coup’d blues

 

De nature toujours partante, joviale et passionnée en tout ce que je fais, je sens que depuis mes 65 ans il y a deux semaines de cela, et même un peu avant, il y a eu comme un ralentissement. Est ce l’âge ? Certains me diraient ‘oui bien sûr’, certains me diraient ‘mais non’ en ajoutant ‘c’est dans ta tête’. Le fait reste que j’ai nettement la sensation d’avoir déposé mes valises. Mon corps me le dit, et mon coeur suit. Ou alors, est ce que ce serait l’inverse ? Est ce que c’est mon coeur qui est las, et le corps fait ce que le coeur lui dit ? Je ne saurai répondre à cette question, je ne suis pas une scientifique mais une spirituelle… et mon âme est fatiguée. Oui, c’est ça je crois que finalement, j’ai trouvé la réponse : ce n’est ni le coeur ni le corps mais c’est l’âme qui est fatiguée. J’en suis certaine a présent car je sais qui est à l’origine de cette analyse de mon ‘blues’ du moment, qui du moins l’a provoquée : c’est la demande de notre Seigneur :

“« Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création. »

En effet et pas plus tard qu’hier, alors que nous nous rendions à 3 villes près pour faire exactement cela, comme nous le faisons depuis presque 3 ans maintenant, j’étais tellement tendue en voiture que Maurice m’a passé la remarque : “j’ai l’impression que depuis quelques temps tu ne peux plus aller dans le monde.” Et j’ai du me rendre à l’évidence qu’il disait la vérité – le monde, ses bruits, son indiscipline, son arrogance, sa violence, oui, tout cela me tue. Ce n’est pas d’annoncer la Bonne Nouvelle, mais de devoir aller dans ce monde là pour le faire !

Que faire Seigneur ? Pardonne moi…

Et Jésus répondit :

“Ne vous plaignez pas les uns des autres … les prophètes, qui ont parlé au nom du Seigneur, ont souffert avec patience. Prenez-les comme exemples.”

Oui Seigneur Tu as raison de me reprocher. Je m’efforcerai. Je prendrai exemple sur ce prêtre dont je t’ai parlé hier, celui qui a travaillé jusqu’au bout de son dernier souffle pour Te donner, qui est entré dans la Vie avec toi au moment même où il parlait de Toi, où Il te remercier. C’est sans doute pour cette raison que Tu m’as fait voir cette vidéo, pour que je réagisses à ma léthargie du moment.

Oui Seigneur Tu as raison. De plus, je réalise qu’il n’y a pas d’âge pour annoncer au monde Ta Bonne Nouvelle ! Merci Seigneur Merci pour ce merveilleux Rappel à l’ordre. Oui je le ferai… je traverserai les villes, j’irai dans le monde sans me plaindre.

Et Jésus ajouta :

“Merci à toi ma Douce… n’oublies pas que Mon disciple travaille non pour la nourriture qui se perd mais pour la nourriture qui demeure en vie éternelle. Ce que tu fais est bien noté au Ciel. Ne t’en fais pour le monde. S’il te jette à terre comme en ce moment, Je te le relèverai car Mon disciple fait ce que J’ai fais. Lui aussi boit la coupe jusqu’à la lie – jusqu’à avaler le monde et ses bruits, et tout ce qui s’en suit. Comme Je suis tombé, tu tomberas encore, et comme Mon Père m’a relevé, Je te relèverai aussi. Va a present, Le Père et moi ne te condamnons pas car nous n’avons trouvé en toi aucun motif d’accusation. Bien au contraire, ton désir de servir le Royaume est intact. C’est juste un coup de lassistude qui t’a pris. Mettons le sur le compte de la maladresse de l’Ennemi qui rôde pour jeter les enfants du Bon Dieu au moment même où ils rapportent des fruits. Va ma Douce, ressuscite avec Moi, et ne t’en fais pas, nous ne t’oublions pas, nous avons tous deux gravé ton nom sur la paume de nos mains.”

Amen Alléluia Merci Seigneur Jésus. Je vous aime ❤ +

*Marc 16:15 *Jacques 5:9*Jean 6:27*Luc 6:40*Isaie 49:15

 

Pour toi qui lis ces quelques lignes, je souhaite et je prie qu’aujourd’hui même L’Amour Se penche sur toi et te prenne dans Ses bras.