foi et humilité

 

 

 

Evangile de Jésus Christ selon Saint Matthieu 8,5-11.

“En ce temps-là, comme Jésus était entré à Capharnaüm, un centurion s’approcha de lui et le supplia : « Seigneur, mon serviteur est couché, à la maison, paralysé, et il souffre terriblement. » Jésus lui dit : « Je vais aller moi-même le guérir. » Le centurion reprit : « Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seulement une parole et mon serviteur sera guéri. Moi-même qui suis soumis à une autorité, j’ai des soldats sous mes ordres ; à l’un, je dis : “Va”, et il va ; à un autre : “Viens”, et il vient, et à mon esclave : “Fais ceci”, et il le fait. » À ces mots, Jésus fut dans l’admiration et dit à ceux qui le suivaient : « Amen, je vous le déclare, chez personne en Israël, je n’ai trouvé une telle foi. Aussi je vous le dis : Beaucoup viendront de l’orient et de l’occident et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob au festin du royaume des Cieux. »”

“Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit”

Quelle humilité que celle de ce centurion romain ! De quoi s’en réjouir et rendre grâce ! De quoi avoir envi de l’imiter! N’est ce pas ? 

Toutefois, ce n’est pas l’humilité du centurion qui a fait vibrer le coeur de notre Seigneur d’admiration, c’est sa foi. Tellement bien qu’Il n’a pas passé par 4 chemins ni s’est-Il gêné pour en faire la remarque en déclarant devant tous :

“Amen, je vous le déclare, chez personne en Israël, je n’ai trouvé une telle foi.”

Oui, quelle joie, quel bonheur quand, après nous être repentis de nos erreurs, nous entendons Jésus nous dire: “Va, ta foi t’a sauvé.” 

C’est la foi qui sauve, il n’y a pas de doute. Comme il n’y a pas de doute que qui croit en Jésus Christ est humble comme Lui.

En ce moment je suis dans le même état que le serviteur du centurion romain de l’Evangile d’aujourd’hui : je suis couchée, à la maison, paralysée par une hernie discale enflammée qui me fais souffrir terriblement. Je ne crois pas que ce soit là un pur hasard. Je crois plutôt que notre Seigneur veut que je sache qu’Il aimerait venir Lui-même me guérir, mais pour que cette intervention réussisse, je dois croire qu’Il est assez puissant pour le faire de là où Il est – c’est à dire : en esprit, puisque maintenant, Il est en vérité, Esprit de Dieu Lui-même, et que de Lui, Il a reçu tout pouvoir.

C’est un fait, pour me guérir, Jésus a besoin de ma foi, et je suis prête à la Lui donner. Mais cela ne suffit pas. Il a aussi besoin de la foi et de l’humilité de mon cher et tendre époux qui s’occupe de moi, et qui, comme le centurion romain, ira Le trouver, Le prier, intercéder en ma faveur en Lui disant : Seigneur, celle que Tu aimes est malade. Mais nous ne sommes pas dignes de Te recevoir à la maison. Nous croyons toutefois que si Tu dis seulement une seule Parole, Doris, Ta servante, sera guérie. Et Lui fera le reste.

N’est-ce pas Seigneur Jésus ? Que dis-Tu ?

Et Jésus répondit :

“Comme le Père M’a envoyé, Moi aussi Je vous envoie. Ayant dit cela, Il souffla sur eux et leur dit : ‘Recevez l’Esprit-Saint’. — (Jean 20:21)

Oh Seigneur, merci de tout mon coeur. Tu m’as délivrée là d’une grosse angoisse. Je Te rends grâce pour l’éternité. Je sais que bientôt, très bientôt, je guérirai.

Et Jésus répondit:

Quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu. — (1Co.10:31)

 

Pour la Gloire de Dieu et Le Salut de l’Humanité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.