Il vient

” Fils d’homme, je fais de toi un guetteur… Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part.”

Ezéchiel 3:17


PAROLES DE DIEU pour aujourd’hui

J’espère le Seigneur de toute mon âme ; je l’espère, et j’attends Sa Parole.

 

  • Sophonie 3,14-18a.

    Pousse des cris de joie…Le Seigneur a levé les sentences qui pesaient sur toi, il a écarté tes ennemis

  • Isaïe 12,2-3.4bcde.5-6.

    Voici le Dieu qui me sauve : j’ai confiance, je n’ai plus de crainte. 

  • Philippiens4,4-7.

    Le Seigneur est proche.
    Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, priez et suppliez, tout en rendant grâce, pour faire connaître à Dieu vos demandes.

  • Évangile de Jesus-Christ selon saint Luc3,10-18.

    En ce temps-là, les foules qui venaient se faire baptiser par Jean lui demandaient : « Que devons-nous faire ? » Jean leur répondait : « Celui qui a deux vêtements, qu’il partage avec celui qui n’en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu’il fasse de même ! » Des publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts) vinrent aussi pour être baptisés ; ils lui dirent : « Maître, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « N’exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. » Des soldats lui demandèrent à leur tour : « Et nous, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « Ne faites violence à personne, n’accusez personne à tort ; et contentez-vous de votre solde. » Or le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n’était pas le Christ. Jean s’adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l’eau ; mais il vient, celui qui est plus fort que moi. Je ne suis pas digne de dénouer la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu. Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier ; quant à la paille, il la brûlera au feu qui ne s’éteint pas. » Par beaucoup d’autres exhortations encore, il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle.


O R A I S O N

Parle Seigneur !

il vient

Qui vient ?

Celui qui est plus fort…

Pourquoi vient-il ici ? Il vient pour se battre? Pour conquérir ? Mais je suis pauvre – chez moi il n’y a rien qui ait de la valeur, rien d’assez précieux qui puisse interesser un homme fort et puissant ! Alors que vient-Il faire ?

Ne soit inquiet de rien ! Ne te laisse pas défaillir parce que tu penses qu’il est trop tard pour toi. Réjouis-Toi car Celui qui vient c’est Le Dieu qui sauve ! Il vient non pour te combattre ni pour te piller ! Il vient pour habiter au milieu de toi.

Mais que dois-je faire ? Je suis pauvre, démuni et malheureux, affaibli par la lutte quotidienne avec tous ces démons qui m’ont subitement envahis ! Je ne puis recevoir quelqu’un de si important dans ma maison qui est très modeste… Toi qui sembles bien connaître ce Dieu – Tu parles même sa langue, conseille moi donc, dis moi ce que je dois faire ?

Mon ami, je vais a présent te parler avec mes mots ! Oui tu as raison de dire que je Le connais, mais Lui me connait encore mieux – mieux que moi-même, et toi de même ! C’est Lui qui m’a appris tout ce que je sais de Lui, et tout ce que je dois savoir de moi et de toi, c’est à dire : l’essentiel ! Il a fait de moi aujourd’hui Son amie – Il m’a même appris à parler comme Lui ! Jadis j’étais aussi pauvre que toi, sinon bien plus – je n’avais pas un endroit où reposer ma tête ! J’avais péché et j’avais été rejetée par ma propre famille. Mais Il est venu à moi et m’a sauvé – de moi-même Il m’a sauvé, tout comme de toi-même Il veut te sauver, te purifier, afin de te baptiser dans l’Eau la plus pure qui vient de La Source d’où Il vient. Ne crains pas de Le laisser faire…

Mais d’abord Il doit entrer chez toi – Il veut entrer en toi. Ne t’en fais pas : Il a tous les outils nécessaires pour nettoyer la place où Il veut loger. Descend seulement de ton arbre et prépare Lui le chemin qui l’y mènera, car Ses pieds sont délicats. Nul est digne de le déchausser. Pas même ceux de Sa propre famille. Enlève donc ces obstacles, comble ces nombreux trous, nivèle la terre.

Moi même j’ai du beaucoup déblayer chez moi – cela m’a pris du temps car tu as raison mon Ami, comme toi je n’étais pas digne de Le recevoir chez moi. Comme toi, sinon plus – j’étais pauvre alors que je me croyais riche, j’étais malade alors que je me croyais en parfaite santé, j’étais malheureuse alors que je me croyais heureuse ! Mais Il est venu m’habiter et tout est entré en ordre – comme à l’origine ça l’était !

Moi même, je ne savais pas à qui je ressemblais. Mais Il est venu, Il m’a tout révélé, surtout à moi-même – Il a mis tout en ordre. Cela Lui a pris du temps certes, mais Il est très patient, tout comme Il est avec toi en ce moment et depuis le commencement.

Toutefois Le Temps presse – pour toi comme pour Lui. Mais ne t’inquiètes pas, cela te prendra moins de temps qu’à moi pour tout déblayer parce qu’Il m’a chargée de venir t’aider ! Alors me voici, avec quelques amis, si tu veux bien nous laisser entrer… Car finalement ce sera ton choix !

Lui, comme nous, arrivera un moment dans Le Temps alloué pour toi, où nous devrons te laisser, te quitter pour aller ailleurs … Et tu le sais. Mais si j’ai un conseil, (point un jugement), à te donner, disons de grande soeur à petit frère, je te dirai de laisser tomber l’orgueil. Comme tu sais, tu en as, et c’est le plus vil des défauts car il entraîne la chute et la mort de celui qui le nourrit en lui et l’entretient chez les autres ! L’orgueil nous a connu, mais ça fait longtemps que nous nous en sommes débarrassé. Alors permets nous de t’aider…

Répondre OUI à l’invitation du Dieu qui sauve, accueillir Sa venue, Le  laisser entrer chez soi et Lui permettre d’y accomplir Ses merveilles, est la meilleure et la plus merveilleuse bénédiction qui puisse être accordée à qui que ce soit. Aujourd’hui elle t’est offerte à toi – de grâce ne la laisse pas passer : accueille cette bénédiction pour ce qu’elle est :  La Grâce de ton Salut !  Allez, courage – pousse toi, déplace toi… l’Heure est arrivée et c’est maintenant… 

Nous allons aujourd’hui commençer par aplanir ton entrée qui semble plus encombrée. J’y vois un gros meuble qui a tout récemment pris toute la place – ce qui t’a obligé à sortir de chez toi et tu ne peux plus aujourd’hui y retourner – tu as du aller dormir à la belle étoile ! Heureusement pour toi que tu as un frère qui t’a accueilli chez lui et te donne un lit ! Mais tu sais très bien que tôt ou tard tu devras t’en aller. Mais ne t’en fais pas, les amis vont m’aider à pousser ce gros meuble gênant et encombrant qui par-dessus le marché n’est pas à toi ! Ce meuble ne t’appartient pas – j’y vois encore le nom de son propriétaire gravé là-dessus ! Mais où as-tu été le dénicher? Et qui t’a permis de le prendre à son propriétaire!? Bon, ne discutons plus, ce n’est ni le moment ni le lieu – c’est déjà du passé, ne perdons pas de temps. Il faut a présent parer au plus pressé : enlever ce meuble de l’entrée pour que Le Sauveur puisse entrer et sortir librement de chez toi où Il veut désormais habiter. Nous allons le déplacer et le rendre à qui le droit. En attendant toi, ne restes pas là !

Et si tu allais sagement t’asseoir au jardin, histoire de reprendre un peu de force ? Tiens va tenir compagnie à ce petit gamin qui joue tout seul là-bas ! Il m’a l’air tout aussi perdu que toi. Vous vous ressemblez d’ailleurs, étrangement ! Ne trouves-tu pas ? Par tout hasard, ne serait-il pas ton enfant ? Ton fils ? Je le savais, car non seulement il te ressemble mais il semble très intéressé à ce qui se passe chez toi, dans ta maison, où, fut un temps, tu lui accordais beaucoup plus de place que maintenant, n’est ce pas ? Sa place toute légitime ! Ne le repousse pas va ! Au contraire, laisse-le venir à toi. Le Dieu qui sauve vient aujourd’hui habiter chez toi pour t’aider à faire de lui un grand de chez Le Grand. N’as-tu pas encore compris qui est ce fils qui t’a été confié, et pourquoi tu dois à tout prix rentrer chez toi ?

Dis le lui toi même Seigneur ?

Et Jésus répondit :

“Où est votre trésor, là aussi sera votre coeur.”(Luc.12:34) 

Amen Alléluia +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.