“adultères” !

PAROLE DE DIEU

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc

(Mc 9,30-37.)

En ce temps-là, Jésus traversait la Galilée avec ses disciples, et il ne voulait pas qu’on le sache, car il enseignait ses disciples en leur disant : « Le Fils de l’homme est livré aux mains des hommes ; ils le tueront et, trois jours après sa mort, il ressuscitera. » Mais les disciples ne comprenaient pas ces paroles et ils avaient peur de l’interroger. Ils arrivèrent à Capharnaüm, et, une fois à la maison, Jésus leur demanda : « De quoi discutiez-vous en chemin ? » Ils se taisaient, car, en chemin, ils avaient discuté entre eux pour savoir qui était le plus grand. S’étant assis, Jésus appela les Douze et leur dit : « Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. » Prenant alors un enfant, il le plaça au milieu d’eux, l’embrassa, et leur dit : « Quiconque accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c’est moi qu’il accueille. Et celui qui m’accueille, ce n’est pas moi qu’il accueille, mais Celui qui m’a envoyé.»

-Acclamons cette Parole de Dieu 

Sans fin, Seigneur, Dieu notre Père, sans fin, Seigneur, nous te louerons : La terre exulte d’allégresse ; Béni sois-tu, Dieu des vivants !  L’oiseau reçoit sa nourriture,  La fleur se pare de beauté ;  Tu aimes toute créature, Tu sais le prix de nos années. Sans fin, ton Verbe en nos paroles, Sans fin, Seigneur, te chantera ; L’amour s’éveille en nos cœurs. d’hommes Au nom du Fils, ton bien-aimé. Tu es, Seigneur, notre lumière, Toi seul nous sauves de la mort ; Ton Fils offert à tous les peuples est pour chacun le Pain vivant. Heureux les hommes qui t’adorent, le monde ouvert à ton amour ; L’Esprit déjà te nomme Père : Un jour, Seigneur, nous te verrons.

 

REFLEXION


« Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. »


Mes biens chers frères et soeurs, bien chers amis pèlerins,

Nous le disions hier que si nous voulons changer le monde, nous devons commencer par donner le bon exemple: nous détacher du monde et revenir à Dieu. Si vous ne m’avez pas cru, alors écoutez et croyez en ces paroles de Jacques, l’apôtre de notre Seigneur, qui s’adresse à vous en la premiere lecture de ce jour, et voyez par vous mêmes combien il n’y va pas de main morte :

“Adultères que vous êtes !” dit-il. “Ne savez-vous pas que l’amour pour le monde rend ennemi de Dieu ? Donc celui qui veut être ami du monde se pose en ennemi de Dieu. Soumettez-vous donc à Dieu, et résistez au diable : il s’enfuira loin de vous. Approchez-vous de Dieu, et lui s’approchera de vous. Abaissez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera. ‘Dieu s’oppose aux orgueilleux, aux humbles il accorde sa grâce.’” (Jacques 4:1-10)

Si Jacques est aussi clair et direct en ses propos, c’est parce qu’il a été témoin de l’Enseignement du Père donné par notre Seigneur en ces termes : “« Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. ” “Avant même que tu sois sorti du sein, Je t’ai consacré; comme prophète des nations, Je t’ai établi. (Jr,1,5) C’est Moi, Je suis celui qui vous console. (Is,51,12)  Je ne vous laisserai pas orphelins. Je viendrai vers vous. (Jn,14,18) 

Amen+ Merci Père. Par ces Paroles nous sommes réconfortés, apaisés et encouragés. L’Amour n’abandonne jamais personne. Alleluia + 

 

Que Le Seigneur vous bénisse de Ses Grâces et vous garde en Son Amour toujours.

 

Pour toi qui lis ces quelques lignes, je souhaite et je prie qu’aujourd’hui même L’Amour Se penche sur toi et te prenne dans Ses bras.