ouvriers de la dernière heure

Accueil Pourquoi ce puits ? Que nous sommesLa cruche t’y conduira

BON VENDREDI dans LE SEIGNEUR

Bénis sois-Tu Père pour toutes Tes œuvres – merveilles sur la Terre des vivants. Bénis sois-Tu pour Ta sainte présence Trinitaire dans nos vies et en ce puits. Privés de la communion Eucharistique, et de la Réconciliation en Eglise, Tu es venu T’offrir à nous en Ta Parole. Ains nous demeurons en Toi et Toi en nous pour toujours. Amen †

Que celui qui est arrivé jusqu’à ce puits entende ce qui est dit

‘VENEZ ET VOUS VERREZ’ !

Que celui qui entend dise aussi Venez ! Que celui qui a soif, vienne!

Que celui qui le désire, prenne de l’Eau de la Vie gratuitement!

(Ap.22,17)

Méditation : L’ENFANT DE L’AMOUR

Une Nouvelle page :BIENTOT NOEL – LA CRECHE

LE SAINT DU JOUR

Sainte Rose-Philippine Duchesne

Religieuse, de la Société du Sacré Cœur/Missionnaire

(1769-1852)

« La femme qui prie toujours ».

Après sa profession religieuse, en même temps que son désir de vie contemplative, un appel pour les missions, entendu dès l’adolescence, devient plus pressant : « Toute la nuit j’ai été dans le nouveau continent … je portais partout mon trésor (le St Sacrement) … J’avais bien à faire aussi avec tous mes sacrifices à offrir : une mère, des sœurs, des parents, une montagne … Quand vous me direz « Voici que je vous envoie, je répondrai vite : je pars » “. Elle attendra encore douze ans.  En 1818 son rêve se réalise … En 1820 elle ouvre la première école gratuite à l’ouest du Mississipi. Dès 1828 six maisons sont ouvertes … dans son cœur elle aspire toujours à travailler auprès des Indiens. À soixante-douze ans Philippine est déchargée de toute responsabilité ; une école pour les Potawatomis va s’ouvrir à Sugar Creek dans le Kansas. Beaucoup de personnes pensent que sa santé est trop délabrée pour qu’elle y parte, mais le Jésuite qui dirige cette mission insiste : « Elle doit venir; elle n’est pas capable de beaucoup de travail mais elle assurera le succès de la mission par sa prière. Sa présence attirera toutes sortes de faveurs divines sur nos travaux ». Elle reste seulement un an avec les Potawatomis ; cependant son courage n’a pas diminué et ses longues heures de prière contemplative amènent les Indiens à la nommer : « La femme qui prie toujours ».

LA COMMUNION DU JOUR

« Cherchez et vous trouverez ; frappez et l’on vous ouvrira. » (Mat.7:8)

‘Cherchez en lisant, vous trouverez en méditant. Frappez en priant, vous entrerez en contemplant.’

Au nom du Père par le Fils dans le Saint Esprit – pour la gloire de Dieu et le salut des hommes Amen †

Seigneur, je ne suis pas digne de Te recevoir, mais dis seulement une Parole et mon âme sera guérie, prête à discerner dans la simplicité et l’humilité, Tes Saintes Paroles.

Prends, Seigneur et reçois, toute ma liberté, ma mémoire, mon intelligence et toute ma volonté; Tout ce que j’ai et possède, c’est Toi qui me l’as donné: A Toi, Seigneur, je le rends Tout est à Toi, disposes-en selon Ton entière volonté. Donne-moi, ton amour et ta grâce : c’est assez pour moi. (Ignace de Loyola)

Remplis ma bouche, ô Marie, de la grâce de ta douceur. Éclaire mon intelligence, toi qui as été comblée de la faveur de Dieu. (St Ephrem)

Textes liturgiques du jour

* Maccabées 4* 1 Chroniques 29* Luc 19,45-48

« Voilà nos ennemis écrasés, montons purifier le sanctuaire et en faire la consécration. »  Maccabées 4

«Bénis sois-tu, Seigneur, Dieu… C’est toi le Maître de tout : dans ta main, force et puissance ; tout, par ta main, grandit et s’affermit.» 1 Chroniques 29  

«Ma maison sera une maison de prière. Or vous, vous en avez fait une caverne de bandits. » Luc 19  

S’il y a bien une fois que Les Saintes Ecritures parlent d’une forte prise de position de la part du Seigneur c’est bien en cet instant où Il entra dans Le Temple de Jérusalem et vit que le peuple en avait fait une caverne de bandits alors qu’Il est La Maison de Dieu : une maison de prière. 

Admirons avec quelle force Le Seigneur défendit non seulement La Maison du Père où se rassemble Ses enfants pour Le prier, mais La Prière elle-même qui n’est autre que Le Moyen de La Rencontre de tout enfant de la Terre avec Dieu Son Père Créateur à qui non seulement il doit La Vie, mais par Laquelle main, force et puissance ; par Laquelle main, tout en lui  grandit et s’affermit !

Père, nous Te remercions de remettre les pendules à Ton heure.  Trop de fois nous constatons qu’en effet, Tes enfants se rassemblent, non pour Te rencontrer, mais pour se rencontrer et discuter de banalités.  Trop de fois nous constatons qu’en effet, les lieux de prières sont profanés, le recueillement inexistant, la piété et la ferveur point respectées.  Trop de fois, dans les rencontres de prières, nous constatons la tiédeur, la lenteur, la routine qui s’est installée et où L’Esprit Saint semble complètement inexistant, et n’avons rien fait pour Le consoler, raviver Sa flamme, remettre l’huile dans les lampes à ¾ éteintes. Trop de fois, nous avons laissé passer l’occasion de témoigner de Tes bienfaits, de partager la puissance de Tes Paroles dans notre propre vie, par timidité, peur de perdre pied, crainte d’être repoussés, critiqués, catalogués, crucifiés par les hommes, et ressuscités par Tes soins.  Pardon Père, au nom de Jésus, pour notre lâcheté et nos longues journées d’indifférence à Ta Volonté.  Pardon pour toutes les fois où nous avons manqué de suivre Son exemple, pour toutes les fois où nous avons laissé passer des occasions de remettre les pendules à Ton heure, pour toutes les fois où nous avons eu peur du quand dira-t-on, et avons négligé de Te prier Ton pardon.

 A cette supplication, Le Père a réagit instantanément.  D’un bond Il s’est mit debout et dans le même Souffle, s’est penché vers La Terre.  Puis d’une Voix austère mais douce à la foi, Il prononça Sa sentence :

« Le Seigneur se souvint pour eux de son alliance, Il s’émut selon son grand amour. »

Psaume. 106,45

Merci Père, au nom de Jésus !  Que pouvons-nous faire d’autre après avoir obtenus si vite Ton Pardon que de nous mettre au travail et rejeter toute idée humaine qui dit que nous ne sommes bons à rien, qu’il faut nous interdire, parce que nous avons péché !

Chères petites cruches, chers pèlerins, nous pouvons toujours PRIER et ŒUVRER DANS LA PRIERE !  Ne baissons pas les bras mais mettons les en Croix !

Prions notre Roi !

Seigneur, fais de nous des ouvriers de reconstruction 

En Ta Maison …

Là où nous verrons la tiédeur, que nous réchauffions

Là où nous verrons le manque, que nous remplissions

Là où nous verrons le laisser aller, que nous redressions

Là où nous verrons la lâcheté, que nous bravions

Là où nous verrons les fermetures, que nous ouvrions

Là où nous verrons les fractures, que nous réparions

Là où nous verrons les blessures, que nous pansions

O Seigneur, que nous ne cherchions pas tant

à détruire qu’à reconstruire,

à diviser qu’à rassembler,

à perdre qu’à ramener

Car c’est en vivant pleinement tout cela, que nous Te ferons plaisir,

Et sauverons Ton Eglise !

C’est en ramenant à Toi Tes enfants que tous vivront éternellement

Endormis dans la piété et le recueillement !

Prière inspirée par frère François à notre Fraternité
Ce 18.11.2011

La Fraternité Te prie O Roi du Ciel et de la Terre, au nom de Jésus, tout particulièrement aujourd’hui où elle rejoint son saint patron dans sa gloire céleste, afin que ses membres, interdits de recevoir les sacrements de communion et de réconciliation, ne baissent pas les bras pour autant ; mais Te prient  bras en croix, dans la chaleur et l’intimité de leur maison devenue Ta Maison de prière, afin que forts de Ton soutien, ils reconstruisent par une vie consacrée et ouvertement déclarée à Te donner et à vivre L’Evangile, La Communion des âmes selon Ta Sainte Volonté.

Marie bonne Mère, garde nous endormis dans la piété en Jésus, L’Agneau de Dieu notre Sauveur, Lui qui consacre à Lui aujourd’hui dans Sa Grande Tendresse, notre humble Fraternité.  Puissions-nous, groupés autour de l’autel, par nos prières et contemplations, recevoir de Lui les mots de Miséricorde, réconfort et consolation, qui redonneront L’Espérance à nos frères et sœurs qui vivent des moments difficiles.

Trinité Sainte, continues plus que jamais, à accorder Ta Lumière et Ton Souffle Divin à ce puits qui vit de Ta Miséricorde et de Ton Instantané Pardon.  Que tous les travailleurs rassemblés autour de lui, soient pleinement conscients de l’approche de la dernière heure et de leur responsabilité d’accueillir comme Tu le veux, les nouveaux ouvriers et outils nécessaires à la reconstruction selon Ton Heure.  Sanctifie et purifie les petites cruches chargées des Eaux Vives de la Pluie de Bienfaits qui tombent tous les jours du Ciel étoilé pour ranimer à l’aube les nombreux cœurs blessés.  Que la joie en ce puits, malgré l’humiliation infligée par les interdits bientôt effacés par Tes soins, soit grande et profonde.  Que les regards ne se détournent jamais de La Croix qui rappelle aux âmes affligées, l’humilité à vivre et à instituer dans la Paix.  Alléluia !

Merci, au nom du Père par le Fils dans le Saint Esprit, Amen +

LA PLUIE DE ROSES DE PETITE THERESE


Près de Pauline, je pris la résolution de ne jamais éloigner mon âme du regard de Jésus, afin qu’elle vogue en paix vers la patrie des Cieux !…

(Ste Thérèse de L’Enfant Jésus et de la Sainte Face)

STEJ (Extrait de “Œuvres Complètes” aux Ed. du Cerf P 103, § 1)

LE MESSAGE POUR AUJOURD’HUI DU BIENHEUREUX JEAN PAUL II

« L’Evangile ne doit pas rester caché par peur ou par indifférence. Il ne doit pas rester caché comme une affaire privée.  Il faut Le mettre sur un piédestal afin que tout le monde puisse voir la lumière et louer notre Père du Ciel.»


communion humblement partagée en Jésus Miséricorde, par votre soeur Doris, en union bénie par L’Amour avec votre frère Maurice, en la maison de David, Ses serviteurs, pour la gloire de Dieu et le salut des hommes.

Nous, qui sommes insensés, avec la médiocrité de notre intelligence, et avec l’aide de Dieu, avons écrit cela comme un rappel à nous-mêmes et aux autres qui partagent un esprit similaire… S’il se trouve ici quelque chose qui ne plaise pas à Dieu et qui ne soit pas utile aux âmes, à cause de notre bêtise et de notre ignorance, qu’il n’en soit pas ainsi, mais que la volonté de Dieu rende cela parfait et agréable. Nous vous demandons pardon ou vous prions, si quelqu’un trouvait autre chose de plus pratique et de plus utile, alors de le laisser faire et nous serons heureux et récompensés. Si quelqu’un doit trouver à partir de ces écrits un peu d’aide, qu’il prie pour nous pécheurs afin que nous puissions obtenir grâce devant Dieu. (inspirés de la prière de Saint Nil Sorsky)

“Passe par le milieu de la ville, par le milieu de Jérusalem, et marque d’un Tau le front des hommes qui soupirent et qui gémissent à cause de toutes les abominations qui s’y commettent.”

(Ezekiel 9:4)

Par Ta Croix Seigneur Jésus, par qui le monde a été crucifié, et nous pour le monde, Tu nous appelles à être des ‘crucifix vivants’ dans le monde et des âmes miséricordieuses en Eglise, reflétant comme en un miroir, la bonté divine. Reçois notre joie de n’être rien d’autre que cela. Amen

Cher pèlerin,

“Que le Seigneur te bénisse et te garde. Qu’Il te montre Sa face Et te fasse Miséricorde. Qu’il tourne vers toi Son visage et te donne la Paix.”

Amen.

Nous remerçions ceux qui sur leur site donnent gratuitement accès aux visiteurs à leurs photographies et images diverses//nous en avons usées librement sur ce blog //merci de nous informer si par pur hasard nous en avons abusées sans votre consentement

Fraternité DIEU MISERICORDE

chrétienne catholique & apostolique, au Puidamour, Ile Maurice

engagée sur le chemin de L’Amour qui se veut pour TOUS pour montrer à tout homme

qu'”il est aimé de Dieu et sauvé”

‘Venez et vous verrez’ que tout ce que nous faisons, nous le faisons pour la gloire de Dieu et le salut des hommes

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather