manque de compassion, fermée à la misericorde !

“L’Eternel parlait avec Moïse comme un homme parle à son ami”

(Exode 33:11)


Acclamons La PAROLE DE DIEU

“Louange à toi, Seigneur Jésus” 

“Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 4,18-22. En ce temps-là, comme Jésus marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient leurs filets dans la mer ; car c’étaient des pêcheurs. Jésus leur dit : « Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. » Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent. De là, il avança et il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque avec leur père, en train de réparer leurs filets. Il les appela. Aussitôt, laissant la barque et leur père, ils le suivirent.”

MEDITATION

Saint Paul, en sa lettre aux Romains (Rm 10,9-18), dit ceci :

” Il est écrit : ‘Comme ils sont beaux, les pas des messagers qui annoncent les bonnes nouvelles!’ Et pourtant, tous n’ont pas obéi à la Bonne Nouvelle. Or la foi naît de ce que l’on entend ; et ce que l’on entend, c’est la parole du Christ.”

Mes biens chers frères et sœurs, bien chers amis pèlerins, certes, La Parole de Dieu proclamée en Christ et par Christ et Ses Messagers, est La Bonne Nouvelle. Tantôt comme une brise légère qui vivifie et tantôt comme une épée qui fracasse le roc, Elle réconforte, soigne, panse, guéri et ressuscite toute âme qui La reçoit car le salut est dans la connaissance de la vérité dont Elle est remplie.

Or je constate qu’il y a encore beaucoup d’entre nous mes amis, qui sommes hélas encore enfermés dans nos petites idées, prisonniers de nos petites volontés, alors que nous devrions être tous sauvés et libres, étant donné que c’est Christ Lui même qui nous as libérés par le baptême que nous avons tous reçus en Lui et qui ne nous rend pas different les uns des autres! Je remarque comme saint Paul que certaines âmes n’obéissent pas à La Parole de Dieu.

Cette réflexion m’interpelle, car je fais partie de ceux qui ont dit OUI à L’Appel de Jésus reçu en cette Parole : « Venez à ma suite et je vous ferai pêcheurs d’hommes “(Matthieu 4). Comme eux qui ont tout quitté et tout de suite, sans réfléchir, pour marcher à la suite de La Vérité et vivre dans la vérité, je me sens responsable de leur désobéissance ! Comme saint Paul, je pose la question : “n’aurait-on pas entendu ?” Et comme lui, je répond : “mais si, bien sûr !” Car la Parole je l’ai transmise, Elle fut proclamée et tous ont entendu. D’ailleurs, “Un psaume le dit : ‘Sur toute la terre se répand leur message, et leurs paroles, jusqu’aux limites du monde’” – et malgré les persécutions, les messagers font leur travail…

Alors qu’est ce qui ne va pas ? Pourquoi est ce que l’effet salvateur du Message chez certaines âmes n’a pas le même effet chez d’autres ?

Pour la plupart des âmes, la Parole est une vraie libération car en entendant la vérité qu’Elle proclame, elles sont touchées jusqu’au plus profond d’elles mêmes et nous assistons alors a des guérisons presque instantanées. Mais par contre certaines âmes demeurent réticentes à La Parole de Dieu, elles se ferment à Elle,  La boudent, certaines se mettent même à La discuter. Pourqupi cet effet ? Serait-ce qu’elles manquent de foi ? Saint Paul ne dit il pas que : “la foi naît de ce que l’on entend”.

Or elles ont entendu ! Pourquoi donc ne sont elles pas libérées ? Pourquoi ne sont elles pas reconnaissantes et ne débordent elles pas de joie ? Pourquoi cette désobéissance ?

Je me tourne vers Toi mon Seigneur et mon Maître. Réponds moi, éclaire moi Esprit de Dieu.

Et Jésus répondit par 3 Paroles :

“Travaillez, non pour la nourriture qui se perd mais pour la nourriture qui demeure en vie éternelle.”Jn,6,27 “Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.”Mt,5,7 “Le Seigneur rassasia l’âme avide, l’âme affamée, Il la combla de biens.” Ps,107,9

Amen Alléluia Merci Seigneur !

A la lumière de l’Esprit Saint qui éclaire ces 3 Paroles, voilà bien la Vérité chers frères et soeurs, chers amis pèlerins : une âme qui manque de compassion envers son prochain ne marche pas avec Le Seigneur qui est La Misericorde même. La Vérité de Sa Parole la dérangerait – comme une épée qui fracasse le roc, Elle fracasserait sa fierté et comme elle y tient plus que tout parce que c’est d’elle qu’elle se nourrie, alors elle se fermera à toute Parole de Dieu, et cette dernière, malgré la vérité qu’elle révèle, ne pourra avoir l’effet de salut attendu ! Et c’est bien triste. Mais ne nous décourageons pas mes amis, ces âmes ont besoin de nos prières car nous n’oublions pas qu’il fut un temps où nous aussi, nous étions fermés à cette nourriture qui demeure en vie eternelle, préférant nous nourrir de celle qui se perd.

Nous aussi, avant de rencontrer notre Seigneur Jésus Christ qui nous a aidé à mettre tout notre orgueil en Lui et en Sa Croix, comme l’a fait saint Paul (Gal 6), avions péché par orgueil et par fierté personnelle.

Ce matin nous Te prions Seigneur pour les âmes qui se nourrissent de la nourriture qui se perd. Que par les soins de Ta Grâce de Miséricorde, elles réalisent que ce qui compte, ce n’est pas d’être baptisé dans la foi, mais de devenir “la création nouvelle” que le Père attend de tous Ses enfants de la Terre. Qu’elles se mettent sur Son Chemin pour Le rencontrer et recevoir de Toi, Seigneur Jésus Parole de Dieu faite chair, l’Enseignement de Vérité qui les sauvera. Car nous n’avons pas de doute que Toi qui nous as jadis aidés et consolés, Toi qui es la voie de l’amour, Toi qui t’es livré pour nous, Tu te chargeras à travers Le Saint Esprit, d’inscrire l’Enseignement dans le coeur de chacune de ces âmes, afin que jamais elles ne l’oublient, mais s’en souviennent au moment opportun, au moment où elles ont le plus besoin. Seigneur prend pitié O Christ prend pitié Seigneur prend pitié.

A cette prière Jésus répondit par ces Paroles les unes plus riches que les autres en vérité qui sautent aux yeux : 

“Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et la mettent en pratique. (Lc. 8,21) Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il Me suive. “(Mt.16,24) Gardez les paroles de cette alliance et mettez-les en pratique afin de réussir dans toutes vos entreprises.”(Dt.29,8)

Amen Alleluia Merci Seigneur. Tout est dit.

*Jn,6,27 *Mt,5,7 *Ps,107,9 

width=

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,

Là où est la haine, que je mette l’amour. Là où est l’offense, que je mette le pardon. Là où est la discorde, que je mette l’union. Là où est l’erreur, que je mette la vérité. Là où est le doute, que je mette la foi. Là où est le désespoir, que je mette l’espérance. Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière. Là où est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant à être consolé qu’à consoler, à être compris qu’à comprendre, à être aimé qu’à aimer. Car c’est en se donnant qu’on reçoit, c’est en s’oubliant qu’on se retrouve, c’est en pardonnant qu’on est pardonné, c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »

Prière de saint François d’Assises

Pour toi qui lis ces quelques lignes, je souhaite et je prie qu’aujourd’hui même L’Amour Se penche sur toi et te prenne dans Ses bras.