La Patience

” Fils d’homme, je fais de toi un guetteur… Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part.”

Ezéchiel 3:17


Qu’il est bon de Te rendre grâce Seigneur, de chanter pour ton nom, Dieu Très-Haut, d’annoncer dès le matin ton amour,  ta fidélité, au long des nuits. Parle Seigneur ! Ton serviteur écoute.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 13,1-9.

Un jour, des gens rapportèrent à Jésus l’affaire des Galiléens que Pilate avait fait massacrer, mêlant leur sang à celui des sacrifices qu’ils offraient.
Jésus leur répondit : « Pensez-vous que ces Galiléens étaient de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, pour avoir subi un tel sort ?
Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même.
Et ces dix-huit personnes tuées par la chute de la tour de Siloé, pensez-vous qu’elles étaient plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ?
Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même. »
Jésus disait encore cette parabole : « Quelqu’un avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint chercher du fruit sur ce figuier, et n’en trouva pas.
Il dit alors à son vigneron : “Voilà trois ans que je viens chercher du fruit sur ce figuier, et je n’en trouve pas. Coupe-le. À quoi bon le laisser épuiser le sol ?”
Mais le vigneron lui répondit : “Maître, laisse-le encore cette année, le temps que je bêche autour pour y mettre du fumier.
Peut-être donnera-t-il du fruit à l’avenir. Sinon, tu le couperas.” »


"Peut-être 
donnera-t-il 
du fruit à l’avenir"

On dit que “la patience est une vertu” – plus précisément “la vertu des forts”. Moi qui n’en ai que peu et que même ce peu je le dois entièrement à la Bienveillance de Dieu, je dirai qu’elle est une qualité Divine. Toutefois, et malgré que Dieu Lui-même soit illimité, sa patience envers les humains a ses limites :

“Voilà trois ans que je viens chercher du fruit sur ce figuier, et je n’en trouve pas. Coupe-le.”

Heureusement que pour ces “figuiers déséchés”, il y a des intercesseurs :

“Maître, laisse-le encore cette année, le temps que je bêche autour pour y mettre du fumier”;

et qu’ils vivent des vertus d’espérance, de foi et de charité, dont la plus grande est “la charité” :

“Peut-être donnera-t-il du fruit à l’avenir. ”

Rendons grâce au Père pour les intercesseurs qui ne s’épargnent aucune peine pour prier nuit et jour en faveur de leurs frères et soeurs. Demandons à L’Intercesseur du Ciel, notre Seigneur Jésus-Christ, de bien prendre soin d’eux, et de les encourager dans leur Mission prières, car ils ne sont pas toujours respectés pour ce qu’ils font, mais moqués et calomniés.

Père au Nom de Jésus-Christ, L’Intercesseur du Ciel, nous te le demandons : prends pitié des intercesseurs de la Terre. Amen +

Et Le Père répondit:

Je les comblerai de bienfaits. Je ferai couler vers eux la paix comme un fleuve. *

Amen + Merci Papa car là est en générale une belle Mission, mais par moments ingrate aussi – surtout quand les intercesseurs ont affaire à des gens impatients, ingrats, moquers et aussi exigeants qui viennent récriminer auprès d’eux quand Tu ne les exauces pas.

Et Le Père répondit :

Que tous fassent bon accueil à ceux qui se dévouent à la prière, qui en ont fait le sens de leur vie, car sans le savoir, ils accueillent chez eux des anges. Par leurs prières désintéressées, ils attirent Mon Attention. Amen + Quant aux moqueurs et à ceux qui ricanent dans leurs dos, leur sort M’appartient. Moi qui voit tout, Je M’occuperai d’eux en Mon temps et lieu. Que les intercesseurs se ferment à toute médisance et continuent tranquillement leur Mission – Je cherche ces bons adorateurs qui savent M’adorer en esprit et en vérité. Qu’ils ne Me déçoivent pas en donnant crédit à ce que mal disent les gens, mais qu’ils s’appuient totalement sur Mon Amour en Jésus qui les étreint jour et nuit. Que rien ne les arrête dans leur tâche, qui est l’une des plus importantes des Ministères célestes que J’accorde aux coeurs sensibles à la compassion qui savent se reposer sur la paix que leur accorde Mon Fils, pour être exaucés, et qui recherchent de vivre dans la paix et le silence pour pouvoir prier. Le Ministère de la prière fait partie de celui de la réconciliation, et ceux qui y travaillent sont, comme Je l’ai dit : la prunelle de Mon oeil! Que rien ni personne ne viennent les troubler. Amen + À présent va passer Le Message à qui de droit.*

Oui de ce pas… C’est déjà fait Papa ! Au Saint Esprit maintenant d’éclairer les coeurs qui Le liront.

Alors Jésus intervint et dit : 

Très bien ! A présent toi, viens avec Moi. Continuons l’apprentissage de la patience : Arrêtons-nous un moment, prêtons l’oreille, et considérons les merveilles de Dieu. * Amen Alléluia+

*(Gn,32,13)(Is,66,12)(He,13,2)(2Co,5,14 (Jb,37,14)*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.