Le Filet de La Grâce

” Fils d’homme, je fais de toi un guetteur… Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part.”

Ezéchiel 3:17


Parle Seigneur ! Ton serviteur écoute.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 5,1-11 

En ce temps-là, la foule se pressait autour de Jésus pour écouter la parole de Dieu, tandis qu’il se tenait au bord du lac de Génésareth. Il vit deux barques qui se trouvaient au bord du lac ; les pêcheurs en étaient descendus et lavaient leurs filets. Jésus monta dans une des barques qui appartenait à Simon, et lui demanda de s’écarter un peu du rivage. Puis il s’assit et, de la barque, il enseignait les foules. Quand il eut fini de parler, il dit à Simon : « Avance au large, et jetez vos filets pour la pêche. » Simon lui répondit : « Maître, nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre ; mais, sur ta parole, je vais jeter les filets. » Et l’ayant fait, ils capturèrent une telle quantité de poissons que leurs filets allaient se déchirer. Ils firent signe à leurs compagnons de l’autre barque de venir les aider. Ceux-ci vinrent, et ils remplirent les deux barques, à tel point qu’elles enfonçaient. À cette vue, Simon-Pierre tomba aux genoux de Jésus, en disant : « Éloigne-toi de moi, Seigneur, car je suis un homme pécheur. » En effet, un grand effroi l’avait saisi, lui et tous ceux qui étaient avec lui, devant la quantité de poissons qu’ils avaient pêchés ; et de même Jacques et Jean, fils de Zébédée, les associés de Simon. Jésus dit à Simon : « Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu prendras.» Alors ils ramenèrent les barques au rivage et, laissant tout, ils le suivirent. 


"« Sois sans crainte, 
désormais ce sont
 des hommes 
que tu prendras.»"

Quand Dieu accorde Sa Grâce à une âme qui revient à Lui sincèrement repentante, Il en fait une âme sainte. Elle devient alors une grâce pour une autre âme.

Dieu accorde Sa Grâce à l’âme pécheresse qui se repent sincèrement, pas avant. Car le repentir sincère agit en agent déclencheur qui provoque Sa Grâce.

Remarquons bien une chose : les âmes qui récidivent et retombent fréquemment dans le péché sont celles qui n’ont pas reconnues ni avouées leurs fautes, et qui n’ont pas demandées pardon d’un coeur sincère.

Oui, le repentir déclenche La Grâce qui sanctifie !

Écoutons d’abord le prophète Isaïe, ensuite l’Apôtre Paul – tous deux nous racontent, chacun à leur manière, leur Rencontre personnelle avec La Grâce et leur envoi en Mission :

“Je dis alors : « Malheur à moi ! je suis perdu, car je suis un homme aux lèvres impures, j’habite au milieu d’un peuple aux lèvres impures : et mes yeux ont vu le Roi, le Seigneur de l’univers ! » L’un des séraphins vola vers moi, tenant un charbon brûlant qu’il avait pris avec des pinces sur l’autel. Il l’approcha de ma bouche et dit : « Ceci a touché tes lèvres, et maintenant ta faute est enlevée, ton péché est pardonné. » J’entendis alors la voix du Seigneur qui disait : « Qui enverrai-je ? Qui sera notre messager ? » Et j’ai répondu : « Me voici : envoie-moi ! » 

(Isaïe 6:1-2a.3-8)

“Moi, je suis le plus petit des Apôtres, je ne suis pas digne d’être appelé Apôtre, puisque j’ai persécuté l’Église de Dieu. Mais ce que je suis, je le suis par la grâce de Dieu, et sa grâce, venant en moi, n’a pas été stérile. Je me suis donné de la peine plus que tous les autres ; à vrai dire, ce n’est pas moi, c’est la grâce de Dieu avec moi.”

(1 Corinthiens 15,1-11).

Ceci dit, sans doute est-il bon de s’arrêter un moment ici et de nous souvenir pendant un bref moment …

Depuis que le monde est monde, le péché fait partie de la vie de l’Homme. Mais il n’est pas le désir ni la volonté de Dieu qui l’a créé qu’il reste dans cet état car le péché éloigne de Dieu qui est Saint ! Et Dieu aime l’Homme. En le créant, Il lui a donné Son propre Souffle de Vie. L’Homme est le saint de Dieu. En chaque homme, chaque femme, chaque enfant de cette Terre, Dieu vit. Chacun est aimé de Lui ! Et chacun a droit au Bonheur avec Lui. Or le péché, la mauvaise conduite, font obstacle à ce Bonheur. C’est pourquoi, dans un dernier effort pour le sauver, après avoir envoyé Ses prophètes, Dieu a envoyé à l’Homme Son propre Fils – Sa Parole incarnée.

À l’Homme, Dieu S’est envoyé Lui-même ! En donnant Sa Vie pour cette Mission où Il savait qu’Il devait faire l’expérience de la souffrance par toutes sortes de rejet, vivre de nombreuses persécutions, et connaître l’atrocité de la mort par crucifixion, Dieu a offert à l’Homme son salut. Il lui a évité de connaître l’enfer – de connaître la coupure d’avec Lui, sa Source de Vie.

C’est pourquoi, qui se laisse toucher par Dieu quand il est tombé, et fais le choix de marcher droit dans les pas de Dieu fait Homme en calquant sa vie sur la Sienne, fait déjà l’expérience du Bonheur éternel promis avec Dieu Le Père en Esprit !

N’est ce pas Seigneur Jésus ?

Et Jésus répondit :

“Le Seigneur retient tous ceux qui tombent, le Seigneur redresse tous ceux qui sont courbés.(Ps.145:14) Le Seigneur est proche des coeurs brisés. (Ps.34:18) Le Seigneur te pardonne de toutes tes offenses et te guérit de toute maladie.”(Ps.103:3) 

Amen Alléluia Merci Seigneur Jésus. Tout est dit.

Biens chers frères et soeurs, je nous souhaite à tous et à toutes une Belle Rencontre. Que Dieu Père, Dieu Fils, Dieu Saint Esprit continue de nous accompagner sur Le Chemin que nous avons choisis d’emprunter, c’est à dire Le Chemin de La Lumière qui vit de La Vérité qui libère et comble de Bonheur. Cependant, n’oublions jamais qui nous étions avant que La Grâce ne vienne nous toucher afin que nous puissions faire de Choix. Que le souvenir du passé nous garde unis à nos frères et soeurs qui ne sont pas encore parvenus à La Lumière. Malgré les rejets et persécutions, gardons pour eux la foi, l’espérance et la charité, afin qu’un jour, quand ils auront enfin fait Le Choix, ils soient aussi heureux que nous, sinon plus +

Prions pour eux. Même si envers certains nous avons du secouer la poussière de nos pieds et passer notre chemin, offrons pour tous les mêmes prières et supplications. Dans l’obéissance, revêtons “des sentiments de tendre compassion, de bienveillance, d’humilité, de douceur, de patience.” (Col,3,12) 

Seigneur, nous Te confions nos frères et soeurs qui ne sont pas encore parvenus à La Lumière, et qui nagent encore dans les eaux troublent. Entends ce matin nos cris afin qu’ils puissent un jour se laisser prendre et entrer dans Le Filet de La Grâce que sous Ton ordre Seigneur, Tes “pécheurs d’hommes” auront lancé vers eux. 

Biens chers frères et soeurs en Christ, a présent rendons grâce à Dieu + Faisons monter vers Lui et dans la joie de Sa Grâce obtenue, un chant de reconnaissance en ce beau dimanche de Rencontre : 

De tout mon cœur, Seigneur, je te rends grâce : Tu as entendu les paroles de ma bouche. Je te chante en présence des anges, vers ton temple sacré, je me prosterne. Je rends grâce à ton nom pour ton amour et ta vérité, car tu élèves, au-dessus de tout, ton nom et ta parole. Le jour où tu répondis à mon appel, tu fis grandir en mon âme la force. Tous les rois de la terre te rendent grâce quand ils entendent les paroles de ta bouche. Ils chantent les chemins du Seigneur : « Qu’elle est grande, la gloire du Seigneur ! » Ta droite me rend vainqueur. Le Seigneur fait tout pour moi ! Seigneur, éternel est ton amour : n’arrête pas l’œuvre de tes mains. (Ps. 138(137)

Votre dévouée soeur en Dieu Miséricorde 

 

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather