Adoration Eucharistique

20100718_s

« Va dans ta maison auprès des tiens et rapporte-leur tout ce que le Seigneur a fait pour toi dans sa miséricorde. »

(Marc 5 :19)

TEMOIGNAGE

Lundi 29.8.2016, Jésus me comble d’une Grâce exceptionnelle :

Samedi dernier, une petite soeur était venue me visiter à La Maison, et nous avons passé l’après midi à prier et à visionner des documentaires – un sur la vie dans un monastère Orthodoxe en France et l’autre sur la vie dans une petite Fraternité Catholique en Belgique.

Les deux styles de vies nous ayant touché profondément nous avons toutes deux exprimé le voeu que si un jour c’est la volonté du Bon Dieu que nous vivions en communauté, alors nous adopterions les deux styles de vie.

Ensuite, pendant que nous prenions le thé, je lui ai partagé un désir très profond qui m’habite depuis un certain temps : avoir dans notre petite chapelle à La Maison, un ‘ostensoir’ contenant Jésus en Hostie consacrée, ceci parce que je ressentais le fort désir de pratiquer l’Adoration Eucharistique.

Bien entendu nous avons rigolé toutes les deux car ce désir, nous le savions, allait demeurer au stade du rêve, vu que le sacrement de l’Eucharistie nous est interdit !

Ceci s’est passé samedi dernier ! Deux jours après, soit ce matin, quand je suis sortie du lit, mon cher et tendre époux a découvert sur le drap, à la place où j’avais dormi, un petit objet rond tout blanc et tout parfait, comme une ‘hostie’, mais non pas une hostie faite de farine  et d’eau, mais une en ‘polystyrène’ ! Alors, en rigolant, (car il ne connaissait le désir que je nourrissais), Maurice me l’a tendu en disant : ‘Le Corps du Christ’ ! Quant à moi je ne rigolais pas, bien au contraire, mon visage avait du prendre une drôle d’expression car le sourire avait soudain disparu de son visage à lui. Délicatement j’ai pris l’objet dans sa main – un petit objet insignifiant que quelqu’un d’autre aurait vite fait de mettre à la poubelle – et je l’ai admiré – il était d’un rond parfait, d’une blancheur parfaite ! Je l’ai admiré car j’avais déjà compris ce qui se passait – Jésus répondait à mon désir profond de L’adorer en Eucharistie. Alors toute tremblante je me suis dirigée vers la chapelle, et instinctivement, comme guidée par une force intérieure incroyable, je suis allée placer ‘Jésus Hostie’ là où vous la voyez  sur la photo – une place que j’avais déjà préparée sans m’être rendue compte il y a quelques jours de cela quand j’avais ressenti le désir de placer Le Crucifix à cette place, pour L’adorer.

 

20160829_120919_001-1

Et ensemble, après avoir raconté à Maurice ce qui, d’après moi, était entrain de se passer, lui et moi nous avons rendu grâce à Dieu.

Toutefois, et comme les Grâces du Ciel ne viennent pas seules mais toujours accompagnées d’autres Grâces, quand nous avons commmunié à la Parole comme nous le faisons à chaque Action de Grâces,  celle que j’ai reçue disait :

“Tu es mon Fils, moi aujourd’hui je t’ai engendré”

(Luc 3:22)

Et pour la première fois, j’ai réalisé que je suis née un 22.3 !

Plus tard, quand je suis allée me recueillir un moment à la chapelle et prier le chapelet de la miséricorde, après que j’ai eu terminé, j’ai eu envi de demeurer un moment devant ce que je considérais déjà comme mon ‘Saint Sacrement’ à moi, pour L’adorer ! Je suis restée là assise, un bon moment avec Jésus Hostie. Mon cœur était dans la joie et en paix… terriblement en paix… alors j’en ai profité pour Lui dire combien je L’aimais.

Soudain, Le Seigneur a parlé à mon coeur – Il a dit : “Approche toi un peu de moi, mets toi à genoux ma douce, j’aimerai te dire quelque chose “. Sans Le faire attendre, je  me suis exécutée, et j’ai attendu. Après un moment, comme je n’entendais rien, je me suis adressée au Seigneur. Je Lui ai dit :“Seigneur Tu voulais me dire quelque chose, parle,  je T’écoute…” Alors Il a dit : “Ouvre Le Livre. N’est ce pas par ce moyen que je m’adresse à toi le plus souvent?”

Et là, ouvrant La Bible, j’ai lu :

” Je t’aime depuis toujours et pour toujours, c’est pourquoi je te reste profondément attaché.” (Jérémie 31:-3)

Et là, j’ai cru que j’allais m’évanouir de bonheur car c’étaient les mêmes Paroles qu’Il avait employées 16 ans plus tôt pour Se révéler à moi !

Que dire? 

Ce soir, je n’ai plus de mots… sauf ceux qui me viennent soudain à l’esprit et que j’avais inscrits quelque part sur mon coeur :

« Il est Vivant le Dieu devant lequel je me tiens – Mon âme exalte, mon esprit exulte – Jésus mon Sauveur ! »

Amen +

 

Le Seigneur adressa la parole à Jérémie et lui dit :

Toi, mets ta ceinture autour des reins et lève-toi, tu diras contre mon peuple tout ce que je t’ordonnerai. Ne tremble pas devant eux, sinon c’est moi qui te ferai trembler devant eux. Moi, je fais de toi aujourd’hui une ville fortifiée, une colonne de fer, un rempart de bronze, pour faire face à tout le pays, aux rois de Juda et à ses princes, à ses prêtres et à tout le peuple du pays.  Ils te combattront, mais ils ne pourront rien contre toi, car je suis avec toi pour te délivrer – oracle du Seigneur. »

Jérémie 1,17-19.

Save

dieu vous benisse

FRAT LOGO FINAL 01-1

 

Save

Save

Save

Pour toi qui lis ces quelques lignes, je souhaite et je prie qu’aujourd’hui même L’Amour Se penche sur toi et te prenne dans Ses bras.