Promesse tenue

illustration de Henry Martin

 

Tandis qu’hier le chanteur louait Dieu en chantant: “Dieu veille sur ceux qui le craignent, qui mettent leur espoir en son amour, pour les délivrer de la mort, les garder en vie aux jours de famine,”* et que l’apôtre Le glorifiait en proclamant que lui et ses frères apôtres comme lui: “nous resterons assidus à la prière et au service de Sa Parole,” * j’ajoute aujourd’hui que tant que je serai à Son service, Dieu aura un oeil sur moi.

Je ne le dis pas parce que certains l’ont dit avant moi et que d’autres le diront après moi, je le dis parce que j’en fais tous les jours la divine expérience.

Mes biens chers frères et soeurs, bien chers amis pèlerins, je suis de nature craintive, voire même peureuse. En ce moment même où dans cet autre pays, les hommes font la guerre aux hommes, je sais que je ne pourrai garder mon calme que si je demeure moi aussi assidue à la priere et accrochée à la Promesse de notre Seigneur faite jadis à Ses propres disciples : « C’est moi. N’ayez plus peur. » * {•••}

N’est ce pas Seigneur ? N’est ce pas que nous ne pouvons rien faire sans Toi ? Que pouvons-nous faire d’autre que prier et Te faire confiance ?

Et Jésus répondit :

Ma Maison sera appelée Maison de prière pour tous les peuples. Si quelqu’un a soif de paix, qu’il y vienne et qu’il boive Mes Paroles celui qui croit en Moi ! Ne crains plus douce Epouse, tu n’auras plus à pleurer, car Le Père va te faire grâce à cause du cri que tu pousses, dès qu’Il t’entendra, Il te répondra.*

Amen Alléluia Merci Seigneur. Alors je crie vers Lui que ces atrocités cessent en Syrie. Que la guerre entre les hommes cessent. Toi seul Père, sait comment toucher les coeurs, j’ai confiance en Toi. Assez de guerres… je t’en supplie fais cesser ces tueries… Merci Père d’entendre ma supplication en Jésus Christ notre Sauveur. Amen+

Et Le Père répondit :

“J’ai entendu ton cri d’effroi. Oui en effet là bas c’est la terreur et non la paix. Mais toi Mon serviteur, ne crains pas, ne tremble pas, car Je vais te sauver car Je suis avec toi pour te sauver. N’ais-Je pas jadis brisé le joug qui pesait sur ta nuque ? Rompu tes chaînes ?*

Oui Père et je t’en rends grâce tous les jours de ma vie, encore aujourd’hui de m’avoir envoyé Jésus mon Bien-Aimé qui chaque jour frappe à ma porte pour me rassurer de Sa Présence.

Et Le Père répondit :

Si donc c’est par amour pour vous… que Je vous a fais sortir à main forte et t’ai délivrée de la maison de servitude, *J’agirai de la même manière pour ceux que tu Me confies car tu ne cherches pas à plaire aux hommes mais à Me plaire.* C’est ainsi que Je t’aime. C’est pourquoi, aujourd’hui encore, Je t’ai fait entendre des choses nouvelles, secrètes et inconnues de toi.* A présent va Mon enfant chéri. Va faire ce que tu dois. Voici, je prends en main ta cause.*

Merci Abba… Papa.

*Ps 33(32)*Act. 6,1-7*Is,56,7 *Jn, 6 *Jn,7,37 *Is,30,19 *Jr,30,8 *Dt,7,8 *Ga,1,10 *Is,48,6 *Jr,51,36 


La Pensee du Jour : 

“La peur devrait être distinguée de l’état d’anxiété. Par ailleurs, la peur est générée par les comportements spécifiques de l’évitement et de la fuite, alors que l’anxiété est le résultat de menaces perçues comme étant incontrôlables ou inévitables”

 

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather