toute la foule cherchait à le toucher

Parce que je T’aime Seigneur

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 6,12-19.

En ces jours-là, Jésus s’en alla dans la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu. Le jour venu, il appela ses disciples et en choisit douze auxquels il donna le nom d’Apôtres : Simon, auquel il donna le nom de Pierre, André son frère, Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques fils d’Alphée, Simon appelé le Zélote, Jude fils de Jacques, et Judas Iscariote, qui devint un traître. Jésus descendit de la montagne avec eux et s’arrêta sur un terrain plat. Il y avait là un grand nombre de ses disciples et une grande multitude de gens venus de toute la Judée, de Jérusalem, et du littoral de Tyr et de Sidon. Ils étaient venus l’entendre et se faire guérir de leurs maladies ; ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs retrouvaient la santé. Et toute la foule cherchait à le toucher, parce qu’une force sortait de lui et les guérissait tous.


"toute la foule 
cherchait à le toucher"

Que Tes œuvres, Seigneur, Te rendent grâce et que Tes fidèles Te bénissent ! Ils diront la gloire de Ton règne,  ils parleront de Tes exploits. Parce qu’une force sortait de Toi et les guérissait tous. Je voudrai Te rendre grâce Seigneur Jésus car une certitude m’habite depuis hier : seul Toi Le Christ Jésus, Le Seigneur, peut nous sauver et nous combler ! Seul Toi es capable de savoir quand dans une foule, une personne a touché Ton manteau, car il y a cette force qui émane naturellement de Toi de pouvoir guérir instantanément qui Te touche. Car il est écrit, qu’en Toi “dans Son propre corps, habite toute la plénitude de la divinité.” Aucun être human ne fut conçu de L’Esprit Saint comme Toi. Aucun être humain ne possède l’ADN de Dieu et a le pouvoir de dominer toute les Puissances de l’Univers comme Toi. C’est Toi Le Fils de Dieu qui est le même hier, aujourd’hui et demain.

L’Homme est mortel, c’est sa condition – il est là aujourd’hui on l’a vu hier mais demain on ne sait pas – tout lui vient de Dieu qui lui donne la vie. À L’Homme de choisir la vie pour devenir Son image – faire les mêmes choses que Toi Son Fils Tu faisais avec Sa force, et même de plus grandes, comme Lui-même l’a promis.

“Croyez-moi : je suis dans le Père, et le Père est en moi ;  si vous ne me croyez pas, croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes. Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, parce que je pars vers le Père, et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Quand vous me demanderez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai.»

(Jean 14, 7-14)

A celui qui croit en Ta Présence en lui, Dieu accorde cette grâce. Comme il est écrit, nous devons prendre “garde de ceux qui veulent faire de nous leur proie par une philosophie vide et trompeuse, fondée sur la tradition des hommes” – et de tous ces protocoles et interdits de toutes sortes, ces passes-droits, corruptions et autres forces qui régissent le monde. Nous devons garder en tête que c’est Toi Christ qui seul “a effacé le billet de la dette qui nous accablait en raison des prescriptions légales pesant sur nous : Tu l’a annulé en le clouant à la croix” avec Toi*.

C’est pourquoi nous devons mener notre vie en Toi Christ Jésus, Le Seigneur, et Toi seul tel que nous T’avons reçu personnellement et non comme on nous T’a présenté. Tu es notre seul Directeur, l’Agneau Immolé que Dieu a choisi pour être notre Pasteur. C’est pourquoi nous devons être “enracinés, édifiés en Toi, et rester fermes dans la foi, comme Toi-même nous l’a enseigné. C’est pourquoi nous devons “déborder d’action de grâce” envers Dieu Le Père par Toi Son Fils dans Le Saint Esprit, votre commun Esprit.

Une chose me frappe en notre monde, c’est combien certains “grands” qui le dirigent, ont finalement les pieds et les mains liés par toutes sortes de traditions, de lois, de dogmes, et de protocoles qui entourent leurs personnes, que finalement on se demande qui dirige qui!?

Je veux Te rendre grâce pour ceux et celles qui osent s’imposer et imposer leur foi en ce qu’ils croient est vrai et bon pour le bien de tous et non pour leur intérêt personnel.

Saint Jean, le disciple que Tu aimais, a eu raison de dire : “«Si donc le Fils vous libère, vous serez réellement libres»” (Jean 6:36). Je crois en cette Parole Seigneur Jésus, mon unique Sauveur, parce que depuis que Le Père m’a libérée, je peux dire que je vis ! Et comme saint Paul l’a dit, je le dis aussi : ” je suis crucifiée au Christ – ce n’est plus moi qui vit mais Christ qui vit en moi !” (Galates 2:19-20).

Tu me donnes Seigneur de voir, d’entendre, de comprendre, de dire et de faire des choses que je n’aurai imaginé ! Tu me donnes de me faufiler dans la cour des grands, d’y trouver une petite place que Toi-même m’a réservée, et là dans mon petit coin, je vois, j’entends … et j’en ressors souvent très triste, car je me dis que Toi aussi Tu dois l’être Seigneur, puisqu’en moi désormais Tu vis …

Et Jésus répondit :

” Je t’ai fait guetteur pour Mon peuple. Recherche Moi Le Seigneur. Je suis ta force en ce monde où Je t’envoie. Recherche Moi sans relâche, poursuis Moi. Souviens toi des merveilles que Dieu notre Père a faites pour toi, ça t’aidera à garder ton regard fixé sur Moi. Ne t’en fais pas, tu sauras que c’est Moi, le Seigneur, qui te sauve, si constamment, surtout quand tu seras devant un choix à faire, tu te poses cette question : “Maintenant, est-ce que je cherche la faveur des hommes ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes?”

Oui Seigneur. Tu as raison. Et c’est justement de cela dont je veux Te parler. J’ai entendu beaucoup de personnes dire combien elles étaient heureuses d’avoir vu le Pape durant sa visite express de 8 heures dans notre petit pays. Ces mêmes personnes ont attendu sur le rebord du chemin, certaines à des ronds-points, sous la pluie, pendant des heures avant de pouvoir ne serait-ce qu’une seconde l’apercevoir passer en trombe – ses heures étant comptées,  ses minutes calculées à la seconde près ! Y’en a même qui ont remercié  ceux qui l’avaient invité ! Oh Jésus pas une fois j’ai entendu dire : “MERCI Jésus ou MERCI Père, MERCI saint Esprit ! ” Hier Seigneur c’était pour glorifier l’homme qu’autant d’argent a été dépensé, c’était à lui que l’on a voulu faire plaisir, lui qu’on a loué et honoré. C’était lui que l’on a remercié! C’était l’homme qu’on regardait, ses mains qu’on voulait attraper, la frange de son manteau qu’on voulait toucher. Voilà ce que j’ai vu et entendu. Je crains bien qu’hier, Tu as été offensé Seigneur – c’est pourquoi, j’ai pleuré. Pardon Seigneur, pardon … Pardon pour tout ce remu ménage pour un homme – d’ailleurs lui-même en paraissait gêné… très gêné même … 

Et Jésus répondit : 

Heureux l’homme, celui qui supporte l’épreuve !  Ce que Je fais, tu ne le sais pas à présent; par la suite tu comprendras. Quant à vous, vous avez bien travaillé. J’ai vu tout ce que ton époux et toi  vous avez fait, combien vous vous êtes démenés pour remplir votre mission auprès de Moi. J’ai aussi vu les larmes que tu as versées, et les coups que tu as pris pour Moi petite Épouse. Je panserai ta blessure et guérirai la trace des coups reçus. Je briserai le joug que le monde fait peser sur ta nuque et Je romprai tes chaînes. ” Ne crains pas pour Moi, J’ai l’habitude d’encaisser – ça fait plus de 2000 ans que ca dure… 

Merci Seigneur MERCI. Je sais car ma confiance est en Toi et Toi seul. Crois moi si je Te disais qu’il m’est plus facile de Te rencontrer et avoir avec Toi une conversation, que rencontrer et converser avec le Pape !

Et Jésus sourit et dit :

A present, “venez vous-mêmes à l’écart, dans un lieu désert, et reposez-vous un peu.” Je vois que vous êtes fatigués.

Amen + MERCI Seigneur. Je dois avouer que je n’attends que ça. Aller dans le monde m’épuise, mais je le fais avec joie pour Toi, pour obéir à Ta Volonté. Heureusement que Tu es avec moi toujours. Merci pour Ta Sainte Présence en nous. Elle se fait de plus en plus visible.

Et Jésus répondit :

“C’est parce que tu demeures en Moi et que Mes paroles demeurent en toi. A présent ta récompense t’attend : demande Moi ce que tu veux et tu l’auras.”

Oh Seigneur que Le Nom du Père soit sanctifié, Son Règne vienne et que Sa Volonté soit faite sur La Terre comme au Ciel. Dieu notre Père est Amour – que l’amour règne sur la Terre comme au Ciel, que tous soient heureux, trouvent le vrai bonheur, voilà mon désir.

Et Jésus répondit :

“C’est par amour pour vous…que Dieu vous a fait sortir à main forte et t’a délivré de la maison de servitude.”

Oh oui Seigneur c’est si vrai ! Je ne cesse de Lui rendre grâce de m’avoir libérée. Ainsi je sais que desormais je puis tout en Celui qui me rend fort. Et c’est Toi Seigneur Jésus. Dans mon angoisse, je T’ai invoqué Toi mon Seigneur, vers mon Dieu j’ai lançé mon cri. Et Tu as entendu ma voix. Tu as été juste en tout ce qui nous est advenu à mon époux et moi, car Tu as montré Ta fidélité, alors que nous agissions mal. Et en un instant Dieu a fait fleurir sa bénédiction. Amen Alléluia Merci Seigneur Jésus+

Et Jésus répondit :

“Poursuis ta Mission en prenant continuellement Mon avis, et ne méprise pas Mon conseil, il te sera toujours profitable. Je sais que dans le monde vous ne trouverez que tristesse, jalousie et persécutions de toutes sortes, mais revenez toujours à Moi de tout votre coeur… C’est en Moi que vous avez été mis à part, désignés d’avance… N’éteignez pas l’Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le.”

Oui Seigneur. Que dois-je retenir de ce que j’ai vecu, vu et entendu hier dans le monde où Tu m’as envoyée en mission ? C’est toi, Seigneur, ma lampe, mon Dieu, éclaire ma ténèbre.

Et Jésus répondit :

“Heureux les morts qui meurent dans le Seigneur… N’oublies pas que dans la conversion et le calme était ton salut, dans la sérénité et la confiance est ta force. Ne t’avais-je pas demandé de t’y rendre en paix, que Je t’accorderai ce que tu m’as demandé ?”

Oui Seigneur. Je t’avais demandé de pouvoir remettre en mains propres au Pape François, le courrier que Tu m’avais dicté. Je m’étais préparée à cela Seigneur, je n’étais pas du tout angoissée ! Toutefois, il y avait toute une foule qui cherchait à le toucher, jamais je n’aurai pu l’approcher…

Ce courrier est-il toujours en ta possession mon Epouse ?

Non Seigneur, j’ai dû malheureusement le déposer entre les mains d’un officiel parce que le protocole ne m’autorisait pas à rencontrer le Pape personnellement, ce qui m’a un peu angoissée je dois te l’avouer.

Pourquoi dis-tu “malheureusement” ? J’ai vu la misère de mon peuple… oui, je connais tes angoisses. J’ai vu le chagrin et la panique te gagner quand tu as su que tu ne pourrais pas remettre ton courrier en mains propres, c’est pourquoi J’ai remué Ciel et Terre. Sache que l’officiel qui est venu à toi alors que tu ne t’attendais pas, était celui qui était le plus proche du Pape à ce moment précis.

Oh Seigneur, comment Te remercier car il est venu à moi par deux fois, c’est vrai – la première fois pour me rassurer qu’il ferait les démarches nécessaires, et la seconde pour prendre lui-même le courrier de mes mains. Oui Seigneur il est venu personnellement. Je te rends grâce. Comment Te remercier ? Dis moi…

Et Jésus répondit :

Tu l’as remercié, de plus Je t’ai entendu le bénir au Nom de Dieu, et lui dire que Je saurai Le récompenser. Cela Me suffit. “Celui qui croit en Moi, fera, lui aussi, les oeuvres que Je fais.”

Amen + Oui Seigneur…

Je vois que quelque chose te fatigue encore Ma douce petite Épouse… dis Moi…

Oh Seigneur, Tu vas finir par me prendre pour une enquiquineuse …

Ne t’ais-je pas toujours demandé de Me chercher dans la simplicité de ton coeur, parce que de toi Je me laisserai toujours trouver ?

Oui Tu as raison Seigneur, en Ton amour je me confie. Alors oui reste encore un moment avec moi pour me rassurer que le Pape lira mon courrier…

Alors Jésus sourit et dit :

“Tu te soucies et t’agites pour beaucoup de choses. Tiens ton âme en paix et silence, comme un petit enfant contre sa mère. Ma Parole n’est-elle pas comme un feu ? N’est-elle pas comme un marteau qui fracasse le roc?” Voilà qu’aujourd’hui Je te La redonne : “Je ne vous laisserai pas orphelins. Je viendrai vers vous… Et Le Père Lui-même, “Il te renouvellera par Son Amour; Il dansera pour toi avec des cris de joie.” A présent va en paix dans la connaissance que tous ceux qui vous ont aidés ton époux et toi, tous vous êtes des frères. AMEN + C’est tout ce que tu dois savoir. Et Moi, qui t’ai confié cette Mission, voici ce que Je dis à Papa : “Je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre d’avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l’avoir révélé aux tout-petits.” Amen Alléluia + Va, en paix, te reposer +

Oh Seigneur, MERCI AMEN ! Puis-je Te demander encore une dernière chose ?

Et Jésus répondit :

“Demandez et l’on vous donnera; cherchez et vous trouverez; frappez et l’on vous ouvrira. En effet, quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; à qui frappe, on ouvrira.”

Luc.11:9-10

Merci Seigneur, pour Ta fidélité et Ta patience. Je le confirme avec grande joie et grande paix : Heureux les hommes dont la force est en Toi, qui gardent au coeur les montées. Voilà ma supplication : Libère le Pape François Seigneur, comme Tu m’as libérée – qu’il puisse être vraiment libre, et exercer librement et sans contraintes sa mission d’Apôtre dans tous les sens du terme. Qu’à travers son exemple tous les esclaves des ténèbres soient libérés. Que Ta Lumière brille en celui que Tu as choisi pour être Ton représentant sur la Terre – que tous puissent vour Ta Lumière, et pas celle des hommes qui s’éteint à tous vents …

Et Jésus ajouta :

Celui qui demeure en Moi, et Moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit; car hors de Moi vous ne pouvez rien faire. A présent Mes bonnes âmes, dès que vous vous serez reposées, allez dans le monde entier et proclamez La Bonne Nouvelle : Le Royaume de Dieu est au milieu de vous. Demandez au Nom du Père, que Sa Maison soit appelée Maison de prière pour TOUS les peuples comme Il l’a toujours voulu. Alors Il verra qui sont vraiment Mes disciples. Amen Alléluia + 


*Méditation librement et largement inspirée d’après la première Lecture de ce Jour – la lettre de saint Paul Apôtre aux Colossiens 2,6-15. Et des textes des Saintes Ecritures, reçus en grâce du Saint Esprit :

*Jean 14, 7-14*1Ch,16,11 *Is,60,16* Ga,1,10 *2Ch,20,15

*Dt,20,4 *Is,30,26 *Jr,30,8

*Mc.6:31*Jn,15,7 *Dt,7,8 *,Ph.4,13*Ps,18,7 *Ne,9,33

 *Si 11:22*Ne,9,33

*Ps,18,7 *Tb,4,18  *Jl,2,12 *Ep,1,11*1Th,5,19

 *Ps,18,29

*Is,30,15*Ap,14,13

*Ex,3,7 *Jn,14,12 *Ps,131,2 *Sg,1,2

 *Jr,23,29*So,3,17*Jn,14,18*Lc,10,41

*Mt,11,25*Mt,23,8*Ps.84:6*Luc.17:21*Jn,15,5*

pour la gloire de Dieu et le salut du monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.