Le Rocher Eternel

” Fils d’homme, je fais de toi un guetteur… Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part.”

Ezéchiel 3:17


PAROLES DE DIEU pour aujourd’hui

J’espère le Seigneur de toute mon âme ; je l’espère, et j’attends Sa Parole.

 

  • Isaïe 26,1-6.

    Prenez appui sur le Seigneur, à jamais, sur lui, le Seigneur, le Roc éternel.

  • Psaume 118(117)

    Mieux vaut s’appuyer sur le Seigneur que de compter sur les hommes ;

  • Évangile de Jesus-Christ selon saint Matthieu7,21.24-27.

    En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ce n’est pas en me disant : “Seigneur, Seigneur!” qu’on entrera dans le royaume des Cieux, mais c’est en faisant la volonté de mon Père qui est aux cieux. Ainsi, celui qui entend les paroles que je dis là et les met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a construit sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, les vents ont soufflé et se sont abattus sur cette maison ; la maison ne s’est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc. Et celui qui entend de moi ces paroles sans les mettre en pratique est comparable à un homme insensé qui a construit sa maison sur le sable.

  • La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, les vents ont soufflé, ils sont venus battre cette maison ; la maison s’est écroulée, et son écroulement a été complet. »


O R A I S O N

Parle Seigneur !

qui entend 
les paroles 
et les met 
en pratique 
a construit sa maison 
sur le roc.

Jeune, si tu veux savoir comment te construire et devenir un homme fort et solide, capable de résister aux multiples épreuves de la vie et en sortir vainqueur : aime, et ce que tu veux, fais le ! *

L’amour rend fort car l’amour rend libre ! L’amour rend heureux car l’amour est contagieux ! L’amour te conduira jusqu’au bout de toi-même, et même PLUS, alors tu te dépasseras, car l’amour est sans limites !

Va mon ami, aujourd’hui lève toi. Je sais que tu n’en a pas le désir, tu n’en a plus depuis un certain temps déjà – tu ne veux que dormir pour oublier, ne pas voir, ne pas entendre, ne pas ressentir, ne plus donner ! Mais va car moi je veux y aller. Moi je veux me lever et faire ce qui se doit. T’en fais pas va, c’est moi qui aujourd’hui fera – tout, et même PLUS, tu verras. Crois !

Va mon amie, va retirer cette plainte que tu as logée contre ton ennemi, car l’Amour aujourd’hui te dit : Je viens avec toi ! Je marcherai devant toi et tu n’auras qu’à suivre mes pas. Je sais, je sais qu’il ne vaut pas la peine que pour lui tu te décarcasses. Il ne mérite même pas que tu lèves pour lui le petit doigt. Et si je te disais que ce que tu fais pour lui aujourd’hui, demain changera sa vie – le rendra meilleur qu’il ne l’est ? Crois !

Et toi mon frère, pourquoi te caches-tu ? Est ce parce que tu ne peux soutenir mon regard ? Est ce parce qu’il te dit la vérité comme elle est ? Que tu es entrain de faire la plus grosse erreur de ta vie en te détournant de l’amour de ta jeunesse ? Pour quoi ? Pour qui ? On ne se détourne point de l’amour inconditionnel. Plus on est jeune, moins on compte et plus on est prêt à donner…, sans compter. C’est la vieillesse qui compte car ses jours sont comptés, de même que ses cheveux !

Sors une bonne fois pour toutes de ce trou plein de sable où tu t’es toi-même fourré. Penses-tu pouvoir te construire là une maison solide ? Tu te fais  là de grandes idées mon frère. Ne vois-tu pas que la prochaine pluie qui tombera à torrents, et les vents qui avec elle souffleront, viendront se battre contre le sable de cette maison, et avec elle, tu t’écrouleras ! D’ailleurs, écoute : la météo aujourd’hui prévoit orages et pluies torrentielles. Ce n’est pas là une coïncidence mais une invitation à sortir au plus vite de ton trou. Je peux t’aider à le faire si le courage te manque. Parce que moi, tu vois, je n’habite pas sur le sable…

La maison que j’ai en vu de consolider pour toi et pour moi, se trouve sur un Rocher. Nous l’appellerons : Le Rocher Eternel… Je vois déjà la merveille qu’elle sera. Viens ! Laisse moi te la montrer, j’en ai fait une maquette !

Vois : sa clôture est déjà prête, les fleurs et les champignons poussent déjà au jardin, tiens y’a même un champignon qui s’est planté sur le toit comme pour guetter ton retour… Et le sapin tu vois comme il accueille déjà les premiers flocons de la neige qui tombera … Vois mon frère : même la porte est restée ouverte…

Ton retour, c’est dans la joie parfaite qu’on le fêtera, parce que j’ai déjà parlé à Papa pour ça. Et sais-tu ce qu’Il a repondu ?

  • Non je ne sais pas car je crains Sa grosse Voix. Mais dis le moi quand même puisque déjà tu m’as mis l’eau à la bouche ! Et en passant, dis moi qui tu es car vu que tu me parles de Papa, je pense que nous sommes frères! Mais là, franchement te dire : je ne me souviens pas t’avoir jamais vu à la maison !

Evidemment, puisque tu ne m’as jamais donné ma place ! Mais, ne crains pas, Je ne suis pas rancunier ! Je fais toujours la Volonté de Papa. D’ailleurs, vois, c’est Moi qui aujourd’hui encore, te viens en aide. C’est Moi qu’Il a choisi pour venir à toi, te parler de la nouvelle maison sur Le Rocher, car à la Maison, chez Papa, tu ne t’en souviens sans doute pas, mon nom est VERITE. Et maintenant, tu la connais ! Même si tu ne veux pas l’admettre, tu la connais. Mais ne t’en fais pas, ce que Je fais, tu ne le sais pas à présent; mais Je te promets que par la suite tu comprendras… Tu sauras…

  • Mais qui es-tu ? Vas-tu finalement me le dire ? Si c’est la Volonté de Papa comme tu le dis, que je dois te suivre et dorénavant vivre sous le meme toît que toi, j’ai besoin de savoir qui tu es…

C’est Moi, Le Seigneur, qui te sauve.

(Is,60,16)

*St Augustin*Is,41,13 *Jn,13,7 *

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.