Paroles de Dieu

PAROLE DE DIEU pour aujourd’hui

J’espère le Seigneur de toute mon âme ; je l’espère, et j’attends sa parole.

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 8,5-17.

En ce temps-là, comme Jésus était entré à Capharnaüm, un centurion s’approcha de lui et le supplia : « Seigneur, mon serviteur est couché, à la maison, paralysé, et il souffre terriblement. » Jésus lui dit : « Je vais aller moi-même le guérir. » Le centurion reprit : « Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seulement une parole et mon serviteur sera guéri. Moi-même qui suis soumis à une autorité, j’ai des soldats sous mes ordres ; à l’un, je dis : “Va”, et il va ; à un autre : “Viens”, et il vient, et à mon esclave : “Fais ceci”, et il le fait. » À ces mots, Jésus fut dans l’admiration et dit à ceux qui le suivaient : « Amen, je vous le déclare, chez personne en Israël, je n’ai trouvé une telle foi. Aussi je vous le dis : Beaucoup viendront de l’orient et de l’occident et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob au festin du royaume des Cieux. » Mais les fils du Royaume seront jetés dans les ténèbres du dehors ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. » Et Jésus dit au centurion : « Rentre chez toi, que tout se passe pour toi selon ta foi. » Et, à l’heure même, le serviteur fut guéri. Comme Jésus entrait chez Pierre, dans sa maison, il vit sa belle-mère couchée avec de la fièvre. Il lui toucha la main, et la fièvre la quitta. Elle se leva, et elle le servait. Le soir venu, on présenta à Jésus beaucoup de possédés. D’une parole, il expulsa les esprits et, tous ceux qui étaient atteints d’un mal, il les guérit, pour que soit accomplie la parole prononcée par le prophète Isaïe : ‘Il a pris nos souffrances, il a porté nos maladies.’

– Acclamons cette Parole de Dieu

Gloire à Dieu qui envoie Sa parole sur la terre: rapide, Son verbe la parcourt. Amen Alléluia +


M E D I T A T I O N

“D’une parole, il expulsa les esprits.”

 

Depuis le commencement de mon cheminement spirituel, j’ai remarqué que Jésus me parlait à travers Les Paroles du Livre des Saintes Ecritures, qu’Il répondait à mes questions; même que plus tard, quand j’ai reçu la prière pour “mission”, j’ai continué à ouvrir Le Livre après chaque prière que je faisais monter vers Le Ciel, et j’y trouvais toujours une Parole en réponse, et ce jusqu’aujourd’hui : 

“D’une parole, il expulsa les esprits, tous ceux qui étaient atteints d’un mal, il les guérit, pour que soit accomplie la parole prononcée par le prophète Isaïe : ‘Il a pris nos souffrances, il a porté nos maladies.’ Que l’opprimé échappe à la honte, que le pauvre et le malheureux chantent Ton nom !”*

Jésus est La Parole Vivante de Dieu. Il ne l’a pas seulement été il y a 2000 ans mais Il l’est toujours aujourd’hui, je puis en témoigner, et avec moi, ceux qui consultent assidûment Les Saintes Écritures. Il a promis d’être toujours avec nous à travers l’Esprit Saint, et Il a tenu Sa Promesse.

Merci Seigneur.

Et Jésus répondit :

“Je t’ai fait entendre dès maintenant des choses nouvelles, secrètes et inconnues de toi.”(Is,48,6)

Oui Seigneur, c’est vrai ! Tu ne réponds pas seulement à nos prières mais Tu nous révèles aussi la Volonté et les Désirs du Père pour chacun de Ses enfants. Amen Alléluia Merci Seigneur Jésus – quel Bon Berger tu fais.

En parlant de Bon Berger Seigneur, avant hier quand nous avons parlé du pape François qui est le Pasteur de Ton choix, il y avait cette Parole que Tu as dite à son sujet et qui m’avait interpellée :

“Oui, il y a des derniers qui seront premiers, et des premiers qui seront derniers. “(Lc.13:30)

J’ai ressenti tout de suite qu’en effet, cette Parole était une révélation. Qu’as-Tu voulu dire Seigneur ? Que le pape François serait le dernier des premiers papes ? Si cela est ainsi, qu’adviendra-t-il de l’Eglise Seigneur ?

Et Jésus répondit :

Tu sais ce qui a été dit de Moi ma douce : “Les brebis qui Lui appartiennent, Il les appelle, chacune par son nom.”(Jn,10,3) ‘François’est le Nom que J’ai choisi pour lui depuis que Je lui ai demandé d’aller réparer mon Eglise. C’est le pasteur des pauvres de cette Eglise.

Oh Seigneur, je le savais, quand je l’ai vu apparaitre sur ce balcon la première fois, je savais qu’il venait pour moi, enfin pas pour moi seulement mais pour tous ceux qui sont les ‘pauvres’ de cette Eglise, pauvres parce qu’ils y sont mal traités, différenciés, jugés et interdits de S’approcher de Toi Seigneur, n’est ce pas ? Ais-je bien compris ?

Et Jésus répondit :

Ne crains pas, c’est Moi qui, à travers lui, te viens en aide – toi et tous ceux qui sont dans la même situation que toi. Vous êtes Mes petits enfants – vous qui, à chaque fois qu’une messe est célébrée sur la Terre, criez vers Le Ciel : “Souviens-toi de moi, mon Dieu, selon ta grande miséricorde.”(Ne,13,22) Dis lui bien à François, de Ma part, de vous laisser, de ne pas vous empêcher de venir à Moi; c’est à vôtre pareil qu’appartient le royaume des cieux.*

Je le lui dirai Seigneur, je Te le promets, je publierai tout ce que Tu m’as confié encore aujourd’hui. Toutefois je Te demande une chose Seigneur et c’est de faire de façon à ce que le pape François voit et lise cette méditation car je n’ai aucun doute qu’il T’obéira et fera ce qu’il doit puisque j’ai foi Seigneur, je crois qu’il est Le Pasteur de Ton Choix et le dernier des premiers. Merci Seigneur Jésus.

A cela Jésus répondit :

“Tu sauras que Je suis le Seigneur, ceux qui espèrent en Moi ne seront pas déçus”. Je vous le redis encore aujourd’hui : Ecoutez et faites attention à la maniere dont vous écoutez ! Toi dont les yeux sont usés par les larmes, toi et ceux qui avec toi défaillent comme des blessés sur les places de la ville et qui rendent l’âme sur le sein de ce que avez cru être votre mère et vous a tant déçue, toi et ceux qui avec toi crient : « Où sont le froment et le vin ? ». Ecoutez et croyez Mes enfants que Je ne vous décevrai pas. Car toi ma douce, tu n’as jamais eu peur devant petits et grands de cette Eglise, de dévoiler ses fautes, de proclamer combien son malheur est grand. Tu n’as jamais eu peur de leur dire que le cœur du peuple crie vers le Seigneur. A présent, fille de l’Eglise dont tu es la muraille, dis leur qu’ils peuvent laisser couler le torrent de leurs larmes, de jour comme de nuit ; ne t’accorde aucun répit, que tes pleurs à toi aussi ne tarissent pas ! Lève-toi ! Pousse un cri dans la nuit au début de chaque veille ; déverse ton cœur comme l’eau devant la face du Seigneur ; élève les mains vers Lui pour la vie de ces petits enfants qui défaillent de faim à tous les coins de rue. Prie pour ta communauté d’origine.

Oui Seigneur… Que dois-je dire, je suis si bouleversée de tout ce que j’entends… de ce que Tu révèles…

Et Jésus répondit :

Ne prie pas tout de suite mais attend que tes larmes aient séchées, que tu sois calme et reposée ô Mon âme, que tout soit passé. Ensuite, sans repit, tu t’adresseras à Ton Père des cieux car c’est Lui le Seigneur ton Dieu que tu adoreras, à Lui seul tu rendras un culte.”Mt,4,10 D’une voix douce et claire, tu Lui diras :

“Pourquoi, Dieu, notre Père, nous rejeter sans fin? Pourquoi cette colère sur les brebis de ton troupeau ? Rappelle-toi la communauté que tu acquis dès l’origine, la montagne de Sion où tu fis ta demeure. Dirige tes pas vers ces ruines sans fin, l’ennemi dans le sanctuaire a tout saccagé ; dans le lieu de tes assemblées, l’adversaire a rugi et là, il a planté ses insignes. On les a vus brandir la cognée, comme en pleine forêt, quand ils brisaient les portails à coups de masse et de hache. Ils ont livré au feu ton sanctuaire, profané et rasé la demeure de ton nom. Regarde vers l’Alliance : la guerre est partout; on se cache dans les cavernes du pays. Que l’opprimé échappe à la honte, que le pauvre et le malheureux chantent ton nom !”

Oui Seigneur, je le ferai. Amen Alléluia. Et Le Père regardera vers Ta Croix, ensuite vers Le Tombeau d’où Il a retiré Ton Âme Seigneur, et Il se souviendra de l’Alliance qu’Il a conclue, Il fera Miséricorde j’en suis certaine…

Alors une voix du Ciel se fit entendre qui disait :

“Vous M’appelez ‘Mon Père’ et vous ne vous séparerez pas de Moi.”(Jr,3,19) Le Seigneur te garde de tout mal, Il garde ton âme. (Ps 121,7) Poursuivez ce qui favorise la paix et l’édification mutuelle. En toute humilité et douceur, avec patience, supportez-vous les uns les autres dans l’amour.(Ep,4,2)

Amen Alléluia. Oui Père. Merci ABBA PAPA +

Et Le Père répondit :  

A présent Mon enfant, comprends-tu ce que Ma Parole apporte à ceux qui La consultent ? : Joie pour les coeurs qui cherchent le Seigneur ! (Ps,105,3) Amen Alléluia +

 

*(Matthieu 8),(Ps 74(73)(Is,41,13 )(Mt,19,14) (Is,49,23)(Rm,14,19) 

 

Pour toi qui lis ces quelques lignes, je souhaite et je prie qu’aujourd’hui même L’Amour Se penche sur toi et te prenne dans Ses bras.

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather