hypocrisie et méchanceté

” Fils d’homme, je fais de toi un guetteur… Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part.”

Ezéchiel 3:17


Parle Seigneur ! Ton serviteur écoute.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 7,1-13.

En ce temps-là, les pharisiens et quelques scribes, venus de Jérusalem, se réunissent auprès de Jésus, et voient quelques-uns de ses disciples prendre leur repas avec des mains impures, c’est-à-dire non lavées.
– Les pharisiens en effet, comme tous les Juifs, se lavent toujours soigneusement les mains avant de manger, par attachement à la tradition des anciens ; et au retour du marché, ils ne mangent pas avant de s’être aspergés d’eau, et ils sont attachés encore par tradition à beaucoup d’autres pratiques : lavage de coupes, de carafes et de plats.
Alors les pharisiens et les scribes demandèrent à Jésus : « Pourquoi tes disciples ne suivent-ils pas la tradition des anciens ? Ils prennent leurs repas avec des mains impures. »
Jésus leur répondit : « Isaïe a bien prophétisé à votre sujet, hypocrites, ainsi qu’il est écrit : ‘Ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est loin de moi.
C’est en vain qu’ils me rendent un culte ; les doctrines qu’ils enseignent ne sont que des préceptes humains.’
Vous aussi, vous laissez de côté le commandement de Dieu, pour vous attacher à la tradition des hommes. »
Il leur disait encore : « Vous rejetez bel et bien le commandement de Dieu pour établir votre tradition.
En effet, Moïse a dit : ‘Honore ton père et ta mère.’ Et encore : ‘Celui qui maudit son père ou sa mère sera mis à mort.’
Mais vous, vous dites : Supposons qu’un homme déclare à son père ou à sa mère : “Les ressources qui m’auraient permis de t’aider sont ‘korbane’, c’est-à-dire don réservé à Dieu”, alors vous ne l’autorisez plus à faire quoi que ce soit pour son père ou sa mère ; vous annulez ainsi la parole de Dieu par la tradition que vous transmettez. Et vous faites beaucoup de choses du même genre. »


"Ce peuple m’honore 
des lèvres, 
mais son cœur 
est loin de moi."

En son Evangile aujourd’hui, notre Seigneur dénonce l’hypocrisie. Honorer Dieu en le louant et en le priant, alors que dans son coeur on renie et on insulte son prochain, a hélas tout de l’hypocrisie ! 

Dans un autre Evangile, notre Seigneur fait une sortie contre l’impureté :

« C’est ce qui sort de l’homme qui le rend impur. En effet, c’est de l’intérieur, c’est du cœur des hommes que sortent les mauvaises pensées, les adultères, l’immoralité sexuelle, les meurtres, les vols, la soif de posséder, les méchancetés, la fraude, la débauche, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie. Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans et rendent l’homme impur.”

(Marc 7.20-23)

Les Saintes Ecritures disent que Dieu créa l’Homme en ayant souci qu’il soit à Son image ! (Gn.1) Ce qui n’est pas peu dire, et a valu à un homme qui a tout compris et fait son choix de vie, de dire : “À voir ton ciel, ouvrage de tes doigts, la lune et les étoiles que tu fixas… Qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui, le fils d’un homme, que tu en prennes souci ? Tu l’as voulu un peu moindre qu’un dieu, le couronnant de gloire et d’honneur ; tu l’établis sur les œuvres de tes mains, tu mets toute chose à ses pieds…” (Ps.8)

Dieu est pur. Dieu est saint. Dieu est amour. Il n’aurait jamais pu créér Sa Créature impure et haineuse ! Puisque l’Homme est à l’image de Dieu, il est pur, il est saint, il est aimable. Dieu est son Père. Il l’a procréé, Il l’a fait. Par Dieu, l’Homme subsiste ! (Dt.32:6).

Comment donc la méchanceté peut-elle sortir de son coeur? Comment l’Homme peut-il insulter et renier son prochain, alors que Dieu lui demande de laver ses pieds et de se laisser laver les pieds par lui ? (Jn,13,14 )

Dieu se serait-Il trompé en créant l’Homme ?

Certainement pas ! La Sainte Ecriture l’affirme : “Dieu vit tout ce qu’il avait fait ; et voici : cela était très bon.” Alors que se passe-t-il dans le coeur d’un homme qui a de la haine pour son prochain ?

Seigneur Jésus dis nous, enseigne nous.

Et Le Seigneur répondit :

Vie et mort, bien et mal, sont devant l’homme; ce qu’il aura choisi lui sera donné.”

(Ec,15,18)

Amen+ Merci Seigneur Jésus. Tu es La Vie. Je T’ai choisis. Tout est dit. + 

 

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather