mon fils, ma croix… glorieuse !

“A qui irons-nous Seigneur? Tu as les Paroles de La Vie Eternelle !” (Jean 6:68)

PAROLES DE DIEU pour aujourd’hui

J’espère le Seigneur de toute mon âme ; je l’espère, et j’attends sa parole.

  • Nb 21, 4b-9

    il regardait vers le serpent de bronze, il restait en vie !

  • Psaume 77 (78)

    Il se rappelait : ils ne sont que chair, un souffle qui s’en va sans retour.

  • Jean3,13-17.

En ce temps-là, Jésus disait à Nicodème : « Nul n’est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme. De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé, afin qu’en lui tout homme qui croit ait la vie éternelle. Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. »

– Acclamons cette Parole de Dieu

Gloire à Dieu qui envoie Sa parole sur la terre: rapide, Son verbe la parcourt. Amen Alléluia +


O R A I S O N

"Dieu a tellement
 aimé le monde 
qu’il a donné 
son Fils unique, 
afin que quiconque 
croit en lui 
ne se perde pas, 
mais obtienne 
la vie éternelle."

Faut-Il croire en Dieu pour être sauvé ? Est-ce seulement le croyant qui aura droit à la vie éternelle ? Mon fils ne croit pas en Dieu, est-il un enfant perdu ? Si je m’attarde sur cette Parole : “Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle”, alors je dirai que oui mon fils est perdu ! Mais, je ne pense pas une seconde que mon fils est un enfant perdu. Sans doute parce que je m’attarde plutôt à cette autre Parole que Jésus a prononcée juste après : “Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.”

Non pas pour juger mais pour sauver….

Mon fils est un bon enfant qui a le coeur sur la main et ne peut faire du mal à une mouche. Je sais qu’au jour de son jugement Dieu aussi ne s’attardera pas… mais Il verra tout le bien que mon fils a fait dans sa vie, l’amour qu’il a toujours eu pour ses parents, son épouse, les membres de sa famille, et le respect qu’il a de son prochain, et Il l’accueillera au Paradis. D’ailleurs je serai là pour y veiller! 😁 N’est ce pas Seigneur ?

Et Jésus répondit :

“J’assurerai le salut à ceux qui en ont soif.”

(Ps,12,6)

Ô Seigneur, Tu as raison ! Malgré que le jour même de sa naissance je signé son tout petit front du signe de La Croix, mon fils n’a pas soif  de Toi ! Tandis que moi si Seigneur. J’ai un amour, pour certains démesuré, pour la Croix. D’ailleurs j’en ai dans toutes les chambres de ma maison. J’ai soif de La Croix Seigneur, pas d’y monter, comme de voir d’autres venir déposer les leurs ! J’ai soif pour deux, pour trois, pour la multitude. J’ai soif qu’un jour, au jour béni de Dieu, mon fils voudra Te connaitre et Te regarder sur la croix – qu’il prenne conscience de la pauvreté de son âme, combien elle est misérable sans la vraie nourriture; qu’il découvre en Te regardant sur la croix, ce qu’il est en vérité :

“que chair, un souffle qui s’en va sans retour”.

Alors il Te prendra dans son coeur, j’en suis certaine, et son épouse aussi fera de même.

Oui, malgré sa bonté de coeur, et la foi que j’ai que Tu ne le jugeras pas,  je souhaite qu’un jour mon fils ait foi en Dieu, car si la foi sans les actes est “oeuvre morte”, vice versa : les oeuvres sans la foi, sont oeuvres mortes ! *

Et Jésus répondit :

”Qui M’a vu a vu le Père”

(Jn,14,9)

Amen+ Oui de nouveau Tu as raison Seigneur. Mon fils doit Te voir en moi et il croira ! Jusqu’à présent il n’a vu que sa mère – la fille du charpentier, son grand père qu’il aimait tant ! Mais il faut que dorénavant c’est Toi qu’il puisse voir quand il regardera vers moi. Malgré que mes freres et soeurs de Chine disent que je suis née sous le signe du serpent, il est loin d’être en bronze ! 

Et Jésus répondit :

“Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et la mettent en pratique.”

Lc,8,21

Amen + Tu as tout a fait raison Seigneur. Il faut qu’un jour, mon fils, à ceux qui lui demandent qui est sa mère, puisse lui aussi répondre avec la même foi que Toi : “ma mère c’est celle qui fait la Volonté de Dieu” !

Que dois-je faire pour cela Seigneur ? Pourquoi ne le voit- il pas déjà ? Qu’est ce que je ne fais pas ? Ou pas assez ?

Et Jésus répondit :

Le Seigneur ne fait rien qu’il n’en ait révélé le secret à ses serviteurs les prophètes. (Am,3,7)

Oui Seigneur je le sais, et je crois que s’Il répond à mes questions,  en un instant mon fils sera visité de Lui !

Et Jésus répondit :

Tu as raison de dire qu’il voit en toi, la source qui lui a donnée la vie. Il doit a présent voir la lumière qui éclairera ses ténèbres !*

Que je brille Seigneur ! Que je brille de Ta Lumière ! Fais briller en moi Ta Lumière ! La mère en moi est prête à disparaître. Seigneur prend pitié O Christ prend pitié Seigneur prend pitié…

Et Jésus répondit :

Que Je te console et te rassure petite Epouse : la paix que tu as reçue de Moi le jour où nous avons fait alliance, ne chancellera pas. Ne crains pas et ne t’affoles pas non plus. Garde ta paix douce Epouse. Je ne peux agir dans l’excitation… ni toi dans la distraction. Viens à Moi plus souvent avec cette soif dont Je te connais, et Je te donnerai à boire, et ta foi augmentera. La foi est l’huile qui alimente la mèche dans la lampe; afin qu’une fois la mèche bien alimentée et allumée, la lampe brûle et brille de mille feux.

Oui Seigneur je veux bien Te croire car Tu es La Vérité ! Je viendrai à Toi plus souvent. Pour cela, je dois me retirer – le monde ne me verra plus, car je Te l’ai dis :  je ne peux être au four et au moulin en meme temps. 

Et Jésus répondit :

Et ce ne sera pas perdu, car nous travaillerons ensemble à l’Oeuvre que Dieu va produire en ton fils ! Toi et ton époux, vous êtes déjà le champ qu’Il cultive pour cela, la maison qu’Il contruit pour ce faire. Ton fils vivra. A présent va ! Je te revois dans un moment. Apportes Moi cette croix que tu deposeras aux pieds de Ma Croix, et Dieu la rendra glorieuse : L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre. (Lc,1,35) Et ton fils naîtra de nouveau, et celui-là sera saint. En pensant et en parlant de lui, tu ne diras plus “mon fils”, mais “le fils de Dieu”… parce que Dieu sera avec lui. Rien n’est impossible à Dieu – Il a fait qu’UN naisse afin que tous ceux qui viennent après, naissent de nouveau. Amen +

Oui Seigneur. Je comprends. MERCI Seigneur. Amen Alléluia +

 

*Is,53,5 *Ps 35:10*Jc 2:26*Is,54,10 *1Co,3,9 **

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather