compassion et foi

Evangile de Jésus Christ selon Saint Matthieu 15,29-37.

“En ce temps-là, Jésus partit de là et arriva près de la mer de Galilée. Il gravit la montagne et là, il s’assit. De grandes foules s’approchèrent de lui, avec des boiteux, des aveugles, des estropiés, des muets, et beaucoup d’autres encore ; on les déposa à ses pieds et il les guérit. Alors la foule était dans l’admiration en voyant des muets qui parlaient, des estropiés rétablis, des boiteux qui marchaient, des aveugles qui voyaient ; et ils rendirent gloire au Dieu d’Israël. Jésus appela ses disciples et leur dit : « Je suis saisi de compassion pour cette foule, car depuis trois jours déjà ils restent auprès de moi, et n’ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun, ils pourraient défaillir en chemin. » Les disciples lui disent : « Où trouverons-nous dans un désert assez de pain pour rassasier une telle foule ? » Jésus leur demanda : « Combien de pains avez-vous ? » Ils dirent : « Sept, et quelques petits poissons. » Alors il ordonna à la foule de s’asseoir par terre. Il prit les sept pains et les poissons ; rendant grâce, il les rompit, et il les donnait aux disciples, et les disciples aux foules. Tous mangèrent et furent rassasiés. On ramassa les morceaux qui restaient : cela faisait sept corbeilles pleines.

“Tous mangèrent et furent rassasiés.”

Il n’y a qu’un seul amour qui peut remplir et rassasier un être, et c’est l’amour de Celui qui l’a créé, qui l’a voulu, qui l’a désiré : Le Bon Dieu Père Créateur qui est aux Cieux. Pour lui, Il irait jusqu’à défier la logique de la multiplication : nourrir une foule de 5,000 hommes, femmes et enfants, avec seulement 7 pains et quelques petits poissons. Celui qui a rapporté ce “miracle”, raconte que tous mangèrent et furent rassasiés. On ramassa les morceaux qui restaient : cela faisait sept corbeilles pleines.

Ce jour-là, à travers Jésus de Nazareth – Son Fils pleinement dévoué – Dieu a révélé encore une fois Son grand Amour pour l’Humanité. Il a dit : « Je suis saisi de compassion pour cette foule… » Alors Il ordonna à la foule de s’asseoir par terre. Il prit les sept pains et les poissons ; rendant grâce, il les rompit, et il les donnait aux disciples, et les disciples aux foules. Et nous connaissons la suite…

L’amour de Dieu est saisissant parce qu’Il est plein de compassion. C’est cette compassion qui déconcerte celui qui Le cherche : “« Seigneur, mon serviteur est couché, à la maison, paralysé, et il souffre terriblement. »— (Matthieu 8:6) Et Dieu réagit tout de suite : “Je viens Moi-même pour te nourrir”, — (Matthieu 8:7) Mais l’Homme panique, Il se confond en excuses: “Seigneur je ne suis pas digne de Te recevoir…” — (Matthieu 8:8) Alors Dieu,  le met à part, Il le conduit dans un désert, et là, dans le silence, Il va lui parler, l’expliquer, Se révéler – chaque jour Il va le nourrir de Ses Paroles, et l’Homme rentrera chez lui chaque jour, rempli et rassasié.

Mais attention, ne nous méprennons pas – nous n’avons pas là à faire avec n’importe quel dieu et n’importe quel homme. Nous voyons là à l’Oeuvre, Le seul Dieu qui est : Le Dieu qui a du temps pour Son enfant qui a faim de Lui – ce Dieu qui tant aimé le monde qu’Il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. — (Jean 3:16)

Et nous voyons là un Homme de foi, de la foi qui est “le moyen de posséder ce que l’on espère, un moyen de connaître des réalités qu’on ne voit pas”— (Hébreux 11:1) La foi qui fait demander l’impossible : “… mais dis seulement une Parole et mon serviteur sera guéri “— (Matthieu 8:8)

Et l’impossible se produit : Dieu tombe en admiration !

Autant l’Amour de Dieu surprend l’Homme, autant l’Homme surprend Dieu par sa foi !

Que dis-Tu Seigneur Jésus ?

Et Jésus répondit :

“Réjouis-toi, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi.”— (Luc.1:28)

Oh Seigneur Merci. Amen Alléluia + Autant que j’apprécie Ton Amour, et Tes compliments, je ne puis m’empêcher de penser que si je le publie l’on va encore me taper sur les doigts en me traitant de prétentieuse …😣😥

Alors une Voix venue du Ciel se fit entendre et dit :

“Le serviteur du Seigneur doit être patient dans l’épreuve.”(2 Timothee 2:24) car, ton “Père qui est aux cieux veut qu’aucun de ces petits ne se perde”.— (Matthieu18:14) 

Oui Seigneur, je publierai et je prierai pour mes persécuteurs. Je T’avouerai que souvent je suis prise d’une envie folle de fermer ce Puidamour…

Et une Voix du Ciel de nouveau se fit entendre et dit :

Ne Le fais pas ! N’oublie pas que Toi et moi, “nous travaillons ensemble à l’oeuvre de Dieu”, et avec ton époux, “vous êtes le champ que Dieu cultive, la maison qu’Il contruit.”— (1 Colossiens 3:9 )

Oui Seigneur. Je crois. Mais qui es-Tu ? Le Père Le Fils ou Le Saint Esprit ?

Alors La Voix du Ciel de nouveau se fit entendre et dit :

“Je suis le bon pasteur; et Je connais mes brebis et mes brebis Me connaissent, comme le Père Me connaît et que Je connais le Père.”— (Jean.10:14) Va Ma brebis et cesse de trembler. Tu sais bien que “si ton père et ta mère t’abandonnent, Moi Le Seigneur Je t’accueillerai”.(Psaume 27:10) 

Merci de tout mon coeur Seigneur. Oui je le sais et je m’en veux d’avoir de telles pensées, de telles frayeurs, alors que Toi, Tu es gentil et bon envers moi. Je m’en veux de ne pas avoir plus souvent devant l’Ennemi,  le courage et l’audace des grands saints. Pardonne-moi Seigneur, je suis encore un petit enfant dans la foi.  Mais je vais publier Tes compliments tels que Tu me les accordes malgré que cela est une épreuve pour moi. Je les publierai dans leur intégralité, avec le peu de foi qui me reste à force d’avoir été blessée. Tu seras ma force Seigneur. Et comme Tu l’as dit, moi aussi je dis :“Père, en Tes mains je remets mon esprit.”— (Luc.23:46) 

Alors une Voix venue du Ciel dit :

“Tu sauras que Je suis le Seigneur, ceux qui espèrent en Moi ne seront pas déçus.”— (Isaïe 49:23) Amen Alléluia. Va a présent, et fais comme tu dois, au Nom du Père par Le Fils dans Le Saint Esprit.

Oui Abba Papa + 

Pour la Gloire de Dieu et Le Salut de l’Humanité