ni l’un ni l’autre, et pourtant

parce que je T’aime Seigneur, plus que ne T’aiment ceux-ci !

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 9,18-26.


En ce temps-là, tandis que Jésus parlait aux disciples de Jean le Baptiste, voilà qu’un notable s’approcha. Il se prosternait devant lui en disant : « Ma fille est morte à l’instant ; mais viens lui imposer la main, et elle vivra. » Jésus se leva et le suivit, ainsi que ses disciples. Et voici qu’une femme souffrant d’hémorragies depuis douze ans s’approcha par-derrière et toucha la frange de son vêtement. Car elle se disait en elle-même : « Si je parviens seulement à toucher son vêtement, je serai sauvée. » Jésus se retourna et, la voyant, lui dit : « Confiance, ma fille ! Ta foi t’a sauvée. » Et, à l’heure même, la femme fut sauvée. Jésus, arrivé à la maison du notable, vit les joueurs de flûte et la foule qui s’agitait bruyamment. Il dit alors : « Retirez-vous. La jeune fille n’est pas morte : elle dort. » Mais on se moquait de lui. Quand la foule fut mise dehors, il entra, lui saisit la main, et la jeune fille se leva. Et la nouvelle se répandit dans toute la région.


« Si je parviens seulement à toucher son vêtement, je serai sauvée. » “

Un voeu est formulé dans le coeur, avec une foi qui n’est même visible, même pas palpable :

« Si je parviens seulement à toucher son vêtement, je serai sauvée. » !

Et Dieu entend ce voeu, Il est profondement touché par cette foi, et Il y répond sans hésitation :

« Confiance, ma fille ! Ta foi t’a sauvée. »

Les Saintes Ecritures disent que Dieu est avec celui qui s’attache à Lui et qui L’appelle avec confiance : Il est avec lui dans son épreuve. Il le défend et le délivre ! Il est pour lui un refuge, un rempart, un bouclier, une armure. Il le couvre et le protège. * Il le garde sur le chemin où il marche, Il lui donne du pain pour manger et des vêtements pour le couvrir, un lieu pour dormir, une pierre où reposer sa tête. *

Dieu a promis : “Mon peuple sera rassasié de Mes biens.”* et Il tient toutes Ses Promesses.

Mes biens chers frères et soeurs, comprenons bien que ne sont là pas seulement des mots – c’est une attestation, une révélation, une vérité qui dit Dieu, par ces âmes qui ont vu Dieu !

  • Dieu est Esprit, comment peux-t-on Le voir ?

C’est Son Fils qui possède la réponse à cette question :

“Toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de Mes frères, c’est à Moi que vous les avez faites….Qui M’a vu a vu Le Père”*

C’est ainsi que, par La Puissance du Saint Esprit – le commun Esprit du Père et du Fils – nous comprenons que Le Père habite Le Fils et que Le Fils habite L’Homme-  Son frère, parce Le Fils S’est fait Homme ! C’est là, ce que certains appellent: “Mystère”, d’autres : “Miracle”, de La Sainte Trinité !

Et  puisqu’il en est ainsi, nous pouvons dire que tout homme, toute femme, qui agit comme Le Fils en aimant son frère comme lui-même, révèle Le Père. Alors il ou elle peut dire comme Le Fils : “L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’Il m’a consacré par l’onction. C’est aujourd’hui que cela s’accomplit”.*

Et Dieu lui répondra sans hésitation comme Il a répondu au Fils, à la femme juive hémorragique, au centurion romain  :

« Tu es Mon fils bien-aimé, en toi J’ai mis toute mon affection »

Amen +

Grâce au Saint Esprit qui nous fut envoyé du Père par Le Fils, nous nous souvenons de toutes ces Paroles, et notre foi grandit de jour en jour, et avec elle notre “chance” d’être sauvés, libérés à chaque attaque de l’Ennemi.

Plus qu’une chance, là est une Grâce que nous avons reçue le Jour où nous avons reçu L’Onction du Saint Esprit qui a ouvert notre esprit alors étriqué, aux grandes dimensions du mystère ou du miracle de La Sainte Trinité.

Plus qu’une chance, là est La Grâce sans doute la plus grande que Dieu offre à Ses enfants qui aiment comme Lui aime ! 

Plus qu’une chance, là est La Grâce que nous oublions trop vite et trop souvent quand nous désobeissons et sommes infidèles aux commandements de Dieu, quand nous faillisons à nos voeux prononcés et promesses faites en ce Jour de notre Consécration à Dieu par Le Fils dans Le Saint Esprit.

Plus qu’une chance, là est La Grâce que nous assassinons quand nous la prenons ainsi pour acquise !

Souvenons-nous alors que, malgré que Dieu nous donne La Grâce de l’Onction de La Sainte Trinité, nous n’avons guère de mérite si nous ne L’accompagnons pas de cette foi que possédait la femme malade d’hémorragie, et celle du centurion romain.*

Souvenons-nous, ni l’un ni l’autre n’étaient consacrés par l’Onction; ni l’un ni l’autre n’avait fait leur “première communion” ni leur “confirmation”: ni l’un ni l’autre n’avait répondu à un Appel de Dieu, ni l’un ni l’autre ne s’était consacré à Dieu; de même, ni l’un ni l’autre n’avait revêtu l’habit religieux du consacré qui le différencie et dit que Dieu l’habite. Mais par un mystérieux Pouvoir de L’Amour de Dieu, qui s’appelle “Miséricorde”, ces deux âmes étaient habités par La Sainte Trinité.

Dieu a vu l’habit religieux invisible que chacun portait sans même le savoir : la foi – la foi simple qui se vit dans le coeur – en esprit et en vérité… Ni l’un, ni l’autre n’en était conscient; ni l’un ni l’autre n’avait mangé du fruit de l’Arbre de la connaissance, mais chacun s’était sans doute gavé  de Celui de la reconnaissance…

Dieu te donne La Grâce. Et toi, qu’as-tu à Lui offrir ?

  • Je Lui donne ma foi…

Et dans quel état est-elle ? 

  • Seigneur, je crois, mais augmente ma foi …

Et Le Seigneur répondit :

Alors commence par ne plus t’inquiéter pour ta vie, de ce que tu mangeras, ni pour ton corps de quoi tu le vêtiras. Je suis là pour pourvoir à TOUS tes besoins ! (Mt.6)


*Librement inspiré des textes des Saintes Ecritures, reçus en grâce du Saint Esprit :

*Psaume 91(90)*Genèse 28,10-22*Matthieu 25:40*Jean 14:9*Jérémie 31:14 *Luc.4:18 *Matthieu 8:10

pour la gloire de Dieu et le salut du monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.