persécutions et lutte

‘Ma vie n’est qu’un instant, une heure passagère. Ma vie n’est qu’un seul jour qui m’échappe et qui fuit. Tu le sais o mon Dieu, pour T’aimer sur la Terre, je n’ai rien qu’aujourd’hui’ … et ce puits… ce puits où je dis Ton amour.

pluie de roses

Méditation selon >>Les Lectures du Jour

moine

« Maintenant, Dieu abandonne votre Temple entre vos mains. »

Luc 13,31-35

Chers frères et sœurs,

Imaginez un seul instant que Dieu mette cette Parole à exécution !

Brrrrr… à l’idée même que Dieu abandonne la Terre, et la laisse entre mains de vauriens, de bandits, d’assassins qui passent leur temps à persécuter, tuer et lapider Ses envoyés, Ses disciples, je frissonne d’effroi !

C’est pourquoi il est de notre devoir et responsabilité de prendre en main la lutte contre le Mal par tous les moyens que Dieu donne pour ce faire.

Celui qu’Il nous a donné, c’est Sa Parole éclairée par Le Saint Esprit.

C’est Elle notre bouclier, notre armure, c’est Lui, L’Esprit Saint de Dieu, notre défenseur !

« Car il n’est pas possible qu’un prophète meure en dehors de Jérusalem », dit Jésus ! Il n’est pas possible que La Parole de Dieu soit enfermée dans Le Livre et n’en sorte jamais dans nos actes !

La Parole de Dieu, nous devons La vivre pleinement dans notre vie de tous les jours. Et chaque jour Dieu nous donne cette occasion.

En ce moment même Maurice et moi sommes entrain de lutter pour faire entendre raison à une âme qui est entrain de lapider une autre par ses menaces, accusations et persécutions ! Et les Paroles de notre Seigneur viennent nous rejoindre en ce que nous sommes entrain de vivre. Elles viennent nous interpeller, et aussi nous aider dans notre combat, par les moyens de défense qu’elle nous donne. Et nous allons lutter avec cette arme puissante car au bout, il y a une victime, une pauvre âme sans défense, un mouton d’abattoir, un fils du Père, qui est entrain de subir une injustice !

A cette âme qui persécute son frère, Dieu nous donne de lui dire : « Qui accusera ceux que Dieu a choisis ? puisque c’est Dieu qui justifie. Qui pourra condamner ? puisque Jésus Christ est mort ; plus encore : il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous. »

Dieu nous donne de la rappeler : « Si Dieu est avec nous, qui sera contre nous ? Qui pourra nous séparer de l’amour du Christ ? la détresse ? l’angoisse ? la persécution ? la faim ? le dénuement ? le danger ? le supplice ? »

Dieu nous donne de nous souvenir où Il est tient en ce moment : Il se tient à la droite du pauvre pour le sauver de ceux qui le condamnent, afin que nous ne perdions pas courage et luttions fermement pour que Justice soit faite et L’Amour triomphe par la réconciliation.

Voyez chers frères et sœurs, combien Le Seigneur parle à ceux qui demeurent attentifs à Sa Voix à travers Les Paroles des Saintes Ecritures ! Il suffit d’ouvrir son cœur aux dimensions de Celui de Jésus, Le Miséricordieux. Tous ceux qui l’ont fait, Marie, Joseph, Marie Madeleine, les disciples et les apôtres, les saints et les saintes, n’ont jamais eu à le regretter.

Et vous, vous et nous qui sommes consacrés à être dans L’Eglise, miséricordieux, nous devons continuer dans cette foulée. Nous devons continuer à nous laisser imbiber de ces Paroles d’Amour, jusqu’à en devenir des éponges qui répandent L’Eau Vive partout où elles se transportent !

Luttons donc, luttons contre le Mal en lui balançant des Paroles d’Amour et des actes de Miséricorde. Demeurons dans l’obéissance à La Parole de Dieu et Il nous le rendra au centuple, en abondance, en faisant pleuvoir sur la Terre, plus de Paroles de grâces et de bénédictions pour défendre et consoler tous Ses enfants victimes de persécutions.

Chers frères et sœurs soyez bénis pour votre écoute.

Puis-je vous demander de demeurer avec nous en union de prières pour ces deux âmes en prise dans ce combat qui va contre La volonté du Bon Dieu qui est, et Il nous le rappelle aujourd’hui encore en Son Evangile : de rassembler Ses enfants comme la poule rassemble ses poussins sous ses ailes.

Or vous conviendrez avec moi que la persécution, les menaces et les accusations ne vont pas dans ce sens.

Que la Paix de notre Seigneur Jésus-Christ demeure avec nous.

Merci mon Seigneur et mon Dieu.

Amen +

petite croix tauDoris David +/ Fraternité Dieu Miséricorde

témoin de La Miséricorde devant tous les hommes

« Ta Fidélité Seigneur est sur nous comme notre espoir est en Toi ! »

fleurminirosec

« … Jésus m’a fait sentir qu’en obéissant simplement je lui serais agréable ; d’ailleurs je ne vais faire qu’une seule chose : commencer à chanter ce que je dois redire éternellement – ” Les Miséricordes du Seigneur !!!”» (Pensée de Sainte Thérèse de L‘Enfant Jésus et de la Saint Face – Extrait de “Œuvres Complètes”)

Formulaire de contact, si vous désirez

[contact-form][contact-field label=’Réagir à cette méditation’ type=’textarea’/][contact-field label=’Confier une intention aux frères/soeurs de La Fraternité’ type=’text’/][contact-field label=’Merci inscrire votre nom si vous désirez qu%26#039;il soit publié avec votre commentaire ‘ type=’name’/][contact-field label=’Votre email si vous désirez une réponse’ type=’email’/][contact-field label=’Votre Website si vous en avez un ‘ type=’url’/][/contact-form]

dieu vous benisse

COMMENTAIRE 1

Bonjour Doris,

Je me reconnais dans votre combat pour la justice et le respect des faibles. Moi aussi, j’ai voulu réagir et lutter contre le mal.

Je me suis retrouvée à la position du bouc-emissaire insultée publiquement. Je ne regrette rien.

Je savais que Jésus était de mon côté.

J’ai bien compris ce que le Christ a voulu nous enseigner par sa passion. Ses derniers gestes et paroles sont pour ceux qui ne peuvent accepter que les forts martyrisent les faibles en instituant cette attitude ignoble comme une loi de la nature.

Emylia

REPONSE

Chère Emylia,

Merci de votre visite et de votre soutien. Oui comme vous dites quand Jésus est à nos côtés alors la joug est léger ! Surtout ne baissons pas les bras, ni la plume ! En Jésus par Jésus avec Jésus pour la gloire de notre Père qui est aux Cieux. Amen, doris +

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather