un monde ailleurs

3051053243_1_3_znhbyxiv

REFLEXION

« Quiconque met la main à la charrue, puis regarde en arrière, n’est pas fait pour le royaume de Dieu. »

Luc 9, 57-62.

.…………………………………………..

Pour ceux qui ne le savent pas encore et voudraient suivre Le Christ, suivre Le Christ c’est devenir Son disciple et pratiquer Ses Enseignements – tous centrés sur l’amour : l’amour pour Dieu et l’amour pour l’homme.

Est-ce facile d’aimer ?

Si j’avais 30 ans, et insouciante comme je l’étais quand j’avais cet âge, je vous aurai répondu OUI d’emblée. Mais voilà, j’en ai 62 et je vous dis d’emblée NON !

Non, ce n’est pas facile d’aimer parce que si cela l’était, si l’homme savait aimer, Dieu n’aurait pas eu à retirer Jésus du bien être du Ciel où Il vivait, pour L’envoyer sur la Terre et enseigner aux hommes ! Il ne serait pas mort sur une croix, Il n’aurait pas souffert, et nous ne serions pas là entrain d’en discuter. D’ailleurs si l’on poussait plus loin la pensée nous pourrions même dire que nous sommes tous responsables de la mort du Christ !

Mais, Jésus ne souffre plus n’est-ce pas ? Il n’est plus mort, puisque depuis belle lurette, Dieu l’a ressuscité et qu’Il est retourné vivre avec Lui au Paradis du bonheur et de la joie, de la paix et de la sérénité ! Et de ce fait, nous pouvons dormir sur nos lauriers ! Mais hélas, là n’est pas le cas, car Jésus souffre toujours et de plus belle car Le connaissant, maintenant qu’Il a goûté à la Terre, et qu’Il sait comment cela se passe ici-bas pour les êtres humains, Il ne peut rester insensible à leur souffrance, et Dieu Lui même sait combien elle est grande ! C’est d’ailleurs pour cette raison qu’Il a envoyé sur la Terre un Autre que Lui, dans la Personne du Saint Esprit avec pour charge d’ouvrir les yeux et les oreilles des hommes sur tout L’Enseignement d’amour délivré par Jésus Son Fils bien aimé, Son Verbe fait chair ! C’est Lui, Le Saint Esprit, qui aujourd’hui nous éclaire et nous apprenons à aimer Dieu afin de pouvoir nous aimer les uns les autres.

C’est pourquoi et sans doute, que certaines personnes quittent le monde pour aller vivre ailleurs, dans un ‘monde ailleurs’, où elles se retrouveront le plus souvent possible, seules avec Dieu ou ensemble avec Lui comme Centre de leur vie. Ceci afin d’apprendre à Le connaitre personnellement. Ceci afin de comprendre Sa Nature et S’en inspirer en puisant chaque jour dans La Sagesse des Saintes Ecritures où Il Se dit. Et là, dans ce ‘monde ailleurs’, dans cette communauté de gens qui vivent pour L’Amour, elles Le rencontrent en Vérité : tantôt comme Père, tantôt comme Fils, mais toujours en Saint Esprit. Et Dieu en cette Sainte Trinité, Dieu leur sourit. Et Dieu, en cette Sainte Trinité, Dieu leur apprend qui Il est. Et Dieu, en cette Sainte Trinité, Dieu les instruit personnellement, et elles apprennent à aimer.

Et un jour, à un moment où je ne m’attendais guère, comme un voleur, et parce qu’Il avait sans nulle doute vu que j’avais beaucoup à apprendre sur le sujet, Il est venu me trouver, et par la suite, après de longues années d’exil, je me suis sentie attirée à rejoindre ce ‘monde ailleurs’, à me donner totalement à Dieu, et finalement, je l’ai fait ! Certes, je n’ai pas attendu que les portes humaines s’ouvrent à moi et pour moi – car d’après la loi des hommes, je suis indigne de m’approcher de Dieu ! Mais, il faut croire que ce jugement Le dérangeait de beaucoup car dans Sa grande Miséricorde, Il a tout fait pour me renvoyer l’époux qu’Il m’avait prédestiné, et ensemble, nous avons fondé une Fraternité.

Depuis que nous avons placé Dieu au centre de notre vie de couple, au centre de notre vie de parents et de grands parents, au centre de notre vie en Fraternité, je dois avouer que tout a changé : notre regard sur la vie, nos désirs, ne sont plus les mêmes – nous vivons pour faire plaisir au Bon Dieu : là où Il nous envoie, nous allons – ce qu’Il nous demande de faire, nous faisons ; et nous savons que malgré les difficultés et les épreuves, Son joug est léger – et tout ce qu’Il fait c’est pour le meilleur de notre âme, et celles de ceux qu’Il met sur notre chemin !

Oui, l’amour ça s’apprend, et celui qui prend la décision de se laisser enseigner par La Source Elle-même, ne peut le regretter !

rose

N’est-ce pas petite sœur ? Te joindrais-tu à nous pour nous prêter main forte comme chaque jour tu le fais ?

«Il est dit dans l’Évangile que le Bon Dieu viendra comme un voleur. Il viendra me voler tout plein gentiment. Oh ! que je voudrais bien aider au Voleur ! » *

Et bien tout est dit – merci petite sœur !

image009

Pour toi qui lis cet écrit aujourd’hui, un conseil d’ami : Et si tu lâchais ta valise ? Si toi aussi tu prenais aujourd’hui même la décision de remonter à la surface – là où L’Amour t’attend depuis longtemps ? 

Demande donc à Jésus de venir te voler toi aussi, de venir te retirer de ce monde où tu es encore si incrusté. Et quand Il l’aura fait, je t’en prie, brûle ta valise, car « quiconque met la main à la charrue, puis regarde en arrière, n’est pas fait pour le royaume de Dieu. » Luc 9, 57-62. Ce n’est pas moi qui le dit, mais Lui, à travers moi.

moi

Amen, Alleluia !

Pour la gloire de Dieu et le salut de mes frères et soeurs de la terre

*Pensée de Thérèse de L’Enfant-Jésus et de La Sainte Face

smiley un petit mot

  • Si vous désirez réagir à cet écrit, laisser un commentaire ou confier une intention de prière, vous pouvez le faire en cliquant sur le crayon au-dessus et remplir le formulaire.
  • Si vous voulez poursuivre la visite de ce site au son d’une douce musique, veuillez cliquer sur les notes notes de musque

merci-de-votre-visite

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather