L’Heure de Dieu

A ceux et celles qui souvent désespèrent de Dieu parce qu’Il tarde à répondre à leurs nombreuses attentes, à leur venir en aide, à leur faire connaitre Sa Volonté, Le Seigneur Jésus notre Grand Frère dit ceci : “C’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra.” (Luc 12)

Et je pense à Maurice, mon époux, qui a du attendre 34 ans avant que je ne puisse lui revenir et l’épouser comme il l’avait toujours rêvé depuis notre première rencontre, voici 50 ans maintenant. Nous étions alors très jeunes et n’avions pas terminé nos études. Sous l’ordre express de son père, secondé par le mien, nous avions du nous séparer et chacun est allé son chemin. Mais Maurice, durant ces 34 longues années pendant lesquelles, en quête du grand amour qu’il m’avait voué je m’étais plusieurs fois mariée, lui ne m’avait jamais oublié ! Maurice m’a gardé dans un coin de son cœur car il savait qu’un jour, Le Bon Dieu me ramènerai sur sa route et que finalement nous devions vieillir ensemble. Bien sûr il ne savait pas quand cela se passerait – il pensait que ce serait bien tard, quand nous serions vieux tous les deux. Mais Le Seigneur l’a surpris et récompensé car durant toutes ces années, il n’a pas cessé de Le prier de faire que je ne meurs pas avant qu’il n’ait eu l’occasion de me dire son amour de toujours et pour toujours. Pendant 34 ans Maurice a espéré, Il a fait confiance au Bon Dieu, sans poser de questions, et c’était là le plus important. Dieu a vu sa patience, sa fidélité, sa persévérance et finalement Il l’a béni en faisant devenir ce que l’Homme appellerait : son ‘rêve’,  Sa réalité, Sa Vérité, Sa Volonté !

Quant à moi,  je ne peux en dire autant – pendant ces 34 ans Maurice n’avait pas la même place dans mon cœur, je l’avoue. Maurice était un bon souvenir – je l’avais oublié ! Certes, j’avais oublié Maurice – la personne, mais je n’avais pas oublié l’amour qu’il m’avait voué et donné pendant ces 3 mois que nous avons été ensemble ! C’est cet amour que j’ai rechercé pendant ces 34 ans qui m’avaient séparés de lui, mon grand amour. Je me suis mariée et remariée par 2 fois, mais une chose dont je suis certaine aujourd’hui c’est qu’en divorçant à chaque fois, sans le savoir je remettais les pendules à l’Heure de Dieu – à l’Heure de La Vérité qui est contre les unions sans amour vrai – à ce Moment de Dieu où Il devait frapper fort de Son  bras puissant, pour me libérer, – que je puisse ENFIN reconnaitre et dire OUI à l’amour vrai – l’amour de Maurice !

Pendant 34 ans, j’ai avancé pas à pas sur ce Chemin de L’Amour qui se donne quand on y est préparé – quand c’est L’Amour Lui-même qui vous y prépare ! Certes pendant 34 ans, nous avons tous deux beaucoup souffert, et avons trouvé le temps long, mais qu’est-ce que 34 ans pour Dieu qui est l’Eternité ? C’est pourquoi nous ne regrettons rien car en nous surprenant et en nous récompensant, Le Seigneur a fait pour nous des merveilles… et ça continue – surtout que le Joug est léger !

C’est pourquoi, aujourd’hui, ensemble et main dans Sa main devant Dieu, Maurice et moi pouvons dire à ceux qu’Il nous envoie, La Vérité comme elle est : “C’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra.” Parce que cette Vérité nous l’avons vécue, elle s’est accomplie en nous, par La Grâce et La Miséricorde de Dieu.

C’est pourquoi nous pouvons témoigner sans cesse de Son Grand Amour et Le louer en empruntant les mots du psalmiste (123) : “Sans le Seigneur qui était pour nous quand des hommes nous assaillirent, alors ils nous avalaient tout vivants, dans le feu de leur colère. Béni soit le Seigneur qui n’a pas fait de nous la proie de leurs dents ! Comme un oiseau, nous avons échappé au filet du chasseur ; le filet s’est rompu : nous avons échappé. Notre secours est dans le nom du Seigneur.”

C’est pourquoi nous pouvons attester que cette Parole de Dieu est vraie : “Que l’homme ne sépare pas ce que Dieu a uni.” (Mt. 19:6) et conseiller à tous les disciples de La Vérité, de toujours refuser de vivre dans le mensonge, et Dieu toujours les récompensera.

C’est aussi pourquoi nous ne sommes guère étonnés Maurice et moi que Dieu, en nous consacrant à travailler pour Son Royaume, nous demande beaucoup, nous confie beaucoup ! Valeur du Jour,  à travers La Mission d’Ecoute et d’Accompagnement de nos frères et soeurs en difficulté, c’est cette Sainte Ecriture que nous accomplissons avec beaucoup de joie : ” à qui l’on a beaucoup donné, on demandera beaucoup ; à qui l’on a beaucoup confié, on réclamera davantage.”

N’est-ce pas Seigneur Jésus ? Toi qui comme toujours et pour toujours règnes en ce Puits, à Toi la dernière Parole. A tout cela, que dis-Tu ?

Et Jésus répondit :

« Le Seigneur te rassasiera dans les lieux arides,… et tu seras comme un jardin arrosé, comme une source jaillissante. »

(Is :58,11)

Amen ALLELUIA ! MERCI Seigneur.  Maurice se joint à moi pour nous exclamer en exultant de Joie : Notre secours est dans Le Nom du Seigneur  qui a fait Le Ciel et La Terre ! Amen ALLELUIA !

Chers frères et soeurs, chers pèlerins, que notre vie soit pour vous une inspiration du Saint Esprit, et

en Son Amour.

Save

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.