mercidoris

SAINTES LECTURES DU JOUR  lire  >>

Moïse disait au peuple : “Choisis la vie, pour que vous viviez, toi et ta descendance, en aimant le Seigneur ton Dieu, en écoutant sa voix, en vous attachant à lui ; c’est là que se trouve ta vie, une longue vie (Deut. 30,15-20.)

Jésus disait à ses disciples « Celui qui veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix chaque jour et qu’il me suive. Car celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie à cause de moi la sauvera.»

(Lc 9,22-25.)


MEDITATION

Purifie mon cœur et mes lèvres, Dieu très saint, pour que je fasse entendre à mes frères Ta Bonne Nouvelle.

Si aujourd’hui, c’était à mon tour de parler de la vie, si j’avais à répondre à ces deux questions : “c’est quoi la vie? c’est quoi vivre?” qu’est ce que je dirai ? Pour sur je répondrai sans hésiter et avec une foi qui m’étonnerait la première, que la vie c’est le Souffle de Dieu, et que vivre c’est inspirer ce Souffle et l’expirer. Si c’était il y a 18 ans de cela, pour ne pas passer pour une idiote, je me serai sans doute lancé dans une explication des plus erronée genre : la vie c’est… bref et pour dire franchement je ne sais vraiment pas ce que j’aurai dit – parce que je n’en savais rien, et qu’il n’y aurait personne non plus pour me souffler la réponse, comme aujourd’hui !

Pourtant, il y a 18 ans de cela j’étais baptisée dans le Christ qui est La Vie! Mes parents m’avait fait baptiser en bonne et due forme, et ce depuis ma naissance. J’avais même reçu par la suite une instruction très religieuse et cette vie m’avait toujours attirée – d’ailleurs j’avais même songé à entrer dans les ordres ! A la place je me suis mariée, j’ai divorcé et remariée 3 fois ! Ce qui n’a pas effrayé Jésus – oh que non ! Après cela, et même en sachant tout de moi, Il a voulu être Mon Epoux, et je ne Lui ai pas dis non ! 

Le Christ je pensais Le connaitre, mais c’était par dire des autres. On m’avait baptisée oui, mais Le Christ Lui même ne m’avait pas encore baptisée ! Il ne m’avait pas encore habillée du vêtement blanc de Sa vie – la vraie vie qui prend sa source dans l’accueil de toute croix à porter, et de Son amour – le vrai amour – qui donne sa vie pour l’autre. Tous deux, vie et amour se nourrissent du Saint Esprit.

Vivre de la vraie vie c’est calquer sa vie sur celle de Jésus Christ, chose que je ne faisais pas parce que je ne savais pas. Je ne savais pas ce que Le Saint Esprit me dit aujourd’hui et qui me dilate le coeur et l’esprit : “La croix, source de vie, est d’abord un appel à donner notre vie. Mais il faut que la vie existe, pour pouvoir la donner. Aussi la croix n’est-elle pas première dans notre relation à Dieu. Dieu nous attire d’abord en nous faisant découvrir sa vie, il nous illumine par son appel, il nous donne le goût d’aller vers lui. Jésus n’a pas d’abord appelé ses disciples à prendre leur croix, mais à être avec lui pour les envoyer prêcher le royaume de Dieu, dont ils ont fait, auprès de Jésus, une première expérience. Comme sauveur, Jésus vient d’abord à l’homme pour le libérer de ses souffrances, de ses esclavages, de ses morts de toutes sortes.”

Passer par les épreuves et la souffrance c’est faire l’expérience de la croix – non pas en l’acceptant dans la résignation, parce que l’on ne peut faire autrement, parce que les épreuves et la souffrance font parties de la vie de l’homme, mais parce que l’on a compris qu’elles sont source de vie pour apprécier celle qui doit venir. Alors quand elle se présente, on l’accueille et on la porte non avec résignation, mais d’un choix librement consenti !

Je pense que si aujourd’hui je dis que mon souffle de vie c’est Jésus Christ, c’est sans doute parce que c’est Lui qui, à travers Le Saint Esprit – union de l’Esprit de Dieu avec celui de Son Fils et celui à qui Il a bien voulu bien le donner – et qui s’est totalement abandonné à Lui, Lui même répond et donne toutes les explications ! De sorte que “ce n’est plus moi qui vis mais Christ qui vit en moi.” Et qu’à force de L’avoir cherché dans ma vie, de L’avoir cherché Lui et pas quelqu’un qui dirait Le représenter, qu’Il S’est laissé trouver; qu’à force de Lui avoir demandé à Lui ce qu’Il pensait et pas à un autre ce qu’il ferait, que finalement Il S’est donné et j’ai agis selon Sa Volonté ; qu’à force d’avoir frappé à Sa porte et pas à celle de mon voisin qui est demeurée fermer, que finalement Il m’a ouvert Son coeur, et je m’y suis jeté corps et âme.

Par la suite Il m’a fait Son témoin devant tous les hommes de ce que je vois et j’entends – grande différence entre devenir Son représentant, aujourd’hui je le comprends.

Par la suite Il a fait de ma Maison, une de prières et je n’ai pas dis non !

N’est ce pas Seigneur Jésus ? Que dis-Tu ?

Et Jésus répondit :

“Oui ma Douce, et crois que Je trouverai ma joie à faire du bien à tous ceux qui te visiteront !”

Amen Alléluia + Merci Seigneur, Merci pour eux +

MERCIDORIS

*Galates 2:20* Luc 11:9*Jérémie 32:41

* François-Marie Humann (moine)

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather