Déclaration

PAROLE DE DIEU

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jn 21,15-19.

Jésus se manifesta encore aux disciples sur le bord de la mer de Tibériade. Quand ils eurent mangé, Jésus dit à Simon-Pierre : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment, plus que ceux-ci ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes agneaux. » Il lui dit une deuxième fois : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le pasteur de mes brebis. » Il lui dit, pour la troisième fois : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu ? » Pierre fut peiné parce que, la troisième fois, Jésus lui demandait : « M’aimes-tu ? » Il lui répond : « Seigneur, toi, tu sais tout : tu sais bien que je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes brebis. Amen, amen, je te le dis : quand tu étais jeune, tu mettais ta ceinture toi-même pour aller là où tu voulais ; quand tu seras vieux, tu étendras les mains, et c’est un autre qui te mettra ta ceinture, pour t’emmener là où tu ne voudrais pas aller. » Jésus disait cela pour signifier par quel genre de mort Pierre rendrait gloire à Dieu. Sur ces mots, il lui dit : « Suis-moi. »

REFLEXION

Messagers du Seigneur, bénissez-le, invincibles porteurs de ses ordres ! Fort est son amour pour qui le craint ; il met loin de nous nos péchés.


“m’aimes-tu ? “


Ce sont ces paroles qui résonnent ce matin :

“m’aimes-tu plus que ceux-ci ? m’aimes-tu vraiment ? m’aimes-tu ?”

La dernière fois que nous avions médité cet Evangile, nous nous étions rangés du côté du Seigneur – essayant de comprendre pourquoi Il avait tant insisté à savoir si Son disciple Pierre l’aimait. Aujourd’hui c’est du côté de Pierre que notre coeur penchera. Mettons-nous à sa place un instant… Qu’a-t-il ressenti devant tant d’insistance ? Certes ces réponses sont dignes de l’amour qu’il porte à son Seigneur, pour qui il a tout quitté – son métier, son village, ses amis, ses proches – même sa femme et ses enfants !

Et si Jésus devait me poser les mêmes questions ce matin, comment réagirais-je ? Déjà, sans hésiter, je répondrai comme Pierre, mais mon coeur se fendrait à la seule pensée que Celui que j’aime puisse douter de mon amour pour Lui. Et si c’était vrai ? Et si Lui qui voit tout et sait tout, voit que je ne L’aime pas assez ? Pas plus que moi même ? Pas assez pour qu’Il puisse me confier la responsabilité qu’Il désire ? Oh, je serai triste à en mourir ! Et je Le supplierai de m’aider à y remédier.

Oui Seigneur, je ferai tout ce que Tu me diras car je sais que si ma foi en Toi est grande, mon amour pour mon prochain est encore pauvre. Car c’est bien de cela qu’il s’agit – de mon amour pour mon prochain, parce que Tu sais bien que mon amour pour Toi est infaillible, mais j’ai encore du mal à aimer mes ennemis, malgré que je m’efforce à prier pour ceux qui me persécutent. Or T’aimer c’est aimer au delà de la simple amabilité. T’aimer c’est se donner totalement pour rendre l’autre aimable. N’est ce pas Seigneur ?

En me voyant si triste, Le Seigneur eut pitié de moi et me dit :

“Ne pleure pas. Comme Le Père parlait à Moïse face a face, comme un homme parle à son ami, ainsi je te parle aussi. C’est l’Esprit Saint qui a suscité en toi ces réflexions car je sais que tu te reproches. Ne pleure pas car tu n’es pas morte à cause de cela. Voici que je viens à toi – l’Agneau de Dieu – pour enlever le reste de mal qu’il y a en toi.”

Je te rends grâce, Seigneur, de tout mon coeur, j’énonce toutes tes merveilles, j’exulte et me réjouis en toi… Ps,9,2 Tu n’abandonnes point ceux qui Te cherchent, Seigneur. Ps,9,11 Pardonne moi…

Et Jésus ajouta ceci :

“Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à Moi, et qu’il boive celui qui croit en Moi !”

Jn,7,37 

Amen Merci Seigneur Jésus.

Mes biens chers frères et soeurs, voyez comme le Seigneur est grand et bon. Combien Il mérite que nous L’aimions plus que tout. Combien Il mérite que nous Lui montrions notre amour en aimant notre prochain, ami ou ennemi, comme Lui nous aime : sans nous juger mais en nous encourageant à venir à Lui et à Lui ouvrir notre coeur. Il sait tout, Il voit déjà ce qui ne va pas, n’ayons pas peur de notre Seigneur – Il est l’Agneau – le doux et humble qui nous parlera comme un ami, nous montrera nos erreurs, nos faiblesses, nos manquements, afin de susciter en nous ce repentir nécessaire à la conversion, la guérison, la libération.

Tomber, voire même succomber, n’est pas mourir… Notre plus grand mal c’est de nous taire à l’autre au lieu d’aller vers lui et lui ouvrir notre coeur.

Sans doute que Pierre ne montrait pas assez son amour au Seigneur. Sans doute qu’il ne s’ouvrait pas assez à Lui, ne Lui confiait pas ses soucis, ses inquiétudes, voire ses doutes, tout comme nous le faisons nous aussi et trop souvent envers ceux que nous aimons.

Se taire c’est s’enfoncer… et le malin en profite pour réaliser ses projets.

Jésus savait que l’âme de Pierre était troublée… Il savait qu’elle ne résisterait pas à la pression de la foule… Jésus savait que Pierre devait Le trahir, alors que Lui avait une grande mission à lui confier et voulait s’assurer que ce cap de la trahison passé, il deviendrait la pierre solide sur laquelle Il construirait Son Eglise…

Et si j’osais Te demander Seigneur…. : “m’aimes-Tu ?”

Et Jésus répondit :

“Voici que J’ai placé Mes paroles en ta bouche.”

Jr1:19 

Amen Alléluia Merci Seigneur Jésus, cela suffit. Que Tu aies bien voulu me faire cette confiance me suffit. Je sais bien que Tu m’aimes… Je n’avais pas besoin de preuve, mais Tu as voulu m’en donner quand même et pour cela je Te rends grâce et je Te bénis de tout mon coeur.

Parler en Ton Nom, avec Tes propres Paroles, est une bien grande responsabilité que j’essaierai de toutes mes forces d’honorer jusqu’à la fin de mes jours terrestres. Je Te remercie de tout mon coeur pour la confiance que Tu témoignes à ce Puidamour. Je suis toute à Toi Jésus, aide moi à louer plus, à adorer plus, à prier plus, à écouter plus, à ne pas hésiter à me mettre en avant pour Toi, même si pour cela je dois risquer d’être mal vue et critiquée, même si je devais comparaître devant des juges, même si je devais aller en prison et risquer ma propre vie…

Alors Jésus envoya une Parole du Ciel – une Parole que Lui même prononça :

“L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’Il m’a consacré par l’onction…”(Lc,4,18)

Et j’ai compris que tant que je n’oserai pas moi aussi La prononcer en pleine assemblée comme une Déclaration venue du Ciel,  ma vraie Mission ne commencerait pas, et je ne serai pas un vrai disciple…

Ce jour là, Seigneur, mon obéissance sera totale et Ta joie sera parfaite. Ce jour là mon Père des cieux sera glorifié. Ce jour là, je Te donnerai la plus grande preuve d’amour que je puisse Te donner…

Alors Jésus répondit :

C’est pour ce jour là que “vous avez été mis à part, désignés d’avance…”

Amen Alleluia + Merci Papa… 

*Luc 6:13*Ex,33,11* Jn,1,29*Ep 1:11*Jr 31:14

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather

Une réflexion au sujet de « Déclaration »

Les commentaires sont fermés.