’un jour, à force de supplier Le Ciel, que quelqu’un l’entendrait et il me retrouverait ! C’est ce qui s’est passé.

Maurice a respecté ma demande et ne s’est jamais imposé à ma volonté, qui somme toute n’était pas la mienne ni la sienne, mais celle de nos papas respectifs, et puis sans doute que Le Seigneur en a profité pour nous former tous deux – pour la Mission qu’Il nous a confiée aujourd’hui.

Dieu n’est pas limité en quoique ce soit, mes biens chers frères et soeurs, sachez le ! Surtout en matière d’aimer Ses enfants, Il est prêt à tout, Il fait tout, referment certaines portes et ouvrent d’autres ! Pas de limites à l’amour de Dieu – Il est tout simplement discret – jamais Il ne S’imposera à nos idées, à nos volontés – Il attend seulement le bon moment.

Le vrai Amour c’est ça : la patience et la persévérance – on est sur de soi quand on est amoureux ! N’est ce pas ? On est même prêt à grimper aux arbres pour Le voir passer – même si c’est pour Le voir de loin passer au loin, on est prêt à risquer l’éloignement, s’oublier même si tu t’échappes de l’arbre, si tu tombes et te casses le nez ! L’amour, le vrai, prend des risques, à chaque fois plus nouveau et plus beau, car l’amour, le vrai est risque !

L’amour t’accueille malgré que tu te sois éloigné de lui, malgré que tu l’aies blessé. Si tu reviens à Lui, bras ouverts, coeur débordant de joie, Il t’accueillera pour te proposer encore une fois, Son Éternité d’Amour et de Vie. C’est cela La Miséricorde ! A toi le choix – c’est Elle ou c’est toi.

Je ne veux pas dire que si Tu choisis de suivre La Miséricorde,  que si tu te mets à Son service en servant tes frères et soeurs,  (car il est bien de cela qu’il s’agit, entendons-nous bien : Dieu est miséricordieux et Le servir c’est servir La Terre et tout de qu’elle contient), tu n’existeras plus ! C’est le contraire qui s’appliquera pour toi – Dieu mettra Lui-même en toi Sa graine d’amour, et  tu seras tellement heureux de servir ton prochain que tu ne voudras plus vivre que pour cela. N’est ce pas Seigneur Jésus ? N’est ce pas La Vérité ? Me suis-je bien exprimée ? Dis lui Toi qui es La Vérité – Tu saurais mieux le dire que moi qui ne suis que Ton serviteur.

Et Jésus répondit :

Si quelqu’un vient à Moi sans Me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants,… et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple.(Lc,14,26) Une femme oublie-t-elle son petit enfant…? Même si les femmes oubliaient, Moi, Je ne t’oublierai pas. (Is,49,15) 

Tout à fait Seigneur, tout à fait. C’est bien ça : l’amour, le vrai, s’oublie pour l’autre, et Dieu ne l’oublie pas ! L’amour, le vrai, quitte tout pour s’attacher à Dieu et en retour Dieu lui donne en abondance des frères et des soeurs à aimer.

C’est ainsi que l’amour devrait circuler les uns entre les autres – en étant tous liés à l’amour, le vrai. Comme La  Vigne et le sarment. * Amen + Merci Père, sois béni et loué pour Ton Amour, par Ton Fils Jésus-Christ et dans votre commun Esprit – le Saint qui nous uni.

*Si.14:2*Is,49,15*Jean 15, 1-8*

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather