“DORIS Lève toi” !

Parce que je T’aime Seigneur

*Méditation librement inspirée des textes des Saintes Ecritures du Jour :

Colossiens 1 (24-29.2,1-3) * Psaume 62 * Luc 6 (6-11)


 

Frères et soeurs,

Maintenant je trouve la joie dans les souffrances que je supporte pour vous depuis 30 ans, car ce qui reste à souffrir des épreuves, je l’accomplis pour Son Corps qui est l’Église dont Il est la Tête.

De cette Église, j’ai reçu le baptême en Jésus-Christ, et Dieu notre Père des Cieux, avec mon époux, nous a unis en Son Amour, et fait missionnaires de Sa Parole. En effet Il a dit :

« Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l’homme vous donnera ; car c’est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau »*

Jésus notre Sauveur, nous le savons parce qu’il est écrit, est Le Verbe fait chair * par la Volonté de Dieu. Par la Volonté de Dieu Il a habité parmi nous.* Envoyé non pour juger mais pour sauver le monde* – c’est Lui qui nous donne aujourd’hui La Parole de Dieu en vraie nourriture. « Ma chair est la vraie nourriture, et mon sang est la vraie boisson. Si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez pas son sang, vous n’avez pas la vie en vous. »

C’est pourquoi nous devons mener à bien l’annonce de Sa parole, qui est devenue aujourd’hui notre unique Communion Sacrée – nous n’en avons pas d’autres. Ce mystère qui était caché depuis toujours à toutes les générations, est maintenant manifesté à ceux qu’il a sanctifiés. Car Dieu a bien voulu nous faire connaître en quoi consiste la gloire sans prix de ce mystère parmi toutes les nations : En Ses Paroles, le Christ est parmi nous, lui, l’espérance de la gloire !

Ce Christ, nous l’annonçons : nous avertissons tout homme, nous instruisons chacun en toute sagesse, afin de l’amener à sa perfection dans le Christ. C’est pour cela que je m’épuise à combattre, avec la force du Christ dont la puissance agit en moi. Je veux en effet que vous sachiez quel dur combat je mène pour vous, et pour tant d’autres qui ne m’ont jamais vu personnellement. Je combats pour que leurs cœurs soient remplis de courage et pour que, rassemblés dans l’amour, ils accèdent à la plénitude de l’intelligence dans toute sa richesse, et à la vraie connaissance du mystère de Dieu. Ce mystère, c’est le Christ, en qui se trouvent cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance. *

Chers ami(e) s en Jésus-Christ, vous le savez déjà, je n’ai mon repos qu’en Dieu seul ; oui, mon espoir vient de lui. Lui seul est mon rocher, mon salut, ma citadelle : je reste inébranlable. Comptez sur Lui en tous temps, vous, le peuple jugé et interdits au Corps et au Sang du Christ Sauveur de TOUS qui Se donne à TOUS. “Prenez et mangez en TOUS, prenez et buvez en TOUS” – ils disent mais ne font pas ! *Devant Dieu épanchez votre cœur ! Il est pour nous un refuge.*

Que dirons-nous donc à l’égard de ces choses? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous? *Car mes frères et soeurs, Jésus Le Christ, qui est notre seul Directeur* – l’Agneau qui est notre Pasteur car c’est Lui qui nous conduit vers les eaux de la source de vie.” * a dit : “Il est écrit: L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.”*  Il a aussi dit : “Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.…”* N’oublions pas aussi ce qu’Il a dit à ceux qui Lui faisaient de vifs reproches parce que Ses disciples se mirent à arracher des épis alors que c’était interdit :

« N’avez-vous jamais lu ce que fit David, lorsqu’il fut dans le besoin et qu’il eut faim, lui-même et ceux qui l’accompagnaient ? Au temps du grand prêtre Abiatar, il entra dans la maison de Dieu et mangea les pains de l’offrande que nul n’a le droit de manger, sinon les prêtres, et il en donna aussi à ceux qui l’accompagnaient. » Il leur disait encore : « Le sabbat a été fait pour l’homme, et non pas l’homme pour le sabbat. Voilà pourquoi le Fils de l’homme est maître, même du sabbat.» *

Biens chers frères et soeurs, autant de signes et de Paroles qui nous disent que Dieu est avec nous et qu’Il combat pour nous, sinon je ne serai pas là, devant vous, à vous dire tout cela . Gloire à Dieu !

Aujourd’hui 9 septembre 2019 (9.9.2019), est jour férié décrété en l’honneur du Pape François qui vient nous visiter ! Aujourd’hui c’est aussi la fête du Père Laval, missionnaire spiritain que Dieu avait envoyé dans ce pays lointain qui est le nôtre pour travailler auprès d’esclaves affranchis – mission pour laquelle il a donné sa vie.

Mes amis un esclave, même affranchi, demeure un esclave si ce n’est pas Christ qui vient le libérer ! Alors il est vraiment libre ! C’est pourquoi, avec le père Laval, je crie aujourd’hui vers le Ciel comme si aujourd’hui était mon dernier jour à vivre sur la Terre : “J’ai grande hâte de voir la fin des misères des divorcés-remariés ! Seigneur vient nous libérer, Seigneur viens nous affranchir et nous serons vraiment libres. ”

Mes ami(e)s, depuis 30 ans, ma bougie allumée, l’âme aride, coeur déssechée par la souffrance, je veille pour voir ce jour ! Il est enfin arrivé. Voici que j’entends mon Bien-Aimé qui frappe et qui me dit : 

Doris, mon enfant, prépare ton cœur à entendre ce que Je veux te dire ! “Lève-toi, et tiens-toi debout, là au milieu. Car, il Me faut aujourd’hui demeurer chez toi.” * A la lumière qui brille déjà, aujourd’hui tu diras : “Gardez-vous de mépriser un de ces petits car je vous dis que leurs anges dans les cieux voient continuellement la face de mon Père qui est dans les cieux.”*

Amen + Oui Seigneur, je lui dirai – mon courrier est prêt  – accorde moi seulement de pouvoir le lui remettre en mains propres.

Et Jésus répondit :

“Vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. Car c’est un exemple que Je vous ai donné.  Quiconque accueille un de ces petits enfants à cause de mon Nom, c’est Moi qu’il accueille. Va en paix et que le Seigneur t’accorde ce que tu lui as demandé.”

Amen. Oui Seigneur. Je le ferai. Je T’aime tant. MERCI. Je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon Ta Parole. 

Biens chers frères et soeurs, n’oublions jamais que Dieu nous aime, qu’Il tient toutes Ses promesses, et qu’Il nous a préparé depuis longtemps à entendre ce qu’Il a à nous dire en ce grand jour de Fête ! Rendons Lui grâce à jamais ALLÉLUIA + 


* Saintes Ecritures, reçues en grâce du Saint Esprit :

*(Jean 6:27)*(Jean 1:14)*(-Jean 6, 52-59)*(Matthieu 22:3)*(Matthieu 23:10)*(Apocalypse 7:17)*(Romains 8:31) * (Matthieu 4:4) *(Matthieu 7:1-2) *(Marc 2:23-28)*(Luc 6:8)*(Luc19:5)*Matthieu 18:10*(Jean,13,14)*(Marc 9: 37)*(1Samuel 1: 17)*

pour la gloire de Dieu et le salut du monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.