démarches

P  A R O L E   DE   D I E U

 

“Tous ceux que me donne le Père viendront jusqu’à moi ; et celui qui vient à moi, je ne vais pas le jeter dehors. ”

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 6,35-40

lire + {•••}


M E D I T A T I O N

 

Il y a d’abord la demarche du Père qui donne Ses enfants à Son Fils pour être nourris par Lui. Ensuite il y a la démarche des enfants du Père d’aller vers Le Fils pour être nourris. En dernier lieu il y a la démarche du Fils qui accueille et ne rejette pas ceux que Son Père lui envoie car Son but n’est pas de faire Sa Volonté mais Celle de Son Père.

Il y a une grande joie dans mon coeur quand je suis avec mon Seigneur. Pas plus tard qu’hier soir, après avoir passé un moment seule avec Lui à la chapelle avant d’aller me coucher, je me faisais cette remarque. Toutefois cette démarche d’aller vers Jésus pour être nourri est et reste très personnelle. La faim et la soif s’imposeront toujours à mpi, mais il ne tient qu’à moi de me nourrir ou pas. La nourriture est là et Dieu me laisse libre de la consommer ou pas.

N’oublions pas que c’est à la liberté que nous avons été appellés (Galates 5:13).

Ainsi si je ne vais pas me nourrir de l’Eucharistie, ce n’est pas parce que ceux qui dirigent l’Eglise et instituent les lois, m’interdisent l’accès à ce sacrement. C’est parce que Jésus Lui même me le demande : “Faites donc et observez tout ce qu’ils vous disent; mais n’agissez pas selon leurs oeuvres. Car ils disent, et ne font pas. Ils lient des fardeaux pesants, et les mettent sur les épaules des hommes, mais ils ne veulent pas les remuer du doigt.” (Matthieu 23:3)

Là encore, Il me laisse le choix de pratiquer cet Enseignement, ou d’agir à ma guise, c’est à dire d’enfreindre l’interdit et communier quand même. De même, à moi de permettre à cet interdit de me rendre malheureuse ou pas. Quand on est un enfant de Dieu, quand on obéit à Son commandement et pratiquons Son Enseignement, on a toujours le choix. 

J’ai trouvé ma joie à passer des heures avec Toi Seigneur, à converser avec Toi, et par Tes Paroles, mon âme est nourrie, et cela lui suffit. Qu’a-t-elle besoin de plus ?

N’est ce pas Seigneur Jésus ?

Et Jésus répondit :

“Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et la mettent en pratique.”(Luc 8:21) Au temps de la faveur Je t’ai exaucé, au jour du salut Je t’ai secouru. Je t’ai façonné et J’ai fait de toi l’alliance d’un peuple. (Isaie 49:8 )Heureux l’homme qui ne se fait pas à lui-même de reproches et qui ne sombre pas dans le désespoir. (Siracide14,2)

Amen Alléluia Merci Seigneur.

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather