porteurs de bonheur

— C’est là que je veux habiter. C’est là que je reviendrai si par malheur je me suis éloignée.— 

Evangile de Jésus Christ selon Saint Marc 7,14-23.

“En ce temps-là, appelant de nouveau la foule, Jésus lui disait : « Écoutez-moi tous, et comprenez bien. Rien de ce qui est extérieur à l’homme et qui entre en lui ne peut le rendre impur. Mais ce qui sort de l’homme, voilà ce qui rend l’homme impur. »[…] Quand il eut quitté la foule pour rentrer à la maison, ses disciples l’interrogeaient sur cette parabole. Alors il leur dit : « Êtes-vous donc sans intelligence, vous aussi ? Ne comprenez-vous pas que tout ce qui entre dans l’homme, en venant du dehors, ne peut pas le rendre impur, parce que cela n’entre pas dans son cœur, mais dans son ventre, pour être éliminé ? » C’est ainsi que Jésus déclarait purs tous les aliments. Il leur dit encore : « Ce qui sort de l’homme, c’est cela qui le rend impur. Car c’est du dedans, du cœur de l’homme, que sortent les pensées perverses : inconduites, vols, meurtres, adultères, cupidités, méchancetés, fraude, débauche, envie, diffamation, orgueil et démesure. Tout ce mal vient du dedans, et rend l’homme impur. »


Méditation

Seigneur ouvre mes lèvres – que ma bouche publie Ta louange.

“c’est du dedans, du cœur de l’homme, que sortent les pensées”

La première lecture de ce jour est extraite du premier livre des Rois (10:1-10). Elle raconte la visite de la reine de Saba au roi Salomon, dont voici un extrait pour nous aider à entrer dans le sujet.

“La reine de Saba avait entendu parler de la renommée de Salomon, qui faisait honneur au nom du Seigneur. Elle vint donc pour le mettre à l’épreuve en lui proposant des énigmes, mais Salomon trouva réponse à tout et ne fut arrêté par aucune difficulté. Elle en eut le souffle coupé, et elle dit au roi : Tu surpasses en sagesse et en magnificence la renommée qui était venue jusqu’à moi. Heureux tes gens, heureux tes serviteurs que voici, eux qui se tiennent continuellement devant toi et qui entendent ta sagesse ! Béni soit le Seigneur ton Dieu, qui t’a montré sa bienveillance en te plaçant sur le trône d’Israël. Parce que le Seigneur aime Israël pour toujours, il t’a établi roi pour exercer le droit et la justice. »”

Cette reine, on peut le dire, avait certainement laissé parler son coeur, et son coeur était pur et juste parce que de sa bouche ne sont sortis que des éloges et des bénédictions envers Salomon, son peuple et son Dieu.

En l’Evangile, notre Seigneur reprend la question et dit :

“Rien de ce qui est extérieur à l’homme et qui entre en lui ne peut le rendre impur. Mais ce qui sort de l’homme, voilà ce qui rend l’homme impur. Car c’est du dedans, du cœur de l’homme, que sortent les pensées perverses”.

La première leçon que nous retiendrons aujourd’hui de ces deux lectures, saute tout de suite aux yeux : nous avons à faire très attention à ce que nous disons – réfléchir avant de parler, car si nos coeurs, où sont inscrites toutes les pensées, sont remplis de rancune, d’amertume, de jalousie, de colère, alors ce ne sont certes pas des fleurs au doux parfum de sainteté qui sortiront de notre bouche ! Attention donc ! Les paroles peuvent bénir comme elles peuvent maudire, faire du bien comme faire très mal ! Elles révèlent l’état de l’âme.

“Aucune parole mauvaise ne doit sortir de votre bouche ; mais, s’il en est besoin, que ce soit une parole bonne et constructive, profitable à ceux qui vous écoutent. N’attristez pas le Saint Esprit de Dieu, qui vous a marqués de son sceau en vue du jour de votre délivrance. Amertume, irritation, colère, éclats de voix ou insultes, tout cela doit être éliminé de votre vie, ainsi que toute espèce de méchanceté.” — (Saint Paul aux Ephésiens 4:29-31)

Veillons à nos états d’âmes car quand nous blessons quelqu’un de nos méchants propos c’est L’Esprit Saint Lui-même que nous blessons. Que ceci nous serve de deuxième leçon.

Aujourd’hui prions notre Seigneur mes biens chers frères et soeurs, de bien vouloir nous pardonner pour toutes les fois où, aveuglés par l’esprit du malin, nous avons laissé notre coeur parler alors qu’il était rempli d’impuretés. Demandons Lui de nous aider à veiller à l’état de nos âmes par de fréquents examens de conscience. Demandons Lui de nous envoyer Le Saint Esprit pour faire la lumière sur ce que nous portons de mauvais en nous afin que nous puissions nous en débarrasser au plus vite et nous corriger. Car, et c’est une vérité, “c’est seulement par la conversion au Seigneur que le voile tombe.” — (2Corinthiens 3:16)

Merci à Toi Saint Esprit d’être venu si vite pour nous le rappeler. À peine avions-nous exprimé notre désir de demander à Jésus de T’envoyer à nous, Te voilà déjà arrivé. Merci Seigneur Jésus de nous L’avoir envoyé si rapidement.

Père tout puissant, Toi qui sondes les coeurs et perce de loin les pensées de l’homme, nous nous humilions sous Ta main. Entend notre prière. Rends nous meilleurs. Purifie nos coeurs, afin que par les bonnes pensées qui y sortiront, nous soyons des porteurs de bonheur et non de malheur. Nous Te le demandons au Saint Nom de notre Seigneur Jésus-Christ. Amen +

Alors du haut du Ciel une Voix se fit entendre et dit :

“Heureux êtes-vous les accablés, les oppressés, car vous êtes venus mourir à Mes pieds avec humilité, et J’ai entendu votre cri ! C’est Moi, Je suis celui qui vous console. Je vous rassasierai de Mes Paroles, et vous serez comme un jardin arrosé, comme une source jaillissante. Vos cheveux même sont tous comptés. Soyez sans crainte.”*

Amen Alléluia + Merci Père d’avoir agi si vite pour Tes serviteurs. Tes Paroles nous consolent et nous rassurent. Que la troisième leçon que nous apprendrons aujourd’hui soit de toujours veiller à ce que ce soient Tes Paroles qui désormais entrent dans nos coeurs et les nourrissent de leurs nombreux bienfaits.

“Rien de ce qui est extérieur à l’homme et qui entre en lui ne peut le rendre impur.”

Certes, toute Parole de Vérité est bonne à entendre. Et puisque c’est de Toi que nous venons Papa, puisque c’est Toi qui nous as formé et tissés au sein de nos mères, notre choix de nourriture est évident. Mais c’est de la manière que nous l’écouterons après qu’elle aura pénétrée nos coeurs, qui révèlera si nous avons bien entendu ou pas – si elle sera pour nos âmes une bonne nourriture ou pas, si elle sera porteuse de bonheur ou de malheur. Et c’est là où nous aurons toujours besoin de l’aide de Ton Saint Esprit Papa – qu’Il nous apprenne à bien les discerner toutes.

Merci déjà pour tout ce que Tu nous accorderas à travers Lui. Tu es et demeure notre refuge Papa. Nous repartons sans craindre les faux pas. Et en Chemin, sans cesse nous redirons Ta sagesse et nos bouches énonceront Ta justice et Ton droit. Pour Ta plus grande gloire et le salut de L’Humanité. Amen Alléluia +

Alors du Haut du Ciel une Voix se fit de nouveau entendre et qui dit :

C’est bien ! Allez ! Chemin faisant, chantez Mes louanges, redites Mes Paroles, méditez les dans vos coeurs, repassez vos leçons. Mes enfants ainsi vous demeurez en état de veille, car l’adversaire, vous le savez, rôde, pour vous empêcher de mettre Mes Paroles à profit. Alors veillez et priez pour ne pas entrer en ses tentations. Par la prière ininterrompue que sont vos louanges et oraisons, vous demeurez en Moi et Moi en vous. Amen Alléluia +

—*(Apocalypse14:13)*(Néhémie 9:27)*(Isaïe 51:12/58:11)*(Luc 12:7)*(Psaume 37(36)*(Matthieu 26:41)*—

 

Je t’aime Seigneur, ma Joie, ma Force. C’est Toi que mon coeur a cherché. C’est Toi qu’il a trouvé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.