foi et connaissance

 

PAROLE DE DIEU 

 

“nous croyons, et nous savons”

Simon Pierre à Jesus-Christ (Jn 6:69)


MÉDITATION

 

La foi en Dieu dépend elle de la connaissance de Dieu ? D’après l’apôtre du Seigneur il semblerait que l’un dépend de l’autre.

En règle générale, on croit en celui/le que l’on connait – que l’on a pu juger digne de confiance. De la foi et de la connaissance né l’amour – l’amour véritable qui dépasse le coup de foudre et atteint la profondeur et la grandeur de l’amour de Dieu – l’amour qui est don de soi même sans attendre en retour et sans exiger en retour – l’amour inconditionnel.

Ceci dit, on parle toujours de la foi de l’Homme en Dieu. Qu’en est-il de la foi de Dieu en l’Homme ? Dieu qui sait tout de l’être qu’Il a créé, est ce qu’Il a foi en lui ? La réponse est facile : certes que oui, sinon Il ne l’aurait pas créé. Mais est ce que Dieu a foi en chaque homme et chaque femme de la Terre, en chacun individuellement ? Chacun a le droit de s’interroger…

Puisqu’Il sait tout de moi ? Puisqu’Il connait toutes mes pensées et tous mes désirs, toutes mes faiblesses, mes doutes et interrogations, mes péchés, mes erreurs, les regrets et repentirs de mon coeur, puisqu’avant même que je ne les exprime, Il les connait tous et voit mon indignité, est ce que Dieu peut encore avoir foi en moi ?

Je me pose souvent cette question et je crois pouvoir répondre en toute honnêteté et simplicité que oui, Dieu a confiance en nous, sinon Il ne se serait pas donné tout le mal qu’Il se donne à vouloir à tout prix nous inviter à Le rechercher, afin qu’Il puisse nous purifier, nous débarrasser de nos mauvaises pensées en prenant le temps de nous les montrer et de nous instruire personnellement sur la manière d’y remédier.

Le désir de Dieu est de faire de chacun qu’Il émonde ainsi, (Jn.15:2), le peuple qui Lui est consacré, (Dt.28:9), sur lequel Il répandra Son Esprit (Jl.3:1-3) et qui sera donc en mesure de pratiquer Son Enseignement afin de réussir dans toutes ses entreprises, (Dt.29:8)

Bien chers frères et soeurs, chers amis pèlerins, tout ce que nous devons savoir c’est que Dieu est notre Père, qu’Il a confiance en chacun de nous, qu’Il nous aime, et veut notre bonheur. Quand nous sommes malheureux disons nous ceci :  “Mon Papa des cieux veut que je sois heureux, donc ce qui m’arrive ne vient pas de Lui.” Ensuite courons vite nous refugier dans Ses bras puissants et laissons Le agir.

Savoir que Dieu m’aime et veut mon bonheur devrait suffire à ce que je crois qu’Il fera tout pour que j’en jouisse dès ici bas et au centuple.

Savoir que je suis aimé devrait me suffire à aimer en retour – même cette personne que je n’arrive pas ou plus à aimer, parce que j’ai perdu confiance en elle.

Savoir que Dieu l’aime malgré tout parce que Lui la connait mieux que moi pour l’avoir aussi créée à Son image, comme à Sa ressemblance, (Gn.1:26) devrait me suffire pour lui redonner ma confiance et voir l’Oeuvre de Dieu en elle.

Sans doute vous allez trouver cela difficile, et il le sera tant que vous essaierez de contrôler vos sentiments par la raison et rien que par la raison. N’oublions pas que le coeur a aussi ses raisons, que la raison bien souvent ne connait pas. La raison de l’homme ne peut commander un sentiment aussi grand et aussi fort comme l’amour qui peut déplacer les montages, pour la bonne et simple raison que Dieu est amour et que c’est à Lui que revient toute commande.

J’invite donc ceux d’entre vous qui ne l’avez pas encore fait, et dès aujourd’hui car le temps presse, à Lui ouvrir votre coeur, votre esprit, votre être tout entier, et Le laisser prendre soin de vous, d’aimer l’autre à travers vous, de piloter Lui même votre bateau comme bon Lui semblera. Croyez moi, vous n’aurez pas à le regretter. Regardez-moi, ne suis-je pas arrivée à bon port? 

Amen +

Bon week end à tous +

Doris

Pour la Gloire de Dieu et le Salut de l’Homme.

Pour toi qui lis ces quelques lignes, je souhaite et je prie qu’aujourd’hui même L’Amour Se penche sur toi et te prenne dans Ses bras.