le péché qui mène à la mort

” Fils d’homme, je fais de toi un guetteur… Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part.”

Ezéchiel 3:17


PAROLES DE DIEU pour aujourd’hui

J’espère le Seigneur de toute mon âme ; je l’espère, et j’attends Sa Parole.

 

  • Isaïe 25,6-10a.

    En ce jour-là, le Seigneur de l’univers fera disparaître la mort pour toujours. Il essuiera les larmes sur tous les visages. Et ce jour-là, on dira : « Voici notre Dieu, en lui nous espérions, et il nous a sauvés ; c’est lui le Seigneur, en lui nous espérions ; exultons, réjouissons-nous : il nous a sauvés ! » Car la main du Seigneur reposera sur cette montagne.

  • Psaume 23(22)

    Le Seigneur est mon berger : Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : ton bâton me guide et me rassure.

  • Évangile de Jesus-Christ selon saint Matthieu 15,29-37

    En ce temps-là, Jésus partit de là et arriva près de la mer de Galilée. Il gravit la montagne et là, il s’assit. De grandes foules s’approchèrent de lui, avec des boiteux, des aveugles, des estropiés, des muets, et beaucoup d’autres encore ; on les déposa à ses pieds et il les guérit. Alors la foule était dans l’admiration en voyant des muets qui parlaient, des estropiés rétablis, des boiteux qui marchaient, des aveugles qui voyaient ; et ils rendirent gloire au Dieu d’Israël. Jésus appela ses disciples et leur dit : « Je suis saisi de compassion pour cette foule, car depuis trois jours déjà ils restent auprès de moi, et n’ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun, ils pourraient défaillir en chemin.» Les disciples lui disent : « Où trouverons-nous dans un désert assez de pain pour rassasier une telle foule ? » Jésus leur demanda : « Combien de pains avez-vous ? » Ils dirent : « Sept, et quelques petits poissons. » Alors il ordonna à la foule de s’asseoir par terre. Il prit les sept pains et les poissons ; rendant grâce, il les rompit, et il les donnait aux disciples, et les disciples aux foules. Tous mangèrent et furent rassasiés. On ramassa les morceaux qui restaient : cela faisait sept corbeilles pleines.


O R A I S O N

Parle Seigneur !

On les déposa 
à ses pieds 
et il les guérit. 
Tous mangèrent 
et furent rassasiés. 

Le disciple du Christ a une responsabilité envers son prochain : de le nourrir quand il a faim, de l’abreuver quand il a soif, de le soigner quand il est blessé, et pas des moindres : quand il commet un péché, de le reprendre !

“Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul.” (Mt 18:15)

Et s’il n’écoute pas Seigneur, devons-nous alors conclure qu’il est perdu et que nous devons abandonner la partie, cesser de prier pour lui? Car en n’écoutant pas Tes Paroles, il Te méprise, et fait preuve de blasphème contre l’Esprit Saint. Ce péché Seigneur est grave, très grave car il mène à la mort ! A travers le disciple que Tu aimais, Tu nous l’a fait savoir en ces termes :

“Vous qui croyez au Fils de Dieu, vous avez la vie avec Dieu pour toujours. Voici pourquoi nous sommes pleins de confiance devant Dieu : quand nous lui demandons quelque chose qu’il trouve bon pour nous, il nous écoute. Nous le savons, Dieu écoute toutes nos demandes. Alors, ce que nous lui demandons, nous l’obtenons… Si quelqu’un voit son frère ou sa sœur commettre un péché, un péché qui ne conduit pas à la mort, il doit prier. Alors Dieu donnera la vie à ce frère ou à cette sœur, si vraiment son péché ne conduit pas à la mort. Mais il y a un péché qui conduit à la mort, et je ne dis pas de prier pour ce péché-là.

Seigneur Jésus, Toi qui nous assures la paix, donnes nous la paix en nous éclairant sur ce péché qui mène à la mort.

Et Le Saint Esprit répondit :

Il vous a laissé la paix, Il vous a donné Sa paix. Que votre coeur cesse de se troubler et de craindre. Voici qu’Il vient à toi en cet instant où te voyant ainsi, triste, sans joie, Il a pitié de toi, Sa Bien-Aimée.  ‘Ne pleure pas.’

Je bénis le Seigneur qui s’est fait mon conseil, et même la nuit, mon coeur m’instruit. En Toi est la source de vie, par Ta lumière nous voyons la lumière. Je suis triste car cette lumière je ne la vois pas en ce moment. J’ai besoin de comprendre Seigneur ce qu’est ce péché pour lequel nous ne devons pas prier car je crains qu’une de Tes brebis est entrain de le commettre à l’instant même où je Te parle.

Ma Bien-Aimée, n’est pas par la Grâce de Dieu que tu es ce que tu es aujourd’hui ?

Oui Seigneur tout à fait, je ne le cache pas, bien au contraire, j’en témoigne autant de fois que Tu me le demandes. Pas plus tard qu’hier à cette même personne dont je Te parle. Je suis aujourd’hui graciée…

Peux-tu nous dire pourquoi Dieu t’a graciée?

Oh Seigneur je ne le méritais pas crois moi… Je n’ai rien fait d’autre que croire en Ta présence, malgré que je ne Te voyais pas, je croyais… Mais aujourd’hui que mes yeux T’ont vu alors je suis HEUREUSE! Le Seigneur est mon berger, rien ne me manque. Sa Main repose sur moi. Il a fait disparaître la mort qui pesait sur moi pour toujours. Il a essuyé mes larmes et effacé l’humiliation qui me faisait subir l’Ennemi.

Et Le Saint Esprit conseilla ceci :

Mon enfant, sois tous les jours fidèle au Seigneur.

Oui Saint Esprit. Mais quel rapport avec le péché qui mène à la mort?

Et Le Saint Esprit répondit : 

Parce qu’en restant fidèle à tes oraisons, Je te nourris afin que tu nourisses tes frères et soeurs. A présent:prenez garde à la manière dont vous écouterez cette Parole : “Faites attention ! Ne suivez pas les faux dieux !”

Oh Seigneur, mes yeux s’ouvrent et je vois – suivre les faux dieux quand Le Seul, Le Saint, Le Vrai, S’est révélé, c’est cela “le péché qui mène à la mort”, c’est cela “blasphémer contre l’Esprit Saint! Ce qui explique ma crainte pour ce frère qui est entrain de commettre ce péché en ce moment même ! Hier L’Esprit Saint l’a éclairé, j’étais là et j’ai tout vu Seigneur. Tu lui a parlé, Tu lui a fais voir son péché, et L’Esprit a éclairé Ta Parole en lui. Je l’ai vu Seigneur, il avait compris ! Mais ce matin j’entends qu’il s’est à nouveau détourné de Toi, qu’il a méprisé Ton enseignement. Comme disait Ton disciple – celui que Tu aimais : “Toutes les actions mauvaises sont des péchés, mais il y a des péchés qui ne conduisent pas à la mort. Nous le savons, tous ceux qui sont enfants de Dieu ne commettent plus de péché”

O Seigneur il est retombé sous le pouvoir du Mauvais Nous le savons, parce qu’à l’Esprit Saint vient de nous le dire. Que faire ? Seigneur aide-nous, nous ne pouvons pas abandonner ce frère à son triste sort… Je Te supplie, je le dépose à nouveau à Tes pieds – Fais pour lui un miracle : nourri-le, étanche sa soif, il est perdu encore aujourd’hui sans doute plus qu’hier, et moins que demain… J’ai tout fait Seigneur, je sais que je ne suis pas appellée à réussir car la réussite T’appartient, mais prend en compte que j’ai tout essayé… Mais c’est clair qu’il ne m’a pas écouté !

Et Jésus répondit :

Vous êtes le temple de l’Esprit Saint. Qui vous touche, touche à la prunelle de Mon oeil. Qui ne vous écoute pas n’écoute pas L’Esprit Saint.  Toutefois, demeurez dans Mon Amour, demeurez dans Ma Paix. Je ne veux pas vous savoir inquiets, car Je vous aime et avec votre maison J’ai fais une alliance Eternelle. J’ai vu qu’en parlant à cet  homme hier, tu n’as pas eu honte de révéler ton péché de jadis. J’ai pris en compte ton  humilité, ta miséricorde, les larmes que tu as versées en souvenir de ton passé et en vu de l’avenir qui l’attend s’il continue sur cette lancée. Alors, Je m’occuperai de lui – et tous en Fraternité : vous connaîtrez l’amour qui sauve et qui surpasse toute connaissance.

Oui Seigneur et MERCI ! Ta miséricorde est infinie… Je le savais mais Tu m’en donnes une autre preuve… et une nouvelle hâte de boire au calice du sang et de l’eau de Ton Coeur transpercé par le péché de cet homme. Toutefois, accorde lui encore une Parole je T’en supplie, et Il sera guéri !

Et Jésus dit :

Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive.

Tu es béni, Dieu de miséricorde! Que ton Nom soit béni dans les siècles, et que toutes tes oeuvres te bénissent dans l’éternité! Amen Alléluia + Je prierai pour qu’il le veuille…mais déjà d’après ce que je comprend de Ta Parole qui sonne à mes oreilles comme une Invitation que Tu lui fait, il est encore temps de sauver cette brebis perdue aujourd’hui Seigneur ? Toutefois, faut-il qu’elle veuille abandonner son idée bien arrêtée, se charger du fardeau léger que Tu lui proposes ?

Et Jésus dit :

Va Ma Bien-Aimée, va vers lui et dis lui seulement de Ma part, sans discuter de ses opinions, La Parole qui le guérira : “L’Ange du Seigneur lui dit ”Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse…” (Mt,1,20)

Oui Seigneur, j’accours……. Voilà c’est fait – par internet ca va vite ! Je lui ai transmis Ta Parole. Je crois qu’elle le guérira, que les écailles sortiront de ses yeux, qu’il verra, réagira, se repentira et Te suivra ! Oui je crois, mais viens en aide à mon peu de foi Seigneur…

Et Jésus ajouta : 

A toi Je redonne La Parole qui t’a sauvée :”Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous? Lui qui n’a pas épargné son propre Fils, ne nous donnerait-Il pas tout?” (Rm,8,31) Va et que ta foi s’affermisse en Elle. Amen Alléluia !

*Mt 18:15*Is.26:12 *1 Jn 5:13-21*Jn,14,27*Is,29,6*Lc,7,13*1Co,15,10*Jn,20,29*Lc,8,18*1 Co.3:16*Za,2,12*Mt 6:34*Ep,3,19

 

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.