Un Miracle aujourd’hui

” Fils d’homme, je fais de toi un guetteur… Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part.”

Ezéchiel 3:17


Parle Seigneur ! Ton serviteur écoute.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 4,21-30.

En ce temps-là, dans la synagogue de Nazareth, après la lecture du livre d’Isaïe, Jésus déclara : « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre. » Tous lui rendaient témoignage et s’étonnaient des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche. Ils se disaient : « N’est-ce pas là le fils de Joseph ? » Mais il leur dit : « Sûrement vous allez me citer le dicton : “Médecin, guéris-toi toi-même”, et me dire : “Nous avons appris tout ce qui s’est passé à Capharnaüm ; fais donc de même ici dans ton lieu d’origine !” » Puis il ajouta : « Amen, je vous le dis : aucun prophète ne trouve un accueil favorable dans son pays. En vérité, je vous le dis : Au temps du prophète Élie, lorsque pendant trois ans et demi le ciel retint la pluie, et qu’une grande famine se produisit sur toute la terre, il y avait beaucoup de veuves en Israël ; pourtant Élie ne fut envoyé vers aucune d’entre elles, mais bien dans la ville de Sarepta, au pays de Sidon, chez une veuve étrangère. Au temps du prophète Élisée, il y avait beaucoup de lépreux en Israël ; et aucun d’eux n’a été purifié, mais bien Naaman le Syrien. » À ces mots, dans la synagogue, tous devinrent furieux. Ils se levèrent, poussèrent Jésus hors de la ville, et le menèrent jusqu’à un escarpement de la colline où leur ville est construite, pour le précipiter en bas. Mais lui, passant au milieu d’eux, allait son chemin.


"aucun prophète 
ne trouve un 
accueil favorable 
dans son pays"

Hier, dans ma boîte email j’ai reçu ce message :

Peut-être avez-vous été déçue par un proche, abandonnée ou trahie par votre conjoint ou délaissée dans votre enfance, Dieu veut vous rappeler aujourd’hui qu’il est fidèle quoi qu’il advienne…!Vous pourrez toujours compter sur lui, Doris, il ne vous oubliera jamais. Son amour, sa flamme pour vous ne faibliront jamais. Ses engagements envers vous sont éternels, il ne vous laissera jamais tomber, soyez-en sûre…! *

Ce message me fut envoyé parce que je me suis abonnée à un site internet qui offre chaque jour à ses lecteurs une courte méditation. À l’origine, ce message n’a pas été écrit pour moi personnellement. Pourtant, il l’a été, et celui qui l’a écrit ne le sait pas. Et je vais vous dire pourquoi : 

Je suis en ce moment très déçue et je souffre beaucoup de l’attitude injuste de mon jeune frère envers moi. Depuis deux semaines c’est le coeur lourd que je me confie chaque soir au Seigneur. Et voila qu’il y a quelques jours de cela, j’apprends que mon frère a organisé pour aujourd’hui un déjeuner de famille et il m’en a délibérément exclue ! Abattue et me sentant abandonnée et délaissée, le jour approchant, je suis allée à nouveau pleurer avec notre Seigneur, laissant tout entre Ses mains avec confiance qu’Il m’entendra.

Mes biens chers frères et soeurs en Jésus-Christ, Il a fait bien plus que cela : Il a parlé à Papa et à travers cette réflexion reçue par email, Papa m’a parlé comme jadis Il a parlé à Moïse, c’est à dire : “face à face, comme un homme parle à son ami.” (Ex 33:11) Sans doute parce que devant l’attitude de mon frère, Il a vu que je ne me suis pas révoltée, mais que je me suis tournée vers Lui le coeur en miettes. Alors Il m’a fait voir non seulement Sa Gloire, Sa Puissance et Sa Fidélité, mais Son grand Amour.

Oui mes amis, le psalmiste a raison et je chante aujourd’hui comme lui le coeur gonflé de reconnaissance et d’amour :

“Dieu est proche du coeur brisé, Il sauve l’esprit abattu. Malheur sur malheur pour le juste, mais le Seigneur chaque fois le délivre. Il veille sur chacun de ses os : pas un ne sera brisé. Le Seigneur rachètera ses serviteurs : pas de châtiment pour qui trouve en lui son refuge.”(Ps 33/34)

Père, Tu as su me relever et me redonner la sérénité alors que je faiblissais. Pardonne moi Papa, et merci de tout mon coeur pour Ta fidélité et Ta bonté, Ton engagement envers moi. Que cette dure épreuve m’élève encore plus jusqu’à Toi afin que je finisse par être ce que Tu veux que je sois ! Au nom de Jésus, je Te demande de continuer à me donner du courage pour ne pas riposter, mais, comme Lui a dit, à me dire qu’ “aucun prophète ne trouve un accueil favorable dans son pays”, et avec courage et sérénité tranquillement passer au milieu d’eux et aller mon chemin.

Ces Paroles de l’Evangile du jour sont aussi des Miracles que je reçois de Toi aujourd’hui Père, et si elles résonnent dans mon coeur et me touchent autant, c’est parce qu’elles s’accomplissent pour moi aujourd’hui. Amen + Merci Papa. Comment ne pas être : “comblée de grâces”!

Toutefois, puis-je Te demander de ne pas être trop sévère envers mon frère et ma soeur qui s’est ralliée à Lui pour me nuire. Sois miséricordieux dans Ton jugement envers eux. Je t’en supplie Papa, exauce moi. Ils ne savent pas ce qu’ils font. 

Alors du Haut du Ciel, Dieu envoya Ses Paroles qui vinrent se déposer sur le rebord de ce Puidamour :

“Ne t’ai-Je pas dit que, si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ?” (Jn,11,40) “Ne tremble pas devant eux, sinon c’est moi qui te ferai trembler devant eux.” (Jr.1:17) “Réjouis-toi, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi.”(Lc,1,28) “Tout ce que vous lierez sur la terre sera tenu au ciel pour lié, et tout ce que vous délierez sur la terre sera tenu au ciel pour délié.” (Mt,18,18) Mais puisqu’en intercédant pour eux, tu les as déliés de leurs péchés et tu as pardonnés, alors Moi aussi, “Je pardonnerai leurs torts, et de leurs péchés Je n’aurai plus souvenance.” (He,8,12) “Mon alliance de paix ne chancellera pas, dit le Seigneur qui te console.” (Is,54,10) 

Oh AMEN ALLÉLUIA MERCI PAPA +

Et Dieu ajouta :

Souviens-toi de ce que jadis Je t’ai dis : Si Dieu est pour toi, qui sera contre toi ? (Rm,8,31)  À présent, mets ta ceinture autour des reins et lève-toi, tu diras contre eux tout ce que je t’ordonnerai. (Jr.1:17-19)) “Ne crains pas, car Je t’ai racheté, Je t’ai appelé par ton nom : tu es à Moi.” (Is,43,1) 

Oui Père. Merci. Sans Ton amour je ne suis rien. Parle Papa, je suis Ton humble servante, j’écoute…

Et Dieu dit :

“Cherchez d’abord le Royaume de Dieu et sa justice, et tout cela (boire, manger…) vous sera donné par surcroît.” (Mt,6,33) Amen Alléluia, Va +

Mes biens chers frères et soeurs en Fraternité, vous qui me portez dans cette dure épreuve par vos prières désintéressées, joignez-vous à moi aujourd’hui en esprit et en vérité, pour rendre grâce à notre Dieu de Miséricorde et L’adorer pour les merveilles qu’Il a faites. Ensemble et selon L’Esprit, disons d’une seule voix comme notre ancêtre dans la foi : Le Seigneur retient tous ceux qui tombent, le Seigneur redresse tous ceux qui sont courbés. D’âge en âge, le Seigneur régnera : notre Dieu pour toujours ! (Ps,145)

A présent, partons dans la joie et la paix de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ ! En Lui Dieu est venu “au monde avec humilité pour que l’homme puisse justement L’imiter” dit ce saint homme que fut Augustin. En effet mes biens chers amis, Dieu a du descendre de Son trône pour venir jusqu’à nous – que nous puissions nous aussi L’imiter et descendre de nos trônes d’orgueil, venir vers les plus pauvres non avec des “sentiments mitigés”, des regrets, des revendications, comme forcés, mais heureux de faire ce que Dieu nous demande, dans l’obéissance et la fidélité. Et, sans l’imiter, comment pourrions-nous être guéris ? dit Augustin. L’imiter, faire ce qu’Il nous demande, nous oblige à nous détourner du malin, renoncer à ses tentations, renoncer à agir selon nos petites volontés, voir en ce prochain qui me blesse ou m’offense, mon propre salut et le sien aussi. Et Augustin ajoute aussi ceci :” Il est venu avec humilité, car Il connaissait la nature du médicament qu’Il devait t’administrer  : un peu amère, certes, mais salutaire.”

Prenons donc mon frère et mes soeurs ce médicament des Mains du Médecin qui vient pour nous sauver et non nous juger, avant qu’il ne soit trop tard ! Au lieu de chercher d’abord à manger et à boire, et excluer nos frères et soeurs de nos tables, cherchons d’abord comment rendre gloire à Dieu en rendant justice à l’un et à l’autre ! Nul est parfait, “nul est prophète en son pays”. Ne jugeons pas. Pardonnons nous les uns les autres et nous serons pardonnés.

La coupe nous est tendue aujourd’hui – en elle le médicament Miracle – le seul qui pourra nous sauver : La Crucifixion ! 

Mon frère, si je t’ai offensé en quelque façon, je te demande pardon, à toi aussi ma soeur.

Amen +

 

Béni Seigneur Ton messager >>*un miracle chaque jour.

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather

4 réflexions au sujet de « Un Miracle aujourd’hui »

  1. Amen, Amen🙏🙏
    Tout à été dit dans l’évangile d’aujourd’hui.
    « bénie le Seigneur, mon âme n’oublie aucun de ses bienfaits.»
    Ps, 103,2

  2. Amen ma Do, amen 🙏🏼 Le Seigneur voit ta souffrance et Il agit en conséquence… Il te donne Sa paix, Sa joie, Son amour au milieu même des tourments de ta vie… Les plus grandes grâces, les plus grandes bénédictions ne se cachent-elles pas au sein même des plus grandes épreuves de nos vies ? C’est ce que nous avons aussi appris avec Samuel qui est parti il y a un an aujourd’hui pour mieux rester avec nous et nous montre simé lalimier, simé Jésus…. Je te rends grâve Seigneur pour cette plus grande épreuve de ma vie que Tu as transformée en plus grande bénédiction de ma vie ♥️ De tout coeur avec toi Do… Gros bisous 😘

  3. Seigneur, Dieu de misericorde preserve nous de la colere, de la haine, de la jalousie, du mepris. Aide nous a demeurer tel que nous sommes. A ne pas devenir aigri, blaser par tout ce mal qu’on nous inflige. Que ta lumiere Divine nous entoure et nous rechauffe le coeur. Que ta force et ton courage nous aide a avancer la tete haute. Merci Jesus pour tes graces et benefictions. Sois loue sois beni Seigneur. Amen.🙏

  4. “Je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai. Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement”(Jean 16:7-8)
    Oui il faut mourir pour enfin vivre !
    Je vous aime mes soeurs en Jésus ❤❤

Les commentaires sont fermés.