la lampe qui brûle

” Fils d’homme, je fais de toi un guetteur… Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part.”

Ezéchiel 3:17


Qu’il est bon de Te rendre grâce Seigneur, de chanter pour ton nom, Dieu Très-Haut, d’annoncer dès le matin ton amour,  ta fidélité, au long des nuits. Parle Seigneur ! Ton serviteur écoute.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 5,31-47.

En ce temps-là, Jésus disait aux Juifs : « Si c’est moi qui me rends témoignage, mon témoignage n’est pas vrai ; c’est un autre qui me rend témoignage, et je sais que le témoignage qu’il me rend est vrai. Vous avez envoyé une délégation auprès de Jean le Baptiste, et il a rendu témoignage à la vérité. Moi, ce n’est pas d’un homme que je reçois le témoignage, mais je parle ainsi pour que vous soyez sauvés. Jean était la lampe qui brûle et qui brille, et vous avez voulu vous réjouir un moment à sa lumière. Mais j’ai pour moi un témoignage plus grand que celui de Jean : ce sont les œuvres que le Père m’a donné d’accomplir ; les œuvres mêmes que je fais témoignent que le Père m’a envoyé. » Et le Père qui m’a envoyé, lui, m’a rendu témoignage. Vous n’avez jamais entendu sa voix, vous n’avez jamais vu sa face, et vous ne laissez pas sa parole demeurer en vous, puisque vous ne croyez pas en celui que le Père a envoyé. Vous scrutez les Écritures parce que vous pensez y trouver la vie éternelle ; or, ce sont les Écritures qui me rendent témoignage, et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie ! La gloire, je ne la reçois pas des hommes ; d’ailleurs je vous connais : vous n’avez pas en vous l’amour de Dieu. Moi, je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas ; qu’un autre vienne en son propre nom, celui-là, vous le recevrez ! Comment pourriez-vous croire, vous qui recevez votre gloire les uns des autres, et qui ne cherchez pas la gloire qui vient du Dieu unique ? Ne pensez pas que c’est moi qui vous accuserai devant le Père. Votre accusateur, c’est Moïse, en qui vous avez mis votre espérance. Si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, car c’est à mon sujet qu’il a écrit. Mais si vous ne croyez pas ses écrits, comment croirez-vous mes paroles ? »


"la lampe 
qui brûle 
et qui brille,"

N’être que cela – qu’une lampe qui brûle et qui brille,  qui dit au monde l’amour de Dieu et l’amour pour Dieu. Ce n’est pas un rêve inaccessible, mais tout a fait réalisable – si l’amour pour Celui qui est venu révéler Le Dieu plein d’amour et de miséricorde, est profond. Lui-même réalise le rêve, Lui-même en fait une réalité – un mode de vie – une consécration.

Nul besoin de mains d’hommes, ni de cérémonie : un simple lampe qui s’allume et fait briller des voeux sincères prononcés d’un coeur ouvert et tout abandonné – et Dieu fait le reste. Il prendra en charge la lampe et la gardera Lui-même allumée pendant toute la durée!

Quand le monde se repose et que craque l’allumette, quand jaillit l’étincelle – la lampe qui s’allume fait briller la nuit. Alors des profondeurs du coeur consacré, montent louanges, prières et intercessions, et L’Amour est aimé, et L’Amour aime et l’Amour se donne. Ce sont Les Oeuvres qui S’accomplissent dans le silence. Pas d’éclats de voix qui s’entendent, pas de bruit, tout un juste un murmure, et la lampe qui brûle et qui brille. 

Viens te réjouir un moment à sa lumière. Demain est un autre jour. Ensuite nous lirons les Ecritures, nous ruminerons des Paroles d’amour… que nous garderons dans nos coeurs consacrés ! 

Le Seigneur est mon berger, rien ne me manque.

Amen Alléluia +

“Dieu est, Il est réel, Il suffit, Il a droit à toute notre vie. La prière vient des profondeurs cachées de notre être et desaltère le monde assoiffé.”

Paul de la Croix,

(une lampe qui brûle et qui brille dans mon coeur de petite consacrée)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.