Divine Bénédiction

 Sans se montrer, sans faire entendre Sa voix, Jésus m’instruit dans le secret

icones_02.jpg

Évangile de Jésus Christ selon Jean 3,16-21.

Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique : ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. Celui qui croit en lui échappe au Jugement, celui qui ne veut pas croire est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. Et le Jugement, le voici : quand la lumière est venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. En effet, tout homme qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne lui soient reprochées ; mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient reconnues comme des œuvres de Dieu. »

petite croix tau

MEDITATION

« celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient reconnues comme des œuvres de Dieu. »

Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, un seul Dieu, un seul Père Amen +

Suite au succès de la Fête de la Divine Miséricorde dimanche dernier, et désireuse de suivre l’Appel de notre Seigneur de promouvoir Sa Miséricorde et selon la demande de notre saint patron Jean Paul II, qu’il faut transmettre au monde le feu de la miséricorde, j’ai proposé à Maurice que nous formions un petit groupe de personnes qui seraient intéressées à se regrouper autour de nous, à la maison, chaque semaine pendant 1 heure, pour prier le chapelet de la Divine Miséricorde et partager La Parole de Dieu.

Craignant que le petit groupe augmente au fil du temps, et que nous arrivions à manquer de place pour recevoir les gens à la maison, il m’a suggéré d’aller frapper aux portes de quelques petites chapelles des alentours, histoire de voir si nous pourrions les avoir une heure par semaine pour répondre à cet Appel de notre Seigneur.

Hier donc, le cœur plein d’ardeur et d’assurance, plein d’espoir surtout, nous sommes allés frapper à deux portes. Et les réponses furent directes, unanimes et catégoriques et nous avons essuyé un refus total de la part des deux congrégations religieuses ! De plus, nous n’avons même pas été invités à rencontrer un responsable – l’on nous a carrément tenus à la porte, et traités comme si nous étions des mendiants !

Triste et fortement désappointée, ce matin, après avoir pris lecture de l’Evangile du Jour, je n’ai pas pu m’empêcher de faire cette remarque à Maurice :

« Tu vois ce qui se passe quand nous voulons œuvrer pour Dieu au sein de l’Eglise ! Tu vois comment nous sommes traités alors que nous ne voulons qu’agir selon la vérité, et faire les choses à la lumière ! Il est vrai que nous avons nourri un bel espoir en allant frapper aux portes de ces deux congrégations. Il est vrai que nous nous sommes permis de rêver un moment. Mais tu conviendras que ma première idée était finalement la meilleure. Notre maison est la Maison du Bon Dieu. Il l’a consacrée Lui-même par nos prières quotidiennes ! Et Il continue de la bénir par les larmes qui y sont versées quand Il envoie Lui-même Ses enfants chez nous pour pleurer leurs misères ! Ainsi, quand nous les essuyons, nous prenons part à la souffrance de notre Seigneur Jésus-Christ, et à cause de cela, La Providence est toujours avec nous. Mais là, Elle est catégorique. Ce n’est pas là qu’Elle nous attend. Nous sommes Ses petits serviteurs de rien, nous sommes Ses ‘grains de sables’ désireux d’œuvrer pour L’Amour et par amour. Aujourd’hui il est vrai que nous sommes ‘sans joie, sans courage, sans force’, mais Lui qui voit notre désir de promouvoir Sa Miséricorde parmi nos frères et sœurs, ne nous laissera pas tomber. »

Et de poser ces questions au Seigneur :

Qu’en penses-tu Seigneur ? N’ais-je pas raison de le croire ?

Alors Le Ciel s’ouvrit et laissa tomber La Réponse du Bon Dieu qui vint se déposer sur le rebord de ce puits :

« Oui, Je délivrerai le pauvre qui appelle, et les humbles privés d’appui.
Je prendrai souci du pauvre et du faible ; aux pauvres, Je sauverai la vie :
Je vous défendrai contre la brutalité et la violence, Je donnerai cher de vos vies.

Qu’il y ait dans le pays, au sommet des montagnes, des champs de blé, dont les épis ondulent comme le Liban, et de la ville, on ne verra qu’un pays de verdure.
Faites-vous un nom éternel, propagez le sous le soleil, afin qu’on se bénisse l’un l’autre en le nommant et que toutes les nations le disent bienheureux.»

(du psaume 72)

Alors j’ai levé mes mains au Ciel et j’ai crié :

Béni soit le SEIGNEUR Dieu, le Dieu d’Israël, le seul qui fasse des miracles ! Béni soit à jamais son nom glorieux ! Que toute la terre soit remplie de sa gloire !

Amen et amen +

+doris

pour la gloire de mon Père des Cieux et le salut de mes frères et soeurs de la Terre

petite croix tau

fleurminirosec

PENSEE DU JOUR

de

Thérèse de L’Enfant Jésus et de la Sainte Face

Sainte-therese

« La vie n’est qu’un rêve, bientôt nous nous réveillerons, et quelle joie… plus nos souffrances sont grandes, plus notre gloire sera infinie… Oh ! ne perdons pas l’épreuve que Jésus nous envoie, c’est une mine d’or à exploiter, allons-nous manquer l’occasion ?…Le grain de sable veut se mettre à l’œuvre, sans joie, sans courage, sans force, et c’est tout ces titres qui lui faciliteront l’entreprise, il veut travailler par Amour »

 

benediction

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather