L’Amour va-t-Il te trouver ?

« Il nous faut passer par bien des épreuves pour entrer dans le royaume de Dieu. »

(Act. 14)

« Il faut que le monde sache que j’aime mon Père, et que je fais tout ce que mon Père m’a commandé ! » 

(Jn 14).

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

Quand tu es perdu, quand la vie dans notre monde de haine et de violence, de jalousie et de méfiance, de corruption et de vengeance, dans notre monde ou le prince des ténèbres semble régner, quand cette vie dans ce monde reprend le dessus et t’agresse de son nombre incalculable de soucis, d’injustices, d’humiliations de toutes sortes et de craintes de toutes sortes à gérer, que cette Parole soit ton soutien constant :

« Il nous faut passer par bien des épreuves pour entrer dans le royaume de Dieu. » (Act. 14)

Celui qui a dit ça, crois qu’il fut inspiré et guidé par L’Amour Lui-même, qui Lui-même avait toutes les raisons du monde de détester le monde pour tout le mal qu’il Lui avait fait ! Or Il a choisit Le Chemin du Pardon – Le Chemin de La Réconciliation – Le Chemin de L’Amour !

(+) Plus encore, Il a choisi d’ETRE Lui-même ce Chemin, de Le personnifier, dans l’unique but de te sauver, de me sauver, de sauver le monde entier – nous donner la Paix – non pas comme celle du monde la donne, mais La Paix durable, La Paix pour l’éternité parce c’est ce qu’IL EST : L’Eternel qui a tout créé, tout inventé, tout donné – par amour !

Oui, mon ami mon frère, si L’Amour s’est personnifié ce n’est pas pour te juger, me juger, juger le monde – mais pour nous aimer, tous, afin que tous, nous nous aimions les uns les autres …

Parce que Le Salut du monde n’a pu se faire qu’en passant par l’amour – par beaucoup beaucoup d’amour : ce Don total de Dieu pour Sa Créature, pour toi, pour moi, pour tout le monde.

« Dieu a tellement aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point mais ait la vie éternelle. » (Jn. 3 :216)

Le monde c’est nous – c’est toi, moi, le monde entier. Et si aujourd’hui nous sommes tous sauvés, ce n’est pas parce que nous nous aimons, loin de là – nous en sommes encore si incapables. C’est parce que nous sommes tous aimés par L’Amour personnifié : Christ Le Sauveur du monde. Celui-là même qui un jour a étendu Ses bras afin de te montrer, combien Il t’aimait, et que c’est par l’amour que notre monde sera sauvé.

Ainsi, selon Son commandement, nous devons nous aimer les uns les autres, mais non pas par nos propres moyens, mais en Le permettant d’aimer à notre place.

« Hors de moi vous ne pouvez rien faire » (Jn.14) a dit L’Amour personnifié !

Dans l’abandon, la soumission de mes petites volontés à La Sienne, est la solution à toutes les épreuves que je dois subir et traverser pour obtenir Le Royaume de Dieu, c’est-à-dire : Le Bonheur Eternel, La Vie Eternelle, La Joie Eternelle, La Paix Eternelle.

Mon ami mon frère, si aujourd’hui tu me dis que tu es perdu, sache que je l’ai été aussi ; et ce n’est pas parce que, comme toi, je ne trouvais plus de réponses à mes nombreuses questions… C’est parce que j’étais en manque d’amour, et j’essayais tant bien que mal de combler ce vide en me posant milles questions dont les réponses se trouvaient déjà en moi…, comme elles se trouvent déjà en toi.  

« Que suis-je sans Toi mon Dieu qui est Amour ? » fut la première que je me suis posée quand j’ai repris conscience, que je me suis rendue compte que, sans amour, je n’étais RIEN, rien qu’une loque humaine, qu’un débris que l’on jette aux ordures, rien qu’un ver que l’on tire de la terre pour mieux l’écraser. Et c’est alors que j’ai tout compris, c’est alors que je me suis repentie, que j’ai désiré de tout mon être me réconcilier… et j’ai supplié le pardon ! Ah ce pardon, comme je l’ai mendié… 

Mais il ne me fut pas accordé ! Du moins pas tout de suite… Il y avait eu trop de souffrance qu’il fallait apprendre à gérer…

L’amour ne peut survivre quand la souffrance qui vient avec n’est pas accueillie pour ce qu’elle est :  la mine d’or à exploiter !

Alors je suis partie, j’ai secoué la poussière de mes pieds et je suis partie dans une autre ville, vers un autre pays, vivre parmi des étrangers, où j’ai appris, où j’ai souffert aussi… Oh mon ami mon frère, j’ai beaucoup pleuré… Et ça a duré des millions d’heures…

Puis… un jour, Il est venu me chercher ! Le Père, notre Père à tous 2, est venu me trouver ! Il S’est dérangé, Il S’est penché sur le ver de terre que j’étais ! Oui mon ami mon frère, L’Amour est venu me trouver… personnellement… pour me dire que Son amour pour moi était depuis toujours et sera pour toujours ! (Jr.31 :3)

Alors je L’ai cru ! Je L’ai cru parce que je L’avais reconnu !

Comment ne pas reconnaitre quelqu’un qui a laissé son empreinte d’amour – d’amour vrai – d’amour fidèle malgré tout – sur tout ton être ? De telle manière que ta mémoire n’a jamais pu l’éffacer … malgré les années qui avaient passées et la souffrance qui l’avait quelque peu abîmée ! Elle s’en souvenait comme si c’était hier… !

Alors ça a été facile pour moi, pour nous 2, de recommencer la belle histoire d’amour interrompue pendant tant d’années !

A la lumière de mon histoire, quels conseils te donner mon ami mon frère ? Toi qui viens

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather