La Fraternité

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 15,1-8.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l’enlève ; tout sarment qui porte du fruit, il le purifie en le taillant, pour qu’il en porte davantage. Mais vous, déjà vous voici purifiés grâce à la parole que je vous ai dite. Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi. Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est, comme le sarment, jeté dehors, et il se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent. Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voulez, et cela se réalisera pour vous. Ce qui fait la gloire de mon Père, c’est que vous portiez beaucoup de fruit et que vous soyez pour moi des disciples. »

REFLEXION

« Mais vous, déjà vous voici purifiés grâce à la parole que je vous ai dite. »

Jean 15

 ……………………………………………………………………..

La Parole qui m’a purifiée, que Le Seigneur m’a dite, est : « JE T’AIME DEPUIS TOUJOURS C’EST POURQUOI JE TE RESTE PROFONDEMENT ATTACHE. » (Jérémie 31 :3) En me La donnant, Il a répondu à une question que je Lui avais posée quelques jours auparavant : « M’aimes-Tu toujours Seigneur ? »

Quelques semaines après avoir reçue cette belle déclaration d’amour, Dieu a incarné cette Parole en remettant sur mon chemin mon premier amour, et ensemble, nous avons repris Le Chemin là où nous l’avions laissé, c’est à dire quand son père nous avait séparés 34 ans auparavant, ou plutôt quand « l’homme avait séparé ce que Dieu avait uni » !

Pour vivre dans La Vérité, nous avons donc divorcé de nos conjoints, et nous nous sommes mariés, et Dieu nous a unis dans Son Amour.

Certes nous étions trop vieux pour avoir des enfants, et donc, dans ce sens, notre couple n’a pas porté des fruits, mais dans Sa grande Miséricorde, Dieu a voulu qu’il la porte autrement, car dès notre rencontre, nous avons ressenti et reconnu que là était L’œuvre du Bon Dieu, alors Il s’est empressé de semer en notre cœur le désir de nous consacrer à Lui, et c’est ce que nous avons fait ! Quelques années plus tard, nous avons fondé une petite Fraternité qui a pour humble Mission de prier pour les pécheurs – ces brebis égarées’ que nous étions nous-mêmes avant que Dieu ne daigne Se pencher sur nous et nous accorder La Grâce de Son Pardon par Sa Parole bénie qui nous révélait alors Son Grand Amour et Sa Fidélité de toujours et pour toujours – de les écouter, de les accompagner, et ainsi les mettre ou remettre sur Le Chemin de La Vérité.

Cette petite Fraternité a pour nom : Fraternité Dieu Miséricorde, et elle commence tout juste par porter ses fruits, tout simplement parce que par La Grâce du Saint Esprit, les ‘sarments’ du départ, sont demeurés sur La Vigne !

Merci Seigneur. Merci pour tout ce que Tu as fait pour nous alors que nous ne le méritions pas et ne le méritons toujours pas. Merci d’être ce Bon Papa qui sait récompenser Ses enfants quand ils ont bien travaillé, et aussi les sévir quand ils ont mal fait. Merci Père, de nous accorder ce que nous demandons pour nos frères par Ta Grâce de Miséricorde. Toi qui parles et cela est. Toi qui commandes et cela existe (Ps.33), nous Te prions pour eux, afin qu’eux aussi demeurent en Toi et Tu demeureras en eux, et ainsi Tu seras toujours glorifié, et eux purifiés et sauvés. Nous Te le demandons par Jésus-Christ notre Maître et notre Sauveur. Amen !

A cette supplication, Le Seigneur fit ouvrir Le Livre des Saintes Ecritures et en retira une Parole qu’Il laissa tomber sur le rebord de ce puits. Cette Parole dit :

Le Seigneur parcourt des yeux toute la terre pour affermir ceux dont le coeur est tout entier tourné vers Lui.

2Ch,16,9

Merci Papa. Affermis ainsi par Ta Parole, nous osons dire :

Notre Père qui est aux Cieux… Amen !

smiley un petit mot

Si vous désirez réagir à cet écrit, laisser un commentaire ou confier une intention de prière, vous pouvez le faire en cliquant sur le crayon ci-dessus et en remplissant le formulaire.

merci-de-votre-visite

Pour toi qui lis ces quelques lignes, je souhaite et je prie qu’aujourd’hui même L’Amour Se penche sur toi et te prenne dans Ses bras.