le choix d’aimer

” Fils d’homme, je fais de toi un guetteur pour la maison d’Israël. Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part.”

Ezéchiel 3:17


PAROLES DE DIEU pour aujourd’hui

J’espère le Seigneur de toute mon âme ; je l’espère, et j’attends sa parole.

  • Philippiens 2,12-18.

    Faites tout sans récriminer et sans discuter ; ainsi vous serez irréprochables et purs, vous qui êtes des enfants de Dieu sans tache au milieu d’une génération tortueuse et pervertie où vous brillez comme les astres dans l’univers, en tenant ferme la parole de vie

  • Psaume 27(26)

    « Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ;  espère le Seigneur. »

  • Évangile de Jesus-Christ selon saint Luc 14,25-33.

    En ce temps-là, de grandes foules faisaient route avec Jésus ; il se retourna et leur dit : « Si quelqu’un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut pas être mon disciple. Celui qui ne porte pas sa croix pour marcher à ma suite ne peut pas être mon disciple. Quel est celui d’entre vous qui, voulant bâtir une tour, ne commence par s’asseoir pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi aller jusqu’au bout ? Car, si jamais il pose les fondations et n’est pas capable d’achever, tous ceux qui le verront vont se moquer de lui “Voilà un homme qui a commencé à bâtir et n’a pas été capable d’achever !” Et quel est le roi qui, partant en guerre contre un autre roi, ne commence par s’asseoir pour voir s’il peut, avec dix mille hommes, affronter l’autre qui marche contre lui avec vingt mille ? S’il ne le peut pas, il envoie, pendant que l’autre est encore loin, une délégation pour demander les conditions de paix. Ainsi donc, celui d’entre vous qui ne renonce pas à tout ce qui lui appartient ne peut pas être mon disciple. »

– Acclamons cette Parole de Dieu

Gloire à Dieu qui envoie Sa parole sur la terre: rapide, Son verbe la parcourt. Amen Alléluia +


O R A I S O N

Par Son Esprit Saint, Dieu est avec moi, mais plus encore, Dieu est en moi. C’est Lui qui m’inspire et mets Ses Paroles dans ma bouche. Amen Alléluia + Parle Seigneur, Ton adoratrice écoute.

« Quel est celui d’entre vous qui, voulant bâtir une tour, ne commence par s’asseoir pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi aller jusqu’au bout ?» 

Aujourd’hui, en Son Evangile, Jésus invite chacun à réfléchir sur les critères qui font un bon disciple, et à s’examiner pour voir s’il les remplit. A première vue, les critères avancés par Jésus semblent très exigeants, et on peut imaginer qu’ils n’ont pas du faire la joie et l’unanimité parmi la foule qui Le suivait. En vérité suivre Jésus c’est pratiquer l’amour à 200 %, puisque Dieu est Amour. Faire route avec Lui, c’est aimer à la perfection puisque Dieu est parfait. L’Amour trouve sa perfection dans le don et à travers le renoncement de soi. Suivre Jésus, devenir Son disciple, c’est faire le choix d’aimer, c’est mettre l’Amour en priorité ! Quand Jésus parle de Le préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et sœurs, et même sa propre vie,

Il veut dire par là que Son Enseignement – Sa Parole de Vie – doit passer avant tout enseignement humain, parce qu’en Sauveur de l’Homme, Jésus lui offre un Enseignement de salut et non de jugement, un Enseignement qui lui obtiendra le bonheur éternel s’il le pratique. Seigneur, enseigne nous comment pratiquer la charité ? Comment être miséricordieux ? Enseigne nous comme aimer.

Et Jésus répondit :

Tu fais bien de Me demander et de ne pas porter de jugement sur la question car Je ne suis pas juge du monde mais sa Lumière. Je suis le seul capable de dévoiler tous ses secrets et les porter à la Lumière de la guérison par la libération, et la libération par la bénédiction. Sans Mon intervention vous ne pourrez pas comprendre ce qu’aimer en étant miséricordieux veut dire, et vous continuerez à offrir des sacrifices à votre Père, dont Il n’en a que faire ! Il veut vous voir heureux et point avec la mine triste et désolée qu’on a quand on est entrain de se sacrifier, de se mortifier, de se faire violence. Imaginez votre propre enfant entrain de le faire, comment réagiriez-vous ?

Oh Seigneur je comprends parfaitement ce que Tu dis. Toutefois…

Toutefois Ma Bien-Aimée ?

Toutefois Tu nous demandes de renoncer à tout. N’est ce pas là un sacrifice ?

Et Jésus répondit :

Que celui qui veut exercer la Miséricorde le fasse en rayonnant de joie. Sinon ce n’est pas la peine. Ma vie sur la croix, Je l’ai donnée de Mon plein gré – personne ne M’y a forcé, pas même Le Père !

Oui Seigneur.

Ma Douce, le don ce n’est pas l’obligation ! Dès que vous entrez dans le domaine de l’obligation alors celui du don disparaît. N’oubliez pas que vous êtes des êtres libres à présent, vraiment libres car Je vous ai libérés ! Alors, en toute chose, le choix vous appartiendra. C’est là un cadeau que Le Père vous fait déjà parce qu’Il a confiance que vous ferez toujours le bon – celui d’aimer en toute occasion, et d’aimer dans la joie. Ainsi vous serez irréprochables et purs, sans tâche au milieu d’une génération tortueuse et pervertie où vous brillez comme les astres dans l’univers, en tenant ferme la Parole de vie. Ainsi on reconnaitra que vous êtes Mes disciples si vous faites le choix d’aimer en toute occasion. Ais-Je répondu à tes questions douce Epouse?

Amen Alléluia Oui Seigneur Jésus , Merci de tout coeur.

Paroles reçues du Seigneur Jésus-Christ

pendant cette Oraison

*(1.Co,4,5) *(Jn,15,5 )*Rm.12:8*

“Seigneur, je souhaiterais pouvoir demeurer plus longtemps en prière devant Toi. Aussi, que ce cierge que j’allume soit la prolongation de ma prière, de mon action de grâce. Que cette lumière te rappelle mon désir de t’appartenir encore davantage.

~ Laisser un commentaire~

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.