la frange de Son manteau

” Fils d’homme, je fais de toi un guetteur… Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part.”

Ezéchiel 3:17


Parle Seigneur ! Ton serviteur écoute.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 6,53-56.

En ce temps-là, après la traversée, abordant à Génésareth, ils accostèrent. Ils sortirent de la barque, et aussitôt les gens reconnurent Jésus : ils parcoururent toute la région, et se mirent à apporter les malades sur des brancards là où l’on apprenait que Jésus se trouvait. Et dans tous les endroits où il se rendait, dans les villages, les villes ou les campagnes, on déposait les infirmes sur les places. Ils le suppliaient de leur laisser toucher ne serait-ce que la frange de son manteau. Et tous ceux qui la touchèrent étaient sauvés.


"tous ceux 
qui la touchèrent 
étaient sauvés."

Souvent, dans nos prières, nous demandons au Seigneur de nous toucher, afin de nous rendre plus sensible au malheur d’autrui, plus sensible aussi à ce que nous faisons ou disons, pour ne pas blesser, voire même assassiner les gens par nos paroles et actions.

Toutefois, à la lueur de l’Evangile du jour et une Parole qui se démarque des autres : “tous ceux qui touchèrent à la frange de son mateau étaient guéris,” nous comprenons que ce serait plutôt à nous de faire l’effort d’aller vers Dieu, à nous de Le supplier de nous accorder ne serait ce qu’une Parole, qui même si elle effleurait notre esprit, nous éclairerait et toucherait nos coeurs endurcis.

Aujourd’hui Seigneur nous comprenons ce qu’est “la frange de Ton manteau”. N’est ce pas cette Parole qui sort du Livre des Saintes Ecritures, et qui nous atteint au plus profond de nous-mêmes pour nous donner notre pain quotidien, nous donner l’espérance, la paix, la joie dont nous avons besoin pour vivre  ? 

Au commencement, quand Dieu créa La Terre, Le Ciel, L’Univers et tout ce qu’il contient, c’est avec Sa Parole qu’Il a donné vie à toutes choses :

Dieu dit : « Que la lumière soit. » Et la lumière fut. Dieu dit : « Qu’il y ait un firmament au milieu des eaux, et qu’il sépare les eaux. » (Genèse 1) Et cetera et cetera!

Tout fut créé par Dieu qui a dit ! Et ce fut ainsi que, depuis ce moment sur la Terre comme au Ciel, touchées par ce que Dieu dit, les choses et les gens se mettent et se remettent en place. Enfin cela devrait être ainsi !

La Parole de Dieu est Vérité et La Vérité vous libèrera, dit Jésus-Christ Parole de Dieu, en Jean 8:32. Aller vers Dieu ce n’est donc pas seulement Le louer et Le prier, c’est aussi faire l’effort de consulter Les Saintes Écritures où Il Se dit, où Il Se révèle, où Il S’adresse à chacun d’entre nous dans un seul but : LIBÉRER. Et se laisser toucher par Elle.

Dieu voit toute démarche que nous faisons envers Lui; et Il vient joyeusement à notre rencontre en repondant à nos besoins, car Il sait le Bien qui sort de toute Rencontre avec Lui. De même qu’Il approuve et béni toute démarche de réconciliation sincère que nous faisons envers notre prochain; c’est à dire quand, sans aucune arrière pensée ni aucun sentiment mitigé, quand  l’on aura mis tout cela de côté, nous allons vers celui que nous avons offensé, ou qui nous a offensé, afin de permettre à La Grâce de Dieu de descendre sur nous et faire en nous son oeuvre de réconciliation et de paix !

“Venez et vous verrez” dit Jésus-Christ en Jean 1:39 !

Aujourd’hui bien cher frère, bien chère soeur, Il S’adresse à toi – toi qui a le coeur brisé, toi qui a brisé des coeurs. Il t’invite à faire la démarche de sortir de tes sentiers battus, de tes coutumes et lois établis, de ta cachette, du trône où l’Ennemi t’a placé pour mieux te détrôner, et de te tourner vers le trône de la Grâce  – ce Livre que tu as probablement enfoui quelque part dans un tiroir et oublié depuis le premier jour où l’on te l’a offert et qui remonte sans doute au jour de ta première communion, pour L’ouvrir avec courage et foi et recevoir La Parole  de miséricorde et trouver grâce.  (Hb:4:16)

Le courage te manque-t-il de faire cette démarche ? Qu’à cela ne tienne, permets que tout comme les gens de l’Evangile qui reconnurent Jésus, ont apporté leurs malades sur des brancards là où ils apprenaient que Jésus se trouvait, mon époux et moi qui avons jadis passés par le creuset de la purification, nous  fassions de même pour toi. Permets que nous te portions à Lui, et te déposions à Ses pieds ! Il fera le reste. Là est notre foi.

Seigneur nous ne sommes pas dignes de Te recevoir mais dis seulement une Parole et nous serons guéris.

Et Jésus répondit :

Ce n’est pas une Parole que je vous donnerai mais voici que Je m’adresse à chacun de vous.

D’abord à ceux et celles qui ont entendu parler de Moi et qui hésitent encore à venir écouter Mes Paroles, Je dis : Soyez sans crainte ni frayeur, car le Seigneur votre Dieu est avec vous. Si vous hésitez encore c’est parce que vous vous laissez vaincre par la peur. Or la peur ne vient pas de Dieu. Elle est un obstacle que l’Ennemi met devant Ses enfants pour les empêcher de venir à Lui.*

À ceux et celles qui refusent de faire cette demarche salutaire, et qui courent le risque de se perdre, Je dis: Voici que je vais faire entrer en vous l’Esprit et vous vivrez.*

A ceux et celles qui sont venus et qui ont entendu Mes Paroles, qui se sont même laissés toucher par Elles, mais qui se laissent distraire par les affaires de ce monde, Je réitère Mon Invitation d’hier et Je leur redis: Attachez vos pas à Ses pas. N’est-ce pas Lui votre Père, qui vous a procréé, Lui qui vous a fait et par qui vous subsistez ?*

Quant à vous, Je redis : C’est à la liberté que vous avez été appelés. Ainsi vous avez compris que cette liberté n’est pas un prétexte pour vivre égoïstement ; mais qu’au contraire, vous devez vous mettre au service les uns des autres. Car toute la Loi est accomplie dans l’unique parole que voici : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Continuez donc à marcher sous la conduite de l’Esprit Saint. Vous savez bien à quelles actions mène la chair : inconduite, impureté, débauche, idolâtrie, sorcellerie, haines, rivalité, jalousie, emportements, intrigues, divisions, sectarisme, envie, beuveries, orgies et autres choses du genre. Ceux qui commettent de telles actions ne recevront pas en héritage le royaume de Dieu. Mais voici le fruit de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi. En ces domaines, la Loi n’intervient pas. Ceux qui sont au Christ Jésus ont crucifié en eux la chair, avec ses passions et ses convoitises.

Mes amis,  puisque l’Esprit vous fait vivre, marchez sous la conduite de l’Esprit. Ne cherchez pas la vaine gloire ; entre vous, pas de provocation, pas d’envie les uns à l’égard des autres. 

Oui Seigneur, Merci de tout notre coeur de nous rappeler ces Paroles car en ce moment même nous sommes dans le champ de tir de l’Ennemi qui veut nous évincer et nous empêcher de continuer notre Mission. C’est très dur Seigneur, mais Tes Paroles nous rassurent et nous réconfortent. Elles nous portent et nous encouragent à ne pas riposter au mal. Ce n’est pas facile Seigneur car nous sommes humains et le diable vient nous tenter. Mais nous ne cederons pas à ses menaces. Au contraire, jour après jour avec Ton aide, et agrippés à la frange de Ton manteau, nous lui résistons, et arrivons à accomplir ce que nous devons pour la gloire du Père et le salut des hommes.

Alors Jésus ajouta :

Vous n’adopterez pas une autre façon de penser. Quant à celui qui met le trouble chez vous, il en subira la sanction, quel qu’il soit.* Amen +

*(Jos.1:9)(Dt,32,6)(Ez,37,5)(Ga,5,13)

 

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather