pour l’amour de Dieu

«  Qui que tu sois, Dieu t’aime et veut que tu portes ta croix – celle qu’Il a taillée pour toi ! Ici, en ce puits, plus qu’un Message venant de Lui, ces écrits racontent Son Action au milieu des hommes.  Sois le bienvenu.»

Fraternité Dieu Miséricorde

si tu savais le don de Dieu

« Venez derrière moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes »

Matthieu 4

Il n’y a dans la vie d’un homme qu’une Unique Opportunité qui vient à lui. Elle vient sous forme d’un Appel. Et toute sa vie entière dépendra du choix qu’il fera – de la réponse qu’il donnera à cet Appel ! S’il fait le bon choix, alors une multitude d’opportunités se présenteront à lui sans qu’il n’ait à lever le petit doigt.

Répondre positivement à L’Appel, c’est saisir L’Opportunité de toute sa vie … car L’Appel vient de Dieu qui est Amour et s’Il t’appelle aujourd’hui encore, c’est pour t’offrir L’Opportunité – non pas de te donner à Lui pour un moment – mais pour toujours – recevoir de Lui, l’amour à plein temps, afin qu’à ton tour tu en redonnes en tout temps !

Rencontrer Dieu c’est apprendre à être aimé de Lui, apprendre à Le connaître et Le reconnaitre – Vivant, Parlant, Agissant dans ta propre vie.

Aujourd’hui encore Il vient t’inciter à L’aimer – à travailler à Le faire aimer – à courir vers ceux qui ne L’ont pas encore rencontrés, pour annoncer La Bonne Nouvelle qu’Il est – qu’ils soient prêts eux aussi à L’accueillir quand Il viendra – prêts pour le OUI à Lui donner.

L’Appel de L’Amour n’est pas qu’une simple invitation à aimer ou un appel à se donner pour un moment ! Il est L’Opportunité d’une vie entière d’amour – à recevoir et à donner.  Dire, proclamer alors que l’on est ‘pécheur’ serait une erreur car L’Amour ne commet pas d’erreurs – Il est Un Bel Exemple pour ceux qui en commettent.

Répondre OUI à L’Appel de Dieu c’est devenir soi-même un exemple d’amour pour d’autres – une belle responsabilité en effet !

Noël approche… J’ai devant moi l’image d’un enfant au matin de ce jour ! Heureux d’avoir eu ce qu’il voulait, il joue avec jusqu’au point où son père juge que le jouet entre ses mains encore inexpertes va se casser. Alors il le lui enlève des mains et le garde pour le moment où il sera prêt à jouer avec sans le briser.

Cet enfant c’était moi …

Ainsi j’ai appris que nous devons attendre le moment où nous serons prêts à répondre ‘OUI Seigneur, je viens derrière Toi afin que Tu fasses de moi un pécheur d’hommes !’ Car un NON en cet Instant, serait une perte de temps et de vie… et Dieu veut que tous Ses enfants soient gagnants et vivants !

Le Temps de L’Opportunité est arrivé – il faut se préparer car le Cadeau attend d’être délivré. Il est prêt et arrive en forme de Croix – Don d’Amour par Excellence. D’Elle, de cette Croix, chacun recevra la sienne – une croix à porter, et en elle, une multitude d’opportunités de se donner !

Pour l’amour de Dieu, ce Noël, ne choisis pas toi-même ta croix, ni ne désires porter celle d’un autre ! Attends plutôt que la tienne, taillée à ta propre mesure, te soit proposée : «Viens derrière moi…» Alors le joug sera plus léger à porter … et je ferai de toi un pêcheur d’hommes… et tu deviendras un bel exemple pour les hommes !

Je crois que la sainteté – la réussite de toute vie – est à ce prix. 

Gloire au Père par le Fils dans le Saint Esprit.

Amen

« Ce fut un baiser d’amour, je me sentais aimée, et je disais aussi : ” Je vous aime, je me donne à vous pour toujours. ” Il n’y eu pas de demandes, pas de luttes, de sacrifice, depuis longtemps, Jésus et la pauvre petite Thérèse s’étaient regardés et s’étaient compris… Ce jour là ce n’était plus un regard, mais une fusion, ils n’étaient plus deux, Thérèse avait disparu, comme la goutte d’eau qui se perd au sein de l’océan. Jésus restait seul, Il était le Maître, le Roi»

(Sainte Thérèse de L’Enfant Jésus et de La Sainte Face)

Fête de St André, apôtre

Menacé du supplice de la croix : « Si je craignais ce supplice, dit-il, je ne prêcherais point la grandeur de la Croix. Ce supplice est l’objet de mes désirs ; mes souffrances dureront peu, les vôtres dureront éternellement, si vous ne croyez en Jésus-Christ.»

Sant_Andrea_AK

« Je vous salue, ô Croix consacrée par le sacrifice du Sauveur ; vos perles précieuses sont les gouttes de son sang. Je viens à vous avec joie, recevez le disciple du Crucifié. Ô bonne Croix, si longtemps désirée, si ardemment aimée, rendez-moi à mon divin Maître. Que par vous je sois admis à la gloire de Celui qui par vous m’a sauvé. » 

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather