manque de compassion, fermée à la misericorde !

“L’Eternel parlait avec Moïse comme un homme parle à son ami”

(Exode 33:11)


Acclamons La PAROLE DE DIEU

“Louange à toi, Seigneur Jésus” 

“Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 4,18-22. En ce temps-là, comme Jésus marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient leurs filets dans la mer ; car c’étaient des pêcheurs. Jésus leur dit : « Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. » Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent. De là, il avança et il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque avec leur père, en train de réparer leurs filets. Il les appela. Aussitôt, laissant la barque et leur père, ils le suivirent.”

MEDITATION

Saint Paul, en sa lettre aux Romains (Rm 10,9-18), dit ceci :

” Il est écrit : ‘Comme ils sont beaux, les pas des messagers qui annoncent les bonnes nouvelles!’ Et pourtant, tous n’ont pas obéi à la Bonne Nouvelle. Or la foi naît de ce que l’on entend ; et ce que l’on entend, c’est la parole du Christ.”

Mes biens chers frères et sœurs, bien chers amis pèlerins, certes, La Parole de Dieu proclamée en Christ et par Christ et Ses Messagers, est La Bonne Nouvelle. Tantôt comme une brise légère qui vivifie et tantôt comme une épée qui fracasse le roc, Elle réconforte, soigne, panse, guéri et ressuscite toute âme qui La reçoit car le salut est dans la connaissance de la vérité dont Elle est remplie.

Or je constate qu’il y a encore beaucoup d’entre nous mes amis, qui sommes hélas encore enfermés dans nos petites idées, prisonniers de nos petites volontés, alors que nous devrions être tous sauvés et libres, étant donné que c’est Christ Lui même qui nous as libérés par le baptême que nous avons tous reçus en Lui et qui ne nous rend pas different les uns des autres! Je remarque comme saint Paul que certaines âmes n’obéissent pas à La Parole de Dieu.

Cette réflexion m’interpelle, car je fais partie de ceux qui ont dit OUI à L’Appel de Jésus reçu en cette Parole : « Venez à ma suite et je vous ferai pêcheurs d’hommes “(Matthieu 4). Comme eux qui ont tout quitté et tout de suite, sans réfléchir, pour marcher à la suite de La Vérité et vivre dans la vérité, je me sens responsable de leur désobéissance ! Comme saint Paul, je pose la question : “n’aurait-on pas entendu ?” Et comme lui, je répond : “mais si, bien sûr !” Car la Parole je l’ai transmise, Elle fut proclamée et tous ont entendu. D’ailleurs, “Un psaume le dit : ‘Sur toute la terre se répand leur message, et leurs paroles, jusqu’aux limites du monde’” – et malgré les persécutions, les messagers font leur travail…

Alors qu’est ce qui ne va pas ? Pourquoi est ce que l’effet salvateur du Message chez certaines âmes n’a pas le même effet chez d’autres ?

Pour la plupart des âmes, la Parole est une vraie libération car en entendant la vérité qu’Elle proclame, elles sont touchées jusqu’au plus profond d’elles mêmes et nous assistons alors a des guérisons presque instantanées. Mais par contre certaines âmes demeurent réticentes à La Parole de Dieu, elles se ferment à Elle,  La boudent, certaines se mettent même à La discuter. Pourqupi cet effet ? Serait-ce qu’elles manquent de foi ? Saint Paul ne dit il pas que : “la foi naît de ce que l’on entend”.

Or elles ont entendu ! Pourquoi donc ne sont elles pas libérées ? Pourquoi ne sont elles pas reconnaissantes et ne débordent elles pas de joie ? Pourquoi cette désobéissance ?

Je me tourne vers Toi mon Seigneur et mon Maître. Réponds moi, éclaire moi Esprit de Dieu.

Et Jésus répondit par 3 Paroles :

“Travaillez, non pour la nourriture qui se perd mais pour la nourriture qui demeure en vie éternelle.”Jn,6,27 “Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.”Mt,5,7 “Le Seigneur rassasia l’âme avide, l’âme affamée, Il la combla de biens.” Ps,107,9

Amen Alléluia Merci Seigneur !

A la lumière de l’Esprit Saint qui éclaire ces 3 Paroles, voilà bien la Vérité chers frères et soeurs, chers amis pèlerins : une âme qui manque de compassion envers son prochain ne marche pas avec Le Seigneur qui est La Misericorde même. La Vérité de Sa Parole la dérangerait – comme une épée qui fracasse le roc, Elle fracasserait sa fierté et comme elle y tient plus que tout parce que c’est d’elle qu’elle se nourrie, alors elle se fermera à toute Parole de Dieu, et cette dernière, malgré la vérité qu’elle révèle, ne pourra avoir l’effet de salut attendu ! Et c’est bien triste. Mais ne nous décourageons pas mes amis, ces âmes ont besoin de nos prières car nous n’oublions pas qu’il fut un temps où nous aussi, nous étions fermés à cette nourriture qui demeure en vie eternelle, préférant nous nourrir de celle qui se perd.

Nous aussi, avant de rencontrer notre Seigneur Jésus Christ qui nous a aidé à mettre tout notre orgueil en Lui et en Sa Croix, comme l’a fait saint Paul (Gal 6), avions péché par orgueil et par fierté personnelle.

Ce matin nous Te prions Seigneur pour les âmes qui se nourrissent de la nourriture qui se perd. Que par les soins de Ta Grâce de Miséricorde, elles réalisent que ce qui compte, ce n’est pas d’être baptisé dans la foi, mais de devenir “la création nouvelle” que le Père attend de tous Ses enfants de la Terre. Qu’elles se mettent sur Son Chemin pour Le rencontrer et recevoir de Toi, Seigneur Jésus Parole de Dieu faite chair, l’Enseignement de Vérité qui les sauvera. Car nous n’avons pas de doute que Toi qui nous as jadis aidés et consolés, Toi qui es la voie de l’amour, Toi qui t’es livré pour nous, Tu te chargeras à travers Le Saint Esprit, d’inscrire l’Enseignement dans le coeur de chacune de ces âmes, afin que jamais elles ne l’oublient, mais s’en souviennent au moment opportun, au moment où elles ont le plus besoin. Seigneur prend pitié O Christ prend pitié Seigneur prend pitié.

A cette prière Jésus répondit par ces Paroles les unes plus riches que les autres en vérité qui sautent aux yeux : 

“Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et la mettent en pratique. (Lc. 8,21) Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il Me suive. “(Mt.16,24) Gardez les paroles de cette alliance et mettez-les en pratique afin de réussir dans toutes vos entreprises.”(Dt.29,8)

Amen Alleluia Merci Seigneur. Tout est dit.

*Jn,6,27 *Mt,5,7 *Ps,107,9 

width=

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,

Là où est la haine, que je mette l’amour. Là où est l’offense, que je mette le pardon. Là où est la discorde, que je mette l’union. Là où est l’erreur, que je mette la vérité. Là où est le doute, que je mette la foi. Là où est le désespoir, que je mette l’espérance. Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière. Là où est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant à être consolé qu’à consoler, à être compris qu’à comprendre, à être aimé qu’à aimer. Car c’est en se donnant qu’on reçoit, c’est en s’oubliant qu’on se retrouve, c’est en pardonnant qu’on est pardonné, c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »

Prière de saint François d’Assises

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

à persécutions humaines, Divine Promesse

“L’Eternel parlait avec Moïse comme un homme parle à son ami”

(Exode 33:11)


Acclamons La PAROLE DE DIEU

“Louange à toi, Seigneur Jésus” 

“En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « On portera la main sur vous et l’on vous persécutera ; on vous livrera aux synagogues et aux prisons, on vous fera comparaître devant des rois et des gouverneurs, à cause de mon nom. Cela vous amènera à rendre témoignage. Mettez-vous donc dans l’esprit que vous n’avez pas à vous préoccuper de votre défense. C’est moi qui vous donnerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront ni résister ni s’opposer. Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, votre famille et vos amis, et ils feront mettre à mort certains d’entre vous. Vous serez détestés de tous, à cause de mon nom. Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu. C’est par votre persévérance que vous garderez votre vie. »Lc 21,12-19”

MEDITATION

La Parole qui interpelle ce matin mes bien chers frères et soeurs, bien chers amis pèlerins, qui ressort parmi les autres, en ce bel Evangile de notre Seigneur Jésus Christ, n’est elle pas celle qui dit: “pas un cheveu de votre tête ne sera perdu.”?

Comme il est bon de le savoir ! Rendons grâce et bénissons Le Seigneur de nous rappeler combien Il aime ceux qui, avec persévérance, travaillent pour Son Royaume, qui n’ont pas peur de se mettre en avant pour Lui, même si pour cela ils sont mis de côté par leurs proches, jugés ‘infréquentable’!

Souvenons nous aussi chers amis en Christ, et dans le même Souffle, de cette autre Parole encourageante de notre Seigneur et qui nous aide beaucoup Maurice et moi en notre mission: “Un prophète n’est méprisé que dans sa patrie et dans sa maison.”(Matthieu 13:54) N’ayons pas peur des persécutions, mais tenons fermes dans la vérité et pour la vérité car c’est pour Celui qui est La Vérité que nous travaillons. C’est Lui qui nous dit : ” « Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples, et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous libérera » (Jn 8:31, 32)

Prions au contraire pour ceux qui nous persécutent, parce qu’ils n’ont pas encore compris combien suivre Le Christ peut élever une âme. Prions afin qu’ils Le rencontrent à travers la vérité qui leur est dite par ces mêmes personnes qui, dans le souci de sauver l’âme et point pour la juger, ont le courage de les faire voir leurs erreurs. Prions afin qu’ils soient assez humbles pour le reconnaître.

Mes biens chers frères et soeurs, bien chers amis pèlerins, la mission du disciple de La Vérité n’est guère aisée, mais il persévère, il va jusqu’au bout, il fait voir la vérité telle qu’elle est, et il l’appuie de La Parole du Maitre car il l’a pesée et a jugé qu’elle valait son pesant d’or.  Alors il n’a pas peur de la mettre en avant, de se mouiller pour elle, parce qu’il a pour défenseur contre ses persėcuteurs, La Vérité elle même, et pour récompense la Divine Promesse : “pas un cheveu de votre tête ne sera perdu.”

N’est ce pas Seigneur Jésus ? Que dis-Tu ?

Et Jésus répondit :

“Toutes tes entreprises réussiront et sur ta route brillera la lumière. Quand Dieu humilie quelqu’un, tu peux dire : “C’est pour son orgueil !”, car celui qui baisse les yeux, il le sauve. Il délivrera même l’homme qui n’est pas innocent ; celui-ci sera délivré par la pureté de tes mains. »”(Jb:22)

Oh Merci Seigneur. Amen Alleluia ! Tu es vivant Seigneur Jésus, et mon âme se réjouie en la Sainte Présence du Saint Esprit Amen Alléluia + Tout est dit

width=

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,

Là où est la haine, que je mette l’amour. Là où est l’offense, que je mette le pardon. Là où est la discorde, que je mette l’union. Là où est l’erreur, que je mette la vérité. Là où est le doute, que je mette la foi. Là où est le désespoir, que je mette l’espérance. Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière. Là où est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant à être consolé qu’à consoler, à être compris qu’à comprendre, à être aimé qu’à aimer. Car c’est en se donnant qu’on reçoit, c’est en s’oubliant qu’on se retrouve, c’est en pardonnant qu’on est pardonné, c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »

Prière de saint François d’Assises

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

d’abord

“L’Eternel parlait avec Moïse comme un homme parle à son ami”

(Exode 33:11)


Acclamons La PAROLE DE DIEU

“Louange à toi, Seigneur Jésus” 

“Quand vous entendrez parler de guerres et de désordres, ne soyez pas terrifiés : il faut que cela arrive d’abord, mais ce ne sera pas aussitôt la fin. On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume. Il y aura de grands tremblements de terre et, en divers lieux, des famines et des épidémies ; des phénomènes effrayants surviendront, et de grands signes venus du ciel. “(Luc 21)

MEDITATION

Qui n’accepte pas qu’il y ait d’abord la guerre pour avoir la paix, d’abord la bagarre pour après se réconcilier, qui n’accepte pas de souffrir et de mourir à ses défauts, ses faiblesses, ses erreurs, pour enfin ressusciter, devenir un être nouveau et recevoir la vie pour toujours, n’a rien compris de Dieu et ne peut pas dire qu’il Le connaît.

Dieu a fait jaillir la lumière alors que tout était ténèbre et néant ! (Gn.1) Il n’aurait pas pu faire autrement. Quand on a compris cela, quand on a compris qu’il faut un grand mal pour que le grand bien s’installe pour ne plus jamais partir, alors on peut facilement pratiquer cette Parole qui vient de Dieu Lui même par l’intercession du Seigneur Jésus, et qui dit: “Pardonne jusqu’à 70 fois 7 fois.” (Mt,18:22)

N’est ce pas Seigneur Jésus ? Que dis-Tu ?

Et Jésus répondit :

“Si vous demeurez dans ma Parole, vous êtes vraiment mes disciples et vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera.”(Jn.8:31)

Amen Alleluia ! Merci Seigneur.

Ainsi mes bien chers frères et soeurs, bien chers amis pèlerins, ne prenons pas la mouche, ne nous plaignons pas, ne nous terrons pas, terrifiés,  quand nous avons fait quelque chose de mal. Ce n’est certes pas la fin du monde, et cela ne vaut pas la peine car derrière ce que nous considérons un mal, derrière toute souffrance, toute épreuve, se cache un bel arc en ciel qui annonce la fin du mauvais temps. Chaque homme, chaque femme de la Terre a besoin de la sentir tôt ou tard trembler sous ses pieds, afin d’être stabilisé et renouvelé. Car là est le but de chaque être humain. Il faut que cela arrive d’abord. C’est la loi de la purification au contact de la Terre, afin d’avoir accès au Ciel, et la permission de s’asseoir aux pieds du “Saint de Dieu”.

Toi qui aujourd’hui a commis une erreur, ne reste pas dans ton coin à trembler, cela ne te servira à rien. Bien au contraire, viens à la lumière de la Parole de Dieu, accepte la leçon, demande pardon et comme Il promet : “Le soleil de justice se lèvera portant la guérison dans ses rayons.” (Ml.3:20) – Dieu te renouvelera. Je peux te l’assurer car pour moi, Il l’a fait ! Il le fera aussi pour toi.  Donne Lui seulement l’occasion de faire la lumière jaillir de tes ténèbres. Accorde Lui de te dire la vérité qui te libérera. Il vient pour te sauver et non pour te juger et point te condamner. D’ailleurs ne t-a-t-il pas déjà annoncé ce qu’Il va faire si tu te soumettait à Sa Vérité : “Je ne te condamne pas. Va, désormais, ne pèche plus.” (Jn.8:11)

N’est-ce pas Seigneur Jésus ? Approuves-Tu ?

Et Jésus répondit :

“Le Seigneur ne fait rien qu’il n’en ait révélé le secret à ses serviteurs les prophètes.”(Am.3:7)

Oui Seigneur je le sais, merci… Je prie Le Ciel aujourd’hui afin que tous ceux qui sont dans l’erreur, acceptent de venir à Ta Lumière afin de voir la vérité et soient liberés.

Et Jésus répondit :

“Les faveurs du Seigneur ne sont pas finies, ni ses compassions épuisées; elles se renouvellent chaque matin…”(Lm.3:22) “Vous produirez toutes sortes de bonnes oeuvres et grandirez dans la connaissance de Dieu.”(Col.1:10 )

Amen Alléluia Merci Seigneur +

Tout est dit

width=

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,

Là où est la haine, que je mette l’amour. Là où est l’offense, que je mette le pardon. Là où est la discorde, que je mette l’union. Là où est l’erreur, que je mette la vérité. Là où est le doute, que je mette la foi. Là où est le désespoir, que je mette l’espérance. Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière. Là où est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant à être consolé qu’à consoler, à être compris qu’à comprendre, à être aimé qu’à aimer. Car c’est en se donnant qu’on reçoit, c’est en s’oubliant qu’on se retrouve, c’est en pardonnant qu’on est pardonné, c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »

Prière de saint François d’Assises

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

dons et choix

“L’Eternel parlait avec Moïse comme un homme parle à son ami”

(Exode 33:11)


On pourrait penser, voire même croire, en lisant de la première Lecture de ce jour (Dn 1), que Dieu avait accordé aux quatre compagnons de Daniel, science et habileté en matière d’écriture et de sagesse, et qu’en outre, Daniel savait interpréter les visions et les songes, qu’en effet Il fait la différence entre les hommes en accordant des dons à certains et pas à d’autres ! Or nous savons qu’Il n’en est pas ainsi : La Sainte Écriture nous dit que “Dieu ne fait pas de différences entre les hommes” (Ac 10:34) car “Il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et sur les injustes.” (Matthieu 5) De plus “Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité”. (1 Timothée 2.4)

Toutefois, pour mieux comprendre, je me suis tournée vers Celui qui est La Vérité, notre Seigneur Jésus, notre Maitre et Seigneur, et je Lui ai demandé de nous expliquer.

Et Jésus répondit par cette Parole de Dieu Le Seigneur de l’Univers :

“Le jour qui vient consumera tous les arrogants, tous ceux qui commettent l’impiété, seront de la paille. – dit le Seigneur de l’univers –, Il ne leur laissera ni racine ni branche. Mais pour vous qui craignez mon nom, le Soleil de justice se lèvera : il apportera la guérison dans son rayonnement.” (Malachie 3)

Et Le Saint Esprit éclairant cette Parole, j’ai compris qu’en fait c’est nous qui créeons ces différences entre nous, quand nous choississons tantôt de faire le mal et tantôt de faire le bien, alors que chacun de nous est capable de ne faire que le bien en rejetant le mal. Dieu est alors obligé de nous juger d’après nos choix, car Il est Le Juge de tous les hommes et de surcroit un Bon Juge.

Prenons par exemple le choix de la veuve de l’Evangile du jour (Lc 21) : tous ceux qui, comme elle, ont fait l’aumône ce jour là, avaient le choix, comme elle, de tout donner ou de donner seulement le superflu, mais elle a su faire le bon choix : “elle a donné tout ce qu’elle avait”! Et je n’ai aucun doute que Dieu a certainement su la juger et la récompenser mieux que les autres. De même qu’Il a su récompenser le publicain qui se reconnaissait simple et pauvre pécheur, mieux que le pharisien qui se disait différent en se considérant meilleur que le publicain ! D’ailleurs Jésus Lui même a confirmé ce fait en disant : ” Je vous le dis : ce dernier descendit chez lui justifié, l’autre non. Car tout homme qui s’élève sera abaissé, mais celui qui s’abaisse sera élevé. “(Luc 18)

C’est sur qu’à chacun de nous Dieu donne un don que l’autre n’a pas, en l’occurrence ici Daniel qui avait en plus des mêmes dons que ses compagnons, celui d’interpréter les songes et les visions. Ceci non pour nous différencier, mais bien au contraire, afin que tous travaillent ensemble, selon et avec le don que chacun a reçu, pour que Son règne arrive sur la Terre comme Il est au Ciel.

Ainsi, le don que Dieu t’a donné, si tu le mettais au profit de tous afin qu’il génère des profits pour tous et point pour toi seulement, ne crois tu pas que le monde serait meilleur ?

Et toi, toi qui es aujourd’hui offensé parce que quelqu’un t’a trompé et déçu, crois-tu que si tu ne fais pas le choix de le pardonner alors qu’à travers son repentir sincère Dieu l’a déjà fait, c’est toi qui aura la meilleure place auprès de Lui en Son Paradis ? 

N’est ce pas Seigneur Jésus ? Que dis-Tu ?

Et Jésus répondit :

“Ce qui est folie dans le monde, Dieu l’a choisi pour confondre les sages; ce qui est faible dans le monde, Dieu l’a choisi pour confondre ce qui est fort.” 1Co,1,27

Amen Alleluia Merci Seigneur Jésus.

Mes amis, TOUT EST DIT, pour aujourd’hui. Remerçions Dieu pour la Grâce de Ses Enseignements qui nous aident à mieux comprendre Sa Volonté pour mieux agir, Alléluia +

width=

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,

Là où est la haine, que je mette l’amour. Là où est l’offense, que je mette le pardon. Là où est la discorde, que je mette l’union. Là où est l’erreur, que je mette la vérité. Là où est le doute, que je mette la foi. Là où est le désespoir, que je mette l’espérance. Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière. Là où est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant à être consolé qu’à consoler, à être compris qu’à comprendre, à être aimé qu’à aimer. Car c’est en se donnant qu’on reçoit, c’est en s’oubliant qu’on se retrouve, c’est en pardonnant qu’on est pardonné, c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »

Prière de saint François d’Assises

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

maladie d’amour

“L’Eternel parlait avec Moïse comme un homme parle à son ami”

(Exode 33:11)


Un jour que Jésus enseignait, Ses disciples lui posèrent ces questions :

“Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu… ? Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?

Jésus répondit :

“Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.” (Mt.25)

Un autre jour, à celui qui l’avait invité à un repas, Il dit ceci :

« Quand tu donnes un déjeuner ou un dîner, n’invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni de riches voisins ; sinon, eux aussi te rendraient l’invitation et ce serait pour toi un don en retour. Au contraire, quand tu donnes une réception, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles ; heureux seras-tu, parce qu’ils n’ont rien à te donner en retour : cela te sera rendu à la résurrection des justes. » (Luc 14)

Et à Marie Madeleine, Son disciple et premier témoin femme après Marie sa propre Mère, qui le lendemain de Sa mort cherchait Son corps pour l’embaumer, Jesus Lui même vint à elle et lui dit :

” Pourquoi cherches-tu parmi les morts Celui qui est vivant ?” (Lc 24,5)

Si tu cherches Dieu, tu Le trouveras chez les plus démunis, les plus pauvres d’entre les pauvres, que ce soit matériellement, physiquement ou spirituellement, c’est là qu’Il habite. Du reste, Il n’est pas venu pour les justes qui ne manquent de rien mais pour les pécheurs qui manquent de tout… surtout d’amour.

N’est ce pas Seigneur Jésus ? Que dis-Tu ?

Et Jésus, par l’intermédiaire de Jean, le disciple qu’Il aimait, répondit :

“Voici le commandement de Dieu : croire au nom de son Fils Jésus Christ et nous aimer les uns les autres. (1Jn,3,23)

Amen Alléluia Merci Seigneur

Mes biens chers frères et soeurs, bien chers amis pèlerins, Dieu est Amour, et pour Le trouver, il faut Le chercher. Pour Le chercher, il faut d’abord croire en Lui. Pour croire en Lui il faut Le connaître, et pour Le connaître il faut en avoir le désir ! Tout commence avec le désir et une bonne dose de bonne volonté. Ma belle mère disait toujours : ” You can lead a horse to water, but you cannot make it drink!” Tandis que mon papa lui disait : “When there is a will there is a way!” En tous cas, tous deux disaient la même chose : sans désir ni volonté rien n’est fait !

En effet, et surtout dans le domaine de la foi, ce n’est pas la peine de se donner du mal à entreprendre quoique ce soit si au départ même on est braqué, fermé, si le coeur n’y est pas. C’est sur, nous ne réussirons pas ! Mais il arrive parfois qu’il suffit de l’exemple d’une autre personne qui a une foi solide, pour provoquer en soi le désir de croire et de chercher Dieu. Mais là encore, faut être réceptif au désir, faut que dès le départ l’on soit ouvert, prêt à accueillir en soi ce désir de rencontrer Dieu – qu’Il se manifeste et Se révèle et accorde la foi qui est un Don Divin.

Voici le commandement de Dieu : croire au nom de son Fils Jésus Christ et nous aimer les uns les autres. (1Jn,3,23)

La foi en Dieu et l’amour du prochain marchent de pair. Si nous ne croyons pas en Lui qui est amour, comment espérer en recevoir et en donner pardessus le marché ? Dieu est Amour, Dieu est Tout ! C’est donc, en toute personne malade d’amour, affamée et assoiffée d’amour, prisonnière du manque d’amour, égarée et perdue sans amour … que nous Le trouverons, qu’Il Se révélera… “afin que Dieu soit tout en tous.”(1 Corinthiens 15:28)

Dieu Se révèle dans le manque, surtout le manque d’amour.

Bon Dimanche à tous.

width=

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,

Là où est la haine, que je mette l’amour. Là où est l’offense, que je mette le pardon. Là où est la discorde, que je mette l’union. Là où est l’erreur, que je mette la vérité. Là où est le doute, que je mette la foi. Là où est le désespoir, que je mette l’espérance. Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière. Là où est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant à être consolé qu’à consoler, à être compris qu’à comprendre, à être aimé qu’à aimer. Car c’est en se donnant qu’on reçoit, c’est en s’oubliant qu’on se retrouve, c’est en pardonnant qu’on est pardonné, c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »

Prière de saint François d’Assises

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather