‘compassion’ avec un grand C

SAINTES LECTURES DU JOUR  lire  >>

“J’ai de la compassion pour cette foule ”

Marc 8


MEDITATION

Purifie mon cœur et mes lèvres, Dieu très saint, pour que je fasse entendre à mes frères Ta Bonne Nouvelle.

Ce jour là, ils étaient environ quatre mille qui Te suivaient et qui défaillaient déjà de fatigue et de faim, et tu les as nourris, tous ! Sept pains et deux poissons ont suffit, et tous furent rassasiés, tellement bien qu’il en restait encore des morceaux que l’on ramassa.

Faut’l faire Seigneur et il n’y a rien que Toi qui puisse nourrir au rassasiement toute une foule sans juger qui a droit de manger ou pas ! Toi et Ta grande et infinie compassion !

Hier je T’ai avoué mon incapacité d’aimer et demandé d’agrandir mon coeur aux dimensions du Tien plein d’amour. Aujourd’hui, certes je ne reviens pas sur ma décision, bien au contraire, je viens Te demander d’y ajouter de la compassion car je me rends compte combien l’un ne peut être sans l’autre !

L’amour sans compassion n’est pas de l’amour. Toi qui lis ces lignes inspirés du saint Esprit, toi qui dis m’aimer alors que tout ce qui t’intéresse c’est ton petit salut et ta petite gloire, toi qui a jugé que je ne serai pas nourrie au même pain que toi, aujourd’hui je te le dis : fais comme ton Maître ! De plus je te demande de ne plus t’aviser à me dire que tu m’aimes si tu n’es pas capable de me partager ton pain, je ne te croirai pas! Ne t’avises pas de me dire que tu m’aimes si déjà dans ton coeur, sans même me connaître, tu m’as jugé indigne de manger à la même table que toi ! Ne t’avises pas de me dire que tu aimes Jésus, je dirai que tu es un menteur et un hypocrite ! Et moi, devant les hypocrites, je secoue la poussière de mes pieds et je passe mon chemin !

N’est ce pas Seigneur ? Toi que je cherche de tout mon coeur, Toi qui tends l’oreille à mes pleurs et écoutes les humbles désirs de mon coeur et l’affermis. Toi qui pilote la barque dans laquelle je me suis engagée pour répondre à Ton Appel à guetter ce peuple rebel et récalcitrant à Ton commandement, Toi qui ne refuse Ta Parole à personne, que dis Tu ? Une Seigneur, et ceux qui comme moi sont fatigués de tendre leurs mains pour être nourris de Ton corps et de Ton sang et souffrent d’être refusés, rejetés, interdits de s’approcher de Toi en Eucharistie, nous serons tous nourris et guéris!

Alors Jésus Lui même S’approcha et fit route avec moi. En chemin Il me dit :

“Ne tremble pas devant eux, car Je suis avec toi. Ne pleure pas mais lève toi ! Debout ! Resplendis ! car voici ta lumière, et sur toi se lève Ma Lumière. Continues à M’appeller quand ce mauvais souvenir te reviendra et te maintiendra prisonnière de ton passé, et Moi Je t’affranchirai et tu Me rendras gloire. Au milieu d’eux, Tu brilles déjà car Je vis en Toi par l’accomplissement de Mes paroles. Elles sont La Lumière qui éclaire ce monde. Plus Je t’en donne, plus tu en es rassasiée. Révolu le temps où, comme un petit chien, tu devais te nourrir sous leur table des petites miettes qu’ils laissaient tomber. Aujourd’hui Mes Paroles sont inscrites en toi car l’Esprit de ton Père des cieux, ton Papa comme tu aimes L’appeler, habite en toi et Il les éclairent de mille feux afin que tu t’en souviennes au moment où tu en as besoin. N’aie pas peur, c’est Moi qui assure et gère ton salut – tu es sauvée. Désormais, il y a toi et il y a Moi. Ensemble nous sommes les restes d’hier, la plénitude de demain, le pain de chaque matin. “

Amen Alléluia Merci Seigneur Jésus. Pourtant, permets que nous n’en restions pas là. Permets que je T’adresse une autre requête en faveur de nos persécuteurs – ceux qui disent Te représenter et T’aimer, mais qui maltraitent Tes frères et soeurs de Terre. Une Parole et ils seront guéris Seigneur.

Et Jésus répondit :

Voila Ma Parole : “Je puis tout en Celui qui me rend fort.”(Ph.4:13)

Merci Seigneur, je transmettrai, et je continuerai à prier afin qu’ils reviennent vers Toi et puisent en Ton Enseignement le courage d’agir, la force de changer ce qui doit selon Ta Miséricorde et la Volonté du Père : “C’est la miséricorde que Je veux et non les sacrifices”

Et Jésus répondit :

Tu leur diras aussi ceci :” Prenez garde à la manière dont vous écoutez !”(Lc.8:18) J’ôterai de votre chair le coeur de pierre et je vous donnerai un coeur de chair.”(Ez.36:26)

Oui Seigneur je leur dirai ! Tout ce que je Te demande c’est de diriger leur attention vers ce puits qui n’existe que pour dire Ton amour. Et Jésus répondit :

Tu as raison âme de mon Âme – C’est la miséricorde que Je veux, et non le sacrifice. Mt.9:13 Je te remercie d’avoir prié pour eux aussi car votre Père qui est aux cieux veut qu’aucun de ces petits ne se perde. (Mt.18:14) 

Oui Seigneur grâce au saint Esprit je m’en suis souvenue.

Et, pour clore cette conversation, Jésus ajouta :

” Invoque-Moi et Je te répondrai; Je t’annoncerai des choses grandes et cachées dont tu ne sais rien. (Jr.33:3) Continue à prier pour Mon peuple qui souffre, afin qu’il n’entre pas en tentation de se laisser aller au désespoir, mais reconnaisse le désir que Le Père a de panser sa blessure et guérir les traces des coups reçus.

Amen + Oui Seigneur je transmettrai !

Que le Seigneur te découvre sa face et t’apporte la paix!”

(Nb:6.26)

 

*Jeremie 1:17*Luc 7:13*Isaie 60:1*Psaume 50:15*Jean 8:12*Marc 7:24-30*Jean 16:13*Matthieu 9:13*Luc 23:46*Isaie 30:26

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather