façonnage

statues_02

PAROLE DE DIEU

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 13,47-53.

Jésus disait à la foule cette parabole : ” Le Royaume des cieux est encore comparable à un filet qu’on jette dans la mer, et qui ramène toutes sortes de poissons. Quand il est plein, on le tire sur le rivage, on s’assied, on ramasse dans des paniers ce qui est bon, et on rejette ce qui ne vaut rien. Ainsi en sera-t-il à la fin du monde : les anges viendront séparer les méchants des justes et les jetteront dans la fournaise : là il y aura des pleurs et des grincements de dents. Avez-vous compris tout cela ? – Oui», lui répondent-ils. Jésus ajouta : « C’est ainsi que tout scribe devenu disciple du Royaume des cieux est comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et de l’ancien. » Jésus acheva ainsi de proposer des paraboles, puis il s’éloigna de là.

REFLEXION

« C’est ainsi que tout scribe devenu disciple du Royaume des cieux est comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et de l’ancien »

Mon ami mon frère, ma sœur,

Qui es-tu aujourd’hui ? Qu’es-tu devenu depuis que tu as pris ton particulier, décidé de voler par tes propres ailes, de te marier peut-être, et avoir des enfants ?

Aimes-tu ce que tu vois chaque matin quand dans ton miroir tu te regardes et t’examines ? Non ?! Alors je crois qu’il est temps de t’abandonner à plus fort que toi. Je crois qu’il est temps de prier Le Seul Etre capable de t’aider, de te tirer de ce pétrin où tu t’es fourré.

Pries mon ami, mon frère, ma sœur, pries le Seigneur ton Dieu que tu as délaissé pendant trop longtemps. Dis Lui tout ce que tu as sur le cœur et gardé dans ton cœur. Demande Lui de te pardonner ton indifférence, tes questionnements, tes doutes et tes angoisses, tes infidélités envers Lui. Demande Lui de t’aider.

Seigneur, vois comme je suis devenu : faible et impuissant. Je suis arrivé au bout de mes capacités, je n’arrive plus à gérer ma vie et celles que Tu m’as confiées. Trop longtemps je suis demeuré sans Toi. Vois comme tout mon corps est malade et fatigué. Je ne sais plus où j’en suis et où je vais. Aide-moi, je T’en supplie. Ne me lâche pas. Je n’ai plus que Toi. J’ai tant besoin de Toi. Entends mon cri. Je te le demande de tout mon cœur qui Te cherche et espère en Toi.

A cette supplication, Le Ciel s’ouvrit pour laisser passer un Billet qui vint se déposer sur le rebord de ce puits ; et sur ce Billet, il y avait deux mots inscrits :

« Suis-moi ! »

Mt: 9,9

Mon ami mon frère, ma sœur, tu es sauvé ! Rien de meilleur n’aurait pu t’arriver que cette Divine Invitation !

Es-tu prêt ? Es-tu prêt à devenir comme l’argile est dans la main du potier ? Es-tu prêt à t’abandonner dans La Main de Dieu, ton Père qui est aux Cieux, Celui que tu as prié et qui t’as répondu sans tarder ? Es-tu prêt à Le suivre afin qu’Il fasse de toi ce que tu dois être selon Sa Volonté ? Es-tu prêt à t’abandonner à Lui, en cessant de compter sur toi-même qui ne peut ni te sauver ni sauver ta famille, car tu l’avoues toi-même, tu es faible et mortel, alors que Lui est L’Eternel qui a fait le ciel et la terre et la mer et tout ce qu’ils renferment.

Mon ami mon frère, ma sœur, Dieu vient à toi aujourd’hui. Il te propose de t’abandonner entre Ses Mains afin qu’Il puisse te façonner, te mouler, que tu deviennes ce qu’Il veut que tu sois : Son disciple, c’est à dire Son enfant, un homme, une femme, capable de tirer des leçons de ses erreurs passées afin qu’elles servent à sa vie présente et à celles de ses frères et sœurs de la Terre.

Dieu attend de faire de toi un être souple, fidèle et obéissant à Sa Loi d’amour et de miséricorde, c’est à dire capable de demander le pardon pour lui-même et de pardonner aussi à ceux qui l’ont offensé.

Dieu attend de faire de toi une nouvelle personne : un être à Son Image.

Pour cela il faudra te détacher, te défaire de toute attache qui t’empêcherait de venir à Lui car Il Lui tarde de te remettre Son Amour et Ses bienfaits, mais Il ne peut le faire sans t’avoir d’abord purifié, moulé à Sa propre Sainteté.

Il est temps à présent de rendre réponse à Sa Requête ! Es-tu prêt  à Lui dire : OUI Seigneur je Te suivrai et Te laisserai faire de moi ce que Tu voudras ?

Et toi petite sœur que dis-tu pour encourager mon ami mon frère ma soeur à faire ce pas en avant, à se laisser façonner par Jésus ?

fleurminirosec

Je comprends si bien qu’il n’y a que l’amour qui puisse nous rendre agréables au Bon Dieu que cet amour est le seul bien que j’ambitionne. Jésus se plaît à me montrer l’unique chemin qui conduit à cette fournaise Divine, ce chemin c’est l’abandon du petit enfant qui s’endort sans crainte dans les bras de son Père… **

Merci petite sœur.

Tout est dit. TOUT EST GRACE.

Mon ami mon frère, ma sœur, la boule est a présent dans ton camp !

Amen +

petite croix tau

Références :

** Pensée du jour de Thérèse de L’Enfant Jésus, (Extrait de “Œuvres Complètes”)

statues_03

Que Dieu vous bénisse de Sa Miséricorde et vous garde en Son Amour

 

 

 

 

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather