Prêtes l’oreille, L’Amour Te parle

MEDITATION

 


 

 

L’Evangile au quotidien

L’homélie du jour

 

«  Aujourd’hui, ne fermons pas notre cœur, mais écoutons la Voix du Seigneur. »

Psaume 94

_______________________________________________________

Le bonheur, n’est-ce pas ce que l’homme recherche par-dessus tout ?  Et où le trouvera-t-il sinon en écoutant la Voix de Celui qui l’a créé, aimé le premier ?

” Soyez attentifs à ma voix. Alors je serai votre Dieu, et vous serez mon peuple; suivez jusqu’au bout la route que je vous prescris, et vous serez heureux.” Jérémie 7,23

La parole est claire.  Il n’y a rien d’autre que nous puissions ajouter pour lui donner plus de crédibilité, sinon un témoignage de sa fidélité à travers le temps :

Il m’est arrivée dans le passé de me savoir mal aimée, mais à chaque fois que cette parole me revenait, je ressentais une paix extrême, parce qu’elle est l’assurance que Dieu m’aime, que je Lui appartiens, que je suis Son enfant, et qu’Il est mon Père.  Il n’y a rien de plus doux et de plus rassurant que de se savoir aimés, pris en charge par L’Eternel Amour ?

Mariée 4 fois, les gens ont tendance à vouloir savoir pourquoi, après avoir subi 3 échecs,  ais-je persisté sur la route du mariage ? Et ma réponse est toujours la même : je crois en Dieu, je crois que Dieu est Amour, et c’est Lui que j’ai recherché en ceux qui ont cru m’aimer, en ceux que j’ai cru aimer.  Certes, je me suis trompée par 3 fois, « suivant les mauvais conseils de mon cœur obstiné » ! Mais un jour, j’ai reçu une grande grâce.  Dans Sa grande miséricorde, le Père s’est penché sur Son humble servante, et m’a ouvert la route qu’Il m’avait destinée !  Sans peur, et confiante, je l’ai  suivi… jusqu’au bout et j’ai trouvé !  Du moins, j’ai retrouvé le vrai amour qui m’était destiné depuis mes jeunes années, en l’âme qui durant 34 ans de séparation, a toujours battu en unisson avec le mien, sans pour autant que nous le sachions. Aujourd’hui, nous savons comment opère L’Esprit Saint !  Et c’est merveilleux, c’est le bonheur, un bonheur tranquille et paisible.

Entre mon époux et moi, il y a beaucoup d’amour.  Cela ne veut pas dire que nous ne subissons pas les assauts du malin.  Mais le Père, dans Son Amour Infini,  nous a donné une autre grande grâce.  Il nous a formés afin que nous sachions démasquer le démon quand il rôde, et l’expulser avant même qu’il ait eu le temps de nous diviser.

Certains, qui connaissent notre histoire, savent qu’elle est montée de toute pièce par Dieu.  Ils reconnaissent en elle, l’exploit d’un Dieu qui aime jusqu’au bout Sa créature qui Le recherche sans cesse. Ceux-là sont nos amis, ils nous aiment et se rassemblent autour de nous.  Ils nous appellent : ‘les âmes sœurs’.  D’autres, malheureusement, sans faire l’effort de nous rencontrer, d’apprendre à mieux nous connaitre, restent muets devant nos requêtes de fraternité et d’amitié !  Entre eux, ils nous jugent et nous qualifient d’ ‘adultères’. Ils nous condamnent, nous imposent des interdits, nous éloignent, dispersent au lieu de rassembler.  Par respect pour le Père, dont ils sont aussi les enfants, nous n’osons même pas leur demander en quel nom ils agissent !  Toutefois, nous savons que L’Eternel juge ceux qui jugent et rejettent leur semblable.  Ce n’est pas un espoir, ni une espérance, mais une certitude qui nous vient de Son Fils : « Ne jugez pas, pour ne pas être jugés ; le jugement que vous portez contre les autres sera porté aussi contre vous. » Mat.7,1-2

Mon époux et moi vivons un bonheur assuré par Dieu Lui-même !  Toutefois nous savons qu’un jour, l’un d’entre nous s’en ira et l’amour humain manquera à celui qui restera.  Alors, nous avons pensé remettre, dès à présent, tout cet amour qui se dégage de nous, au service de L’Eternel Amour.  Ainsi, en Celui qui nous a aimé Le premier, en Son Fils Jésus-Christ qui nous a réuni, et en Son Saint Esprit qui nous garde uni, Dieu s’est accomplit !  Notre amour vit déjà  en Trinité, sa vie éternelle.  Ceci est notre sécurité.

Père, nous Te remercions de tout notre cœur d’enfant,  d’aimer l’Humanité d’un amour aussi fidèle et compatissant, aussi patient et bon, quand bien même, Elle Te ferme Son cœur, Se laisse tenter, Te provoque et Te défie.

Amen +

Pour la gloire de Dieu et le salut des hommes.

A ECOUTER : Le témoignage de Joseph Marie Verlinde – prieure de la Communauté Monastique dela famille St Joseph

 

Du Gourou à Jésus

une vidéo NET FOR GOD de la Communauté du Chemin Neuf

 

Avant de reprendre la route, cher pelerin n’oublie pas de cueillir le PETIT PAIN de vie

celui qui t’es aujourd’hui adressé, pour t’accompagner tout au long de cette journée.

(clique sur l’icône ci-dessous pour l’obtenir )

Sainte et paisible route et que Dieu en Son fils Jésus-Christ, te garde en Sa Lumière

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather