Le Carême et (est) le vrai chrétien

SAINTES LECTURES DU JOUR  lire  >>

« Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. » Marc 1.


MEDITATION

Purifie mon cœur et mes lèvres, Dieu très saint, pour que je fasse entendre à mes frères Ta Bonne Nouvelle.

Cette semaine passée les chrétiens du monde entier sont entrés en Carême.

D’après Benoît XVI, et je cite : le Carême constitue un temps favorable pour un examen attentif de sa vie dans le recueillement, la prière et la pénitence.

Certes il l’est et chaque disciple du Christ qui a décidé de calquer sa vie sur la Sienne, devrait s’y attacher comme une nécessité qui s’impose à lui, toutefois pas seulement une fois par an pendant 40 jours et 40 nuits, mais chaque jour de sa vie. Voire même, que ce temps ne reste pas un temps dans sa vie, mais devienne un état de sa vie, et duquel il n’en sort pas, car l’enjeu est vital : au bout de chaque relecture de vie, de chaque conversion, il y a qui la plus extraordinaire des missions jamais confiée à un être humain qui attend le converti :  raconter Le Divin, Le révéler aux humains !

Or une telle mission prend toute une vie pour s’accomplir, et elle demande à qui s’y engage, une discipline, une règle de vie où l’examen se vit au quotidien !

Le vrai chrétien est celui qui accepte de se convertir chaque jour, qui s’attache et se complait dans cette règle de vie.

Le vrai chrétien est celui qui au final devient lui même cette règle qui s’est imposée à lui et qu’il a acceptée de vivre avec joie de coeur et paix d’esprit ! D’ailleurs, sans le vouloir ni le rechercher, il se fait remarquer, tant il différent des autres – son langage est différent, son approche est différente, son regard est différent, parce qu’à “l’examen attentif de la conscience dans le recueillement, la prière et la pénitence,” il aura ajouté le jeûne – celui qui plaît à Dieu : un coeur grand ouvert à la compassion!

Le vrai chrétien fait carême chaque jour. Il ne se repose que quand il a terminé, qu’il lève ses yeux vers le ciel et voit apparaître au beau milieu des nuages rassemblés, le signe qui annonce qu’un beau jour se pointe à l’horizon et que Dieu renouvelle avec lui et L’Humanité qu’il porte en lui, Son Alliance  : l’arc en ciel ! (Gn.9) 

N’est ce pas Seigneur Jésus ? Que dis-Tu ?

Et Jésus répondit :

“Gardez les paroles de cette alliance et mettez-les en pratique afin de réussir dans toutes vos entreprises” (Dt.29:8)

Oui Seigneur. Amen Alléluia + Merci Seigneur +

 

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather