il y a de la joie dans mon coeur

BON JEUDI dans LE SEIGNEUR

Accueil Pourquoi ce puits ? Qui nous sommesLa cruche t’y conduira

Que celui qui est arrivé jusqu’à ce puits entende ce qui est dit

‘VENEZ ET VOUS VERREZ’ ! 

Que celui qui entend dise aussi Venez ! Que celui qui a soif, vienne!

Que celui qui le désire, prenne de l’Eau de la Vie gratuitement!

(Ap.22,17)

Cher pèlerin, sois le bienvenu dans la Paix de Jésus-Christ, toi qui es parvenu jusqu’au Puits par le Souffle de L’Esprit Miséricordieux. Si tu es là c’est bien parce que tu te reconnais ‘petit et démuni’. Réjouis toi car ici tu rencontreras des tas de petites cruches qui comme toi se reconnaissent aussi dans le cas. Elle sont là pour servir L’Esprit du Créateur, et te conduire là où tu dois aller.  En ‘serviteurs inutiles, elles font ce qu’elles doivent faire.  Alors, sois indulgent envers elles, sois patient surtout et prends ton temps. Fais toi une place dans ce grand jardin et restes y le temps qu’il te faudra. Tu es le bienvenu et sera traité en enfant roi du seul Roi qui est – en Dieu Créateur qui a fait le Ciel et la Terre, reconnu ici en JESUS-CHRIST, Son Fils, Verbe fait chair, Sauveur de L’Humanité entière. Cher pèlerin, sois béni pour un pieux séjour en cet endroit où L’Amour se veut miséricorde avant toute autre chose. Amen +

Méditation de la semaine : PLACES RESERVEES

Cela fait la deuxième fois en 1 mois que nous nous rendons à la messe pour constater avec effroi et grand chagrin que des sièges à l’église étaient réservés ! Hier encore, et notre cœur a saigné pour un couple… lire la suite >>

Pensée du jour :

«Que sont les serviteurs de Dieu, sinon comme ses jongleurs qui doivent élever les coeurs des hommes et les émouvoir de la joie spirituelle ?»  

[ St Francois d’Assise ]


COMMUNION DU JOUR

« Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père, pour le pays que je t’indiquerai. » 

(Genèse 12.1)

Au nom du Père par le Fils dans le Saint Esprit – pour la gloire de Dieu et le salut des hommes Amen †

Seigneur, je ne suis pas digne de Te recevoir, mais dis seulement une Parole et mon âme sera guérie, prête à discerner dans la simplicité et l’humilité, Tes Saintes Paroles.

« Prends, Seigneur et reçois, toute ma liberté, ma mémoire, mon intelligence et toute ma volonté; Tout ce que j’ai et possède, c’est Toi qui me l’as donné: A Toi, Seigneur, je le rends Tout est à Toi, disposes-en selon Ton entière volonté. Donne-moi, ton amour et ta grâce : c’est assez pour moi. » (Ignace de Loyola)

Textes liturgiques du jour

« Frères, aucun d’entre nous ne vit pour soi-même, et aucun ne meurt pour soi-même : si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur ; si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur. Pourquoi juger ton frère ? Toi, pourquoi mépriser ton frère ? »

Romains 14,7-12

« J’en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur sur la terre des vivants. »

Psaume 27

« De même, je vous le dis : Il y a de la joie chez les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se convertit. »

Luc 15,1-10

Le Seigneur comble ce matin Ses serviteurs qui travaillent jour et nuit pour maintenir Ses Paroles auprès de Ses brebis, ainsi les empêchant de s’égarer loin de Lui, voire se perdre dans l’ignorance, et ‘élever leurs coeurs dans la joie spirituelle’.

Tout ce matin dans les Saintes Ecritures respire La Joie de la Divine Promesse : « Il y a de la joie chez les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se convertit. »

En effet, pour une seule brebis perdue qui revient convertie au troupeau, toute la Cour Céleste se réjouit d’une seule voix ! 

Il est bon d’apprendre à reconnaitre ce cri d’allégresse – pouvoir incomparable de remonter tout moral confronté aux maladies du monde incroyant et du mal qui s’en réjouit.  Il est bon de pousser ce cri dans l’unanimité avec la Cour du Bon Dieu, qui se réjouit de Sa Victoire sur toute attaque du mal.  La Joie du Ciel est l’antidote au poison de toute âme égarée qui se réjouit en les condamnant du malheur des autres.

Tout malheur est un poids considérable à porter, s’il est porté seul.  Voilà pourquoi Le Seigneur s’est choisi des compagnons pour L’aider dans Sa tâche de guérison et de délivrance : « PRIER pour ne pas entrer en tentation » leur conseillait-Il, car Ses disciples avaient tendance à s’endormir dans le sommeil des âmes indifférentes aux souffrances des autres, tandis que Lui priait pour la libération de TOUS quand Sa sueur se faisait sang ! 

Le devoir du disciple de Jésus-Christ, qui accepte de s’embarquer avec Lui sur Le Chemin de Vérité qui libère et redonne la Vie, est de s’endormir avec Lui, dans une vie de piété : veiller avec Lui dans la prière et dans la foi que les âmes en danger seront délivrées et vivront par la puissance de guérison de L’Esprit qui vient de Dieu.  Il n’est pas de dormir sur ses deux oreilles en attendant que tout se passe, car rien ne se passera, aucune âme ne sera délivrée ni guérie, si de ses disciples, Jésus n’est pas épaulé, ne reçoit de leur part aucun appui. 

Demandez et vous recevrez nous a-t-Il toujours conseillé !  Peut-être qu’il est bon de se souvenir ici à qui nous avons affaire et qui nous instruits sur le sujet !  En tant que serviteurs du Don Total et Inconditionnel pour TOUS,  nous vivons, sinon dans le don de nous-mêmes, mais certainement dans le partage de ce que nous recevons gratuitement des mains de La Providence.  Tout disciple du Don ne demande pas pour lui mais pour l’autre.  S’il agit ce n’est pas pour lui mais pour l’autre.  S’il prie ce n’est pas pour lui mais pour l’autre.  S’il reçoit ce n’est pas pour lui mais pour partager avec l’autre.  Car le disciple du Fils Don n’a besoin de rien. Lui-même priant et agissant pour les autres, est pris en charge par Le Père qui s’occupe de lui : Voyez les oiseaux du Ciel, ils ne sèment ni ne moissonnent, leur Père du Ciel les nourrit !  Pour ce disciple là, Dieu n’attendra pas longtemps pour lui montrer les bienfaits de sa prière dès son vivant sur la terre.

Quand on a compris cela, alors, même si nous tombons, notre coeur demeure dans la Joie du Ciel.  Car il y aura toujours un bon samaritain que Dieu enverra sur notre chemin pour nous relever et panser nos blessures.  


Que Tu es Bon, Agissant et Tout Puissant Père. Il y a de la joie en notre cœur ce matin et nous Te rendons grâce pour Tes bons samaritains. Ceux-là glorifient Ton Saint Nom !  Qu’ils soient éternellement bénis pour leur précieux encouragements.

Inspirés par Ta Parole donnée*, aujourd’hui et plus que jamais, nous désirons Te prier pour nos frères et nos sœurs de qui Tu nous as détachés par notre vœu de ‘consacrés à Ta Miséricorde’, afin que nous intercédions auprès de Toi pour leur libération.  Qu’ils puissent enfin cesser de dénigrer Ta Providence, sans n’y rien connaitre et se tourner vers Toi pour Te louer. 

Nous Te prions afin qu’ils soient débarrassés de l’orgueil qui les obligent à vivre pour eux-mêmes, à ne compter que sur eux-mêmes, à vivre enfermés dans ce bouclier bien clos, scellé, qu’ils mettent devant eux croyant que son apparente solidité les protègera du danger !  Mais hélas, pour l’avoir nous-mêmes testés, et constater tant de fois son œuvre destructrice dans l’âme de Tes enfants, nous savons combien il est fragile et n’a de but que de tenir Tes enfants pressés, l’un touchant l’autre, emprisonnés, à tel point que Le souffle de Ton Esprit Saint tarde à s’y glisser ! 

Toi qui peux tout, écoute notre prière ! Libère Tes enfants qui se sont endormis dans la jalousie, l’orgueil, le mépris et l’indifférence qui font tant souffrir et tuent en eux Ta Miséricorde. Dans le même Souffle, Père Tout Puissant, libère Tes enfants qui souffrent d’un tel comportement. Qu’en la libération totale de ces âmes, Ta Volonté se fasse et Ta Gloire arrive par Jésus-Christ Notre Sauveur dans Ton Saint Esprit.  Amen +

 

*(Job 41-42)

3 novembre

…Ainsi en est-il dans le monde des âmes qui est le jardin de Jésus. Il a voulu créer les grands saints qui peuvent être comparés au lys et aux roses mais il en a créé aussi de plus petits et ceux-ci doivent se contenter d’être des pâquerettes ou des violettes destinées à réjouir les regards du bon Dieu lorsqu’il les abaisse à ses pieds, la perfection consiste à faire sa volonté, à être ce qu’il veut que nous soyons…

Ste Thérèse de L’Enfant Jésus et de la Sainte Face. (Extrait de “Œuvres Complètes” aux Ed. du Cerf P 72, § 2)

« Fais toi, ma Fille, deux habitations : l’une dans ta cellule, pour ne pas aller causer de tous les côtés, et pour n’en sortir que par nécessité, par obéissance à la prieure, ou par charité. Fais-toi une autre habitation spirituelle que tu porteras toujours avec toi : c’est la cellule de la vraie connaissance de toi-même. Tu y trouveras la connaissance de la bonté de Dieu à ton égard ; ce sont deux cellules dans une ; et, en étant dans une, il ne faut pas quitter l’autre, car l’âme tomberait ainsi dans le trouble et la présomption » 

(Sainte Catherine de Sienne)

 

 

communion humblement partagée en Jésus Miséricorde, par votre soeur Doris, en union bénie par L’Amour avec votre frère Maurice, en la maison de David, Ses serviteurs, pour la gloire de Dieu et le salut des hommes.

Nous, qui sommes insensés, avec la médiocrité de notre intelligence, et avec l’aide de Dieu, avons écrit cela comme un rappel à nous-mêmes et aux autres qui partagent un esprit similaire… S’il se trouve ici quelque chose qui ne plaise pas à Dieu et qui ne soit pas utile aux âmes, à cause de notre bêtise et de notre ignorance, qu’il n’en soit pas ainsi, mais que la volonté de Dieu rende cela parfait et agréable. Nous vous demandons pardon ou vous prions, si quelqu’un trouvait autre chose de plus pratique et de plus utile, alors de le laisser faire et nous serons heureux et récompensés. Si quelqu’un doit trouver à partir de ces écrits un peu d’aide, qu’il prie pour nous pécheurs afin que nous puissions obtenir grâce devant Dieu. (inspirés de la prière de Saint Nil Sorsky)

Chers pèlerins, nous avons besoin de saintes âmes qui par leurs prières et intercessions, touchent les coeurs les plus durs et les inspirent à se donner à leurs frères et soeurs dans le don total d’eux-mêmes à Jésus.  Que nos chapelets montent vers Marie Consolatrice des Affligés pour les intentions que nous confions à votre fidélité aujourd’hui. Merci.

Seigneur notre Dieu, nous te  prions pour que tous les professionnels de la politique, de l’économie, des finances, des institutions religieuses et autres, sachent répondre courageusement aux cris des plus pauvres en attente  de vérité et justice de dignité et de paix.Amen +


Nous continuons à Te prier Seigneur pour Manoune qui est l’hopital avec des côtes cassées, et pour toutes les femmes battues dans notre île et dans le monde entier.  A nos cris unis à leur douleurs, penches Toi sur leur misère et leur souffrance.  Délivre les de leurs bourreaux.  Que Ta Volonté et Ta Gloire se fassent et se révèlent en eux. Amen+

Que Marie nous garde toujours miséricordieux les uns envers les autres.  Au nom du Père par le Fils dans le Saint Esprit Amen †

“Passe par le milieu de la ville, par le milieu de Jérusalem, et marque d’un Tau le front des hommes qui soupirent et qui gémissent à cause de toutes les abominations qui s’y commettent.”

(Ezekiel 9:4)

Par Ta Croix Seigneur Jésus, par qui le monde a été crucifié, et nous pour le monde, Tu nous appelles à être des ‘crucifix vivants’ dans le monde et des âmes miséricordieuses en Eglise, reflétant comme en un miroir, la bonté divine. Reçois notre joie de n’être rien d’autre que cela. Amen

Cher pèlerin,

“Que le Seigneur te bénisse et te garde. Qu’Il te montre Sa face Et te fasse Miséricorde. Qu’il tourne vers toi Son visage et te donne la Paix.”

Amen.

Nous remerçions ceux qui sur leur site donnent gratuitement accès aux visiteurs à leurs photographies et images diverses//nous en avons usées librement sur ce blog //merci de nous informer si par pur hasard nous en avons abusées sans votre consentement
Fraternité DIEU MISERICORDE
chrétienne catholique & apostolique, au Puidamour, Ile Maurice
pour la gloire de Dieu et le salut des hommes

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather